Tag Archives: USA

[Bloomington, Etats-Unis] Sabotage en mémoire de Lambros Foundas

Il y a quelques nuits de cela, nous avons saboté environ 50 parcmètres en engluant leurs verrous, leur fente à pièces et leurs lecteurs de cartes. Action simple, qui ne nécéssite aucune compètence particulière. Choppe de la super glue, masque ton visage, garde tes yeux cachés des flics ou des citoyens loyaux [pléonasme, NDT], et agit.

Ces parcmètres ont été ciblés parce qu’ils financent le Departement de Police de Bloomingtoon et parce qu’ils forcent les gens à payer pour aller en centre ville. Nous haïssons la police, et nous haïssons la gentrification et la société de classe, alors nous choisissons de les attaquer.

Continue reading

[Publication] Pourquoi je ne vote pas

Je ne vote pas. Je n’ai jamais pris part à une élection et je ne le ferai jamais. Pour beaucoup l’idée que quelqu’un, qui s’intéresse à ce qui se passe dans le monde, refuse de voter semble incroyable. Le bon sens de l’État démocratique nous dit que voter est le moyen de changer les choses et que ceux qui ne votent pas sont apathiques. Il a même été dit que ceux qui ne votent pas ne devraient pas se plaindre.

Mais le bon sens cache souvent un grand nombre d’acceptations aveugles. C’est certainement vrai au vu des lieux communs sur la démocratie et le vote. J’espère qu’en expliquant pourquoi je ne vote pas je vais mettre à nu ces affirmations et susciter quelques interrogations.

Si mon refus de voter venait de l’apathie il est évident que je ne prendrais pas le temps d’écrire cela. En fait mon refus est issu d’un désir de vivre d’une certaine façon, une façon qui nécessite un changement radical dans la structure sociale de nos vies et du monde. Autant que possible, j’essaie d’affronter le monde dans lequel nous vivons selon ces désirs, en agissant pour les réaliser.

Continue reading

[Lacey, Etats-Unis] Attaque contre la Wells Fargo en solidarité avec Standing Rock

Il y a quelques nuits, nous avons brisé les fenêtres et les portes de l’agence Wells Fargo Bank à Lacey¹. Wells Fargo finance le projet de la Dakota Access Pipeline, de même que GEO Group, l’entreprise privée qui gère le centre de rétention du Nord-Ouest² et tant d’autres prisons privées. Wells Fargo s’enrichit grâce à la destruction de la terre, l’incarcération de migrants et l’expropriation continue des terres de natives americans.

Continue reading

[Marseille] Attaque solidaire avec la lutte contre l’oléoduc dans le Dakota du Nord (USA)

En « sioutien »

Des vitres et le distributeur de la BNP république ont été brisés en soutien à tous ceux qui se battent contre leur oléoduc dans le Dakota, et parce que ces connards le méritent pour tous les projets foireux dans lesquels ils trempent.

[Publié sur Marseille Infos autonomes, samedi 18 mars 2017]

[Partout] Feux du nouvel an contre toutes les prisons [Mise-à-jour 5 janvier]

Petit aperçu des traditionnelles manifs anticarcérales à chaque nuit de la Saint-Sylvestre un peu partout dans le monde. Quelques brèves de France, de Grèce, d’Allemagne et des Etats-Unis.


Continue reading

[Etats-Unis] Autour de la lutte contre le projet d’oléoduc dans le Dakota du Nord

Compilation de textes autour de la lutte contre le projet d’extraction de pétrole à ‘Standing Rock’, Dakota du Nord (USA)

mineapolisLa lutte contre le projet d’extraction de pétrole dans le Dakota du Nord s’intensifie au États-Unis depuis plus d’un mois : la Dakota Access Pipeline (DAPL) est en train d’être construite pour acheminer le pétrole brut du Dakota du Nord à l’Illinois, passant sous la rivière du Missouri et la terre qui a été garanti à la communauté des Indiens d’Amérique des Sioux lors du traité ‘Fort Laramy’ de 1851.

Il arrive souvent que les oléoducs se brisent et répandent du pétrole dans les sources naturelles d’eau. La DAPL met en danger la propreté de l’eau pour environ 10.000 personnes. Un camp de résistance s’est monté à ‘Standing Rock’, réserve indienne où le pétrole doit y être extrait.

Continue reading

[Berkeley, USA] Récit de la manif sauvage de ce samedi 12 novembre

Berkeley : la manif anti-Trump vandalise des banques et le poste de police

signal-2016-11-13-020755Soixante-quinze personnes ont défilé de l’université de Berkeley au centre-ville de Berkeley. Aucune présence de flics à l’exception de deux flics à moto qui étaient de temps en temps à deux ou trois pâtés de maison devant le cortège mais ils n’étaient la plupart du temps pas visibles. La majeure partie du temps, la marche a été menée par des jeunes très enthousiastes. Des banques et le commissariat de police de Berkeley ont été tagués. A deux occasions distinctes, des automobilistes ont été empoignés par des personnes de la foule quand ils sont devenus agressifs. Deux heures de manif, pratiquement aucune présence policière tout le long et aucune arrestation. Petite manif mais animée.

Une autre marche de deux-cent personnes a eu lieu à proximité d’Oakland, qui s’est réuni sur la ‘Oscar Grant Plaza’, d’où les manifs sont organisées depuis les quatre dernières nuits. La manif a pris les rues du centre-ville et a tenté de pénétrer sur l’autoroute mais a été bloquée par la police.

[Traduit de It’s going down, 13 november 2016]

 

[Etats-Unis] Petit aperçu des feux de révolte en réponse à l’arrivée de Trump au pouvoir

ecranportlandCela fait désormais trois nuits que la révolte embrase les rues de plusieurs villes à travers les Etas-Unis, et notamment sur la côte nord-ouest du pays (Oakland, Portand et Los Angeles). Ces émeutes ont commencé à éclater dès mardi soir lors de l’annonce de l’élection du milliardaire réactionnaire Donald Trump à la tête de l’Etat. Voici un petit compte-rendu à partir de la presse de ce qu’il s’est passé ces dernières nuits.

kill_cops_cropped_allison_levitsky_bcn-1478847308-733Dans la nuit de jeudi 10 novembre, plus de 4000 personnes ont pris les rues à Portland (Oregon) et plusieurs d’entre elles se sont affrontées à la police. CNN rapporte que « des anarchistes parmi la foule ont lancé des objets sur les policiers, attaqué des banques et des commerces, détruit des véhicules de police ». Armés de battes de baseball et de bâtons, des émeutiers sont entrés dans une concession automobile Toyota pour exploser les vitres des voitures parquées là. Le média local KATU News rapporte même qu’une conductrice a aspergé les manifestants de lessive, avant de se faire subtiliser ses clefs de voiture, jetées ensuite par-dessus un pont. Du mobilier des transports urbains, ainsi que des armoires électriques de l’éclairage public, ont été défoncés à coups de barre de fer. Vingt-six personnes auraient été arrêtées par les flics cette même nuit.

Continue reading

[Hillsborough, Caroline du Nord – USA] « Nazis républicains, quittez la ville, sinon… »

Un local du parti républicain incendié en Caroline du Nord

FeuchezlesRép1Un engin incendiaire a totalement détruit, sans faire de victimes, un local du parti républicain dimanche dans une ville de Caroline du Nord, dans le sud-est des Etats-Unis, a annoncé la municipalité.

Le local situé à Hillsborough a été totalement détruit par un cocktail Molotov lancé au travers d’une fenêtre, et le message «Nazis républicains, quittez la ville, sinon…» a été inscrit sur le mur d’un bâtiment adjacent.

Dallas Woodhouse, responsable du Parti républicain en Caroline du Nord, s’est félicité que «personne n’ait été tué comme cela aurait pu être le cas». Parlant au quotidien local The Charlotte Observer, il a dénoncé un acte de «terrorisme politique».

Continue reading

[Etats-Unis] Une histoire jamais racontée / Lettre du prisonnier anarchiste Mickaël Kimble

Internet est en effervescence d’informations depuis les émeutes survenues ici en Alabama, dans la prison de Holman (l’agression au couteau d’un maton et d’un officier de la correctionnelle, les incendies qui ont été allumés, la surpopulation, etc.) mais ce que l’on a omis dans ce récit, c’est que c’est une bagarre entre deux prisonniers queer, au sujet des relations queer, qui a été le catalyseur de ces émeutes. Une fois l’embrouille réglée, le porc et le maton ont essayé d’intervenir et se sont fait poignarder.

Personne ne veut mentionner le fait que sur les six prisonniers qui ont été accusé d’avoir poignardé le maton et l’officier, quatre sont queer. Il y a eu, historiquement, des tentatives d’effacer la résistance queer de l’histoire. Mais en dépit de ces tentatives, les personnes queer ont refusé de laisser ces histoires tomber dans l’oubli.

Continue reading