Tag Archives: manif sauvage

[Zurich, Suisse] Récit de la petite manif au centre de rétention – Vendredi 7 Octobre 2016

Sur la petite manif à la prison

Vendredi soir dernier [7 octobre 2016, NdT], il y a eu une manifestation vers la prison de l’aéroport de ‘Kloten’, partie de la gare ‘Glattbrugg’. Elle a été appelée en même temps avec des affiches dans toute la ville – et aussi certainement sur internet. Manif vers le centre de rétention et d’expulsion, « Refugees welcome ».

Plus d’une centaine de personnes s’est rassemblée à la gare de ‘Glattbrugg’ et la manifestation a pu aller jusqu’à la prison sans intervention policière. Des groupes de six flics dispersés étaient certes de temps en temps visibles, mais ils se tenaient toujours à une distance de deux à trois cent mètres. Ceci était certainement avant tout dû au fait que les participant-es à la manif étaient en grande partie assez jeunes. La police a gardé de la distance et n’est pas intervenue, puisque gazer et agresser des personnes étant en grande partie probablement mineures d’un point de vue légal, aurait peut-être pu provoquer trop de désordre.

Continue reading

[Bâle, Suisse] Mise-à-jour sur l’état actuel de la répression à la fin octobre

Court résumé : Le 24 juin a eu lieu une balade sauvage à Bâle. Quatorze personnes ont été arrêtées pour leur participation présumée, sept personnes ont été placées en détention. Quelques semaines plus tard, une autre personne a été incarcérée. A la fin de l’été et au début de l’automne, toutes ont été relâchées – cela en partie avec la condition de se rendre au commissariat de police une fois par semaine.

Continue reading

[Suisse] Nouvelle mise-à-jour des « huit de Bâle », incarcérés à la suite de la manif sauvage du 24 juin

Des huit prisonniers à l’origine, sept ont entre-temps été libérés. Dans un cas, la durée de détention est allée à son terme, dans les six autres des recours ou des demandes de remise en liberté des avocat-e-s ont conduit à une libération anticipée.

Continue reading

[Etats-Unis] Solidarité avec les rebelles de Milwaukee dans les rues [Mise-à-jour 18 août]

Olympia, USA : balade solidaire avec les rebelles de Milwaukee

pennyslvanieLe samedi 13 août à Olympia, des anarchistes ont marché en solidarité avec les émeutiers et les rebelles de Milwaukee. Après que Sylville Smith a été abattu par la police, des résidents se sont soulevés et ont affronté la police en brûlant des bâtiments et détruisant des véhicules de police. […] Nous sommes descendus dans la rue pour donner de l’écho à leur lutte, pour s’assurer que tout le monde entendent les noms de ceux tués par la police et de rappeler à Olympia que la lutte contre la police est continue et partout.

Continue reading

[Bâle, Suisse] Actualisation de la situation des compagnons en prison préventive suite à la balade sauvage du 24 juin

Suites judiciaires de la manif sauvage du 24 juin : prolongation de la détention préventive pour les sept personnes incarcérées et une huitième personne jetée en prison.

Continue reading

[Bâle, Suisse] Bilan de la répression plus d’un mois après la manif sauvage

baselVendredi 24 juin, il y a eu une petite manifestation mais sauvage contre le racisme, la répression et la gentrification lors de laquelle plusieurs bâtiments et la police ont été attaqués. Le tribunal correctionnel, une entreprise de sécurité privée, un bureau du parti d’extrême-droite UDC et des compagnies d’assurance ont été entre autre la cible des attaques. 14 personnes ont été par la suite arrêtées, accusées d’y avoir participé. Lors de l’arrestation, deux personnes ont été blessées.

Continue reading

[Bâle, Suisse] Etat actuel de la répression après la « manif sauvage » du 24 juin

vitresLe vendredi 24 juin, il y a eu une manifestation à Bâle, durant laquelle la police ainsi que plusieurs bâtiments ont été attaqués. Par la suite, quatorze personnes ont été arrêtées et accusées pour leur participation à cette manifestation. Les accusations sont : atteinte à l’ordre public, casse, violences et menaces contre des fonctionnaires et institutions publiques, ainsi que violences corporelles.

Continue reading

[Besançon] Contre la loi, le travail et les casseurs de la révolte / Récit des 17 et 19 mai

Le Chat Noir Emeutier reçoit et transmet:

Un récit des journées des 17 et 19 mai à Besançon et quelques éléments critiques sur leur déroulement.

Il y a eu quelques blocages à Besançon en marge des grandes messes syndicales, qui étaient prévues les 17 et 19 mai.

Continue reading

[Berne, Suisse] Pour vraiment se libérer ….

2205Bern[Ce genre de fête sauvage est souvent l’occasion de s’affronter aux policiers et d’attaquer tout ce qui détruit. Baptisée « Tanz dich frei » (« Danse librement »), il y a déjà eu par le passé des fêtes sauvages similaires ailleurs en Suisse (c’est-à-dire qui se sont finies en émeutes), notamment à Bâle (voir ici) et à Zürich (voir ici et ). D’après les médias suisse-allemands et leurs amis les flics, il y en aurait pour environ 300.000 francs suisses de dégâts. Des pubs, des commerces et des caméras de surveillance ont été attaqués, tout comme les flics et les pompiers qui ont été la cible de jets de pétards et de jets de pierres, NdT.]

Continue reading

[Besançon] Récit de la soirée rebelle et sauvage du 12 mai

graffiti-sur-les-locaux-du-ps-ou-etaient-aussi-inscrits-ils-ont-peur-on-se-vengera-photo-dr-1463163052A 20h00, il était prévu de partir en cortège de la place Granvelle en direction de la Place du 8 Septembre pour aller perturber le déroulement du conseil municipal qui se tient tous les jeudis soirs dans l’hôtel de ville : cette annexe de la mairie vient tout juste d’être rénovée suite à l’incendie volontaire du 25 juin dernier qui avait provoqué plus d’1.5 millions d’euros de dégâts.

Dès le début, il y a une bonne centaine de personnes devant l’entrée du bâtiment, protégée des roboCOPS présents en grand nombre. Très vite, les politicards sont contraints d’arrêter leurs débats, car une boule puante est écrasée dans la salle par un manifestant qui a réussi à déjouer les services de sécurité. Alors que des élus se précipitent aux fenêtres pour fuir l’odeur nauséabonde, pétards et noms d’oiseaux résonnent jusqu’à leurs oreilles depuis la rue. Des fumis sont là pour mettre un peu d’ambiance et occasionner de la gêne pour les flics et les bourgeois. Tous sortent au compte-goutte sous les huées de la foule. Les flics assènent des coups de matraque à un manifestant lorsque celui-ci vient soutenir avec ses poings une jeune femme pris à parti par un vieux réac’ du conseil (qui lui déverse sa mysogynie et son sexisme en pleine face par un « ta gueule salope! ». Mais les porcs récoltent tout de même une rafale de pétards à leurs pieds, provoquant un peu de panique dans leur rang. Quelques personnes interviennent dans la foulée pour empêcher l’arrestation du lanceur bien inspiré.

Continue reading