Tag Archives: ACAB

[Hambourg, Allemagne] Les véhicules de police continuent de cramer en attendant le G20 …

Dans la nuit de dimanche à lundi 27 mars 2017 à Hambourg, de fortes détonations ont retenti dans le secteur du commissariat de police de la Grundstraße. Plusieurs fourgons de police ont été détruits par le feu aux alentours de 2h45 dans le quartier ‘Eimsbüttel’. Parties de deux véhicules, les flammes en ont réduit quatre en cendres au total. Deux autres ont été fortement endommagés, malgré l’intervention rapide des pompiers.

Continue reading

[Montréal, Québec] Vandalisme contre la gentrification à St-Henri

Le 15 mars 2017, près d’une douzaine de propriétaires de condos ont dû sortir leur char hors des bancs de neige de la plus grosse tempête de l’hiver à Montréal, pour finalement constater que leurs pneus avaient été lacérés durant leur sommeil.

Nous avons fait cette simple action à la veille de la 20e manifestation Contre la Brutalité Policière, qui a eu lieu à Hochelaga. Nous voulions mettre l’emphase sur le fait que la lutte contre la police et celle contre la gentrification sont une seule et même chose: la création d’un monde hostile au contrôle social et à toutes les formes de domination.

Continue reading

[Montréal, Québec] La manif sauvage contre « la brutalité policière » renoue avec l’attaque !

Les quelques 300 manifestants contre la brutalité policière qui ont défilé mercredi soir dans les rues de l’est et du centre-ville de Montréal ont laissé sur leur parcours une voiture de police vandalisée, quelques vitrines brisées et des graffitis anarchistes.

Les policiers, à cheval, à vélo et à pied, étaient presque aussi nombreux que les protestataires, pour contenir les éventuels actes violents. C’était la 21e édition de cette manifestation annuelle, organisée par le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP). Le point de départ était la Place Valois, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, qui «rime de plus en plus avec nettoyage social et gentrification», selon les organisateurs. Partis peu après 19h, les activistes ont marché sur la rue Ontario en direction ouest, jusqu’à la rue Union, au centre-ville. C’est vers 20h15, alors que les manifestants ont changé de direction pour aller emprunter la rue Sainte-Catherine vers l’est, que les premiers méfaits ont été commis. Des vitrines du magasin La Baie ont notamment été brisées. Des pièces pyrotechniques, de la glace et des pierres ont aussi été lancés en direction des policiers et des représentants de la presse. Les forces de l’ordre ont alors diffusé des messages demandant aux manifestants de se disperser, et des agents ont isolé quelques groupes qui semblaient agressifs.

Continue reading

[Publication] « La Fronde » : nouveau journal anarchiste de Montréal (Québec)

[Extrait du journal anarchiste montréalais « La Fronde », n°1 – Mars 2017]

Voir les articles en ligne sur le site « Montreal Contre-information »

Tue le flic dans ta tête

« La meilleure des polices ne porte pas l’uniforme »
– La rumeur, groupe de hip-hop français

La haine des flics ? Vous l’avez aussi ? Ils vous cassent les pieds, vous donne des tickets, vous harcèle, vous arrête, vous embarque, vous matraque, vous vaporise du poivre de cayenne, ou vous lance des lacrymos, vous tabasse, vous surveille, vous suivent, vous agresse, vous font chanter, vous menotte, vous jette en cage, vous crève un œil, vous terrorise?

Ils se sentent importants en se pavanant en uniforme à mettre leur nez dans les affaires de tout le monde. Ils représentent l’autorité de l’État. Ils détiennent le monopole de la violence légitime. Ils font respecter la loi et l’ordre, sous menace de te dérober ta vie et de te foutre en cage. Ils sont les chiens de garde du pouvoir.

Continue reading

[Paris] Rage des fêtes contre les violences policières – Récit de la manif sauvage du 3 mars

Le rassemblement de Place des Fêtes contre les violences policières s’est transformé en manif sauvage à travers les petites rues du XIXe et du XXe, pour finir dans le XIe vers Parmentier.

Vendredi 3 mars, 18h, à Place des Fêtes, un rassemblement contre les violences policières était appelé. 3-4 grappes de bacqueux, certains casqués, et armés de LBD se posent aux abords et sur la place fouillant et palpant les gens dont les têtes ne leur reviennent pas. Cependant, beaucoup passent les mailles du filet, et assez rapidement une banderole « D’Aulnay à Paris, organisons-nous » est déployée. Les désormais classiques « Tout le monde déteste la police », « Flics, violeurs, assassins » « Zyed, Bouna, Théo et Adama, on n’oublie pas, on pardonne pas » sont scandés et des prises de parole assez inégales ont lieu. Est notamment rappelé le rassemblement ce samedi 4 mars à Beaumont en soutien à Bagui Traoré et celui devant la prison de Fleury-Mérogis en solidarité avec les prisonnier-es suite au mouvement contre la loi Travail, les mutins de la prison de Valence et les révolté-es suite au viol de Théo. Pendant ce temps, certain-es jettent des bouteilles sur les quelques bacqueux de l’autre coté de la rue, sans plus de réaction de leur part. Plusieurs tracts sont distribués, en solidarité avec Théo, pour se prémunir contre les arrestations et la justice, contre le filmage des gens en action ainsi qu’un plan commenté du quartier avec quelques bonnes cibles et les emplacements probables des flics (il manquait juste les caméras de vidéosurveillance du tiécar).

Continue reading

[Montreuil] Apéro-discussion autour de l’affaire de l’attaque d’une voiture de flics le 18 mai 2016

Suite à l’arrestation d’un compagnon à Montreuil et à sa mise en examen dans l’affaire de la voiture de flics cramée le 18 mai 2016 au quai de Valmy, apéro dînatoire en mode auberge espagnole aux Condos, 43 rue de Stalingrad à Montreuil, jeudi 23 février à 18H.

Ces derniers jours, après que quatre salopards ont tabassé et violé Théo, on voit dans les rues la haine de la police éclater en paroles et en actes. En parallèle, mardi 7 février, les flics de la police judiciaire ont capturé un pote dans un squat à Montreuil. Ils l’ont envoyé à la prison de Fleury-Mérogis où il est en attente de son procès pour « tentative d’homicide sur personne dépositaire de l’autorité publique » et « violences et destructions en bande organisée ». Il est accusé d’avoir participé à l’attaque de la voiture de police incendiée sur le quai de Valmy l’an dernier.

Continue reading

[Bruxelles, Belgique] Attaque par le feu en solidarité

Nouvelle attaque incendiaire à Bruxelles et ses environs, le 11 février 2017 nuit.

- incendie d’un véhicule d’indic’ des keufs locaux et fédéraux en solidarité avec Damien et avec tous-tes les prisonnièr-e-s.

Contre ce (vieux) monde d’autorité et de résignation…
pour le printemps, la liberté, la lumière, la nuit et l’égalité

viva Anarchie.

[Publié sur indymedia bruxelles, 13 février 2017]

[Besançon] Complicité active avec les révoltés d’Aulnay et d’ailleurs !

Je tenais un peu à partager quelques gestes de complicité avec les révoltés d’ici et d’ailleurs, que ce soit les casseurs de nez de contrôleurs à Clairs-Soleil (Besançon), les rebelles d’Aulnay-sous-Bois et de Seine-St-Denis qui, ces dernières nuits, détruisent un peu de ce qui les rend faibles et les oppriment : Autolib’ ; restaurant KFC, comicos, bâtiments étatiques divers, mobiliers de JC-Decaux…

J’ai une pensée particulière pour Damien et le compagnon qui a été arrêté le 7 février dans un squat à Montreuil et qui, depuis, est enfermé entre quatre murs. D’ailleurs, s’il est en taule aujourd’hui, c’est pour sa participation présumée au grand feu de joie du quai de Valmy du 18 mai, où des rebelles ont foutu le feu à une voiture de keufs. Bref, un geste pour lequel beaucoup de personnes paient le prix aujourd’hui mais qui ne cesse de nous réchauffer le cœur. Tout comme à chaque fois que les porcs en uniforme (vigiles, contrôleurs, flics, militaires) se font attaquer et détruire leur outil de travail.

Continue reading

[Paris] Soirée sauvage en écho aux révoltés d’Aulnay-sous-Bois (93)

Récit du rassemblement du mardi 7 février à Ménilmontant, et de deux des manifs sauvages qui ont eu lieu ensuite.

Jeudi 2 février, à Aulnay-sous-Bois, lors d’une opération de police dans la cité des 3000, quatre flics ont fait vivre un moment d’horreur à Théo, qui suite à ce qui ne devait être qu’une « banale » interpellation s’est retrouvé à l’hôpital, gravement blessé.

Après plusieurs nuits d’émeute à Aulnay-sous-Bois et une marche de soutien à Théo lundi dans la cité des 3000, un appel à rassemblement a été lancé à Paris un peu au dernier moment ce mardi 7 février, pour 18h le soir-même à Ménilmontant.

Et malgré la spontanéité du rassemblement, on était attendu par des dizaines de flics anti-émeutes, des fourgons de police et de gendarmerie étant garés sur les quatre axes partant de la place Ménilmontant.

Continue reading

[Florence, Italie] Troisième attentat contre une librairie fasciste

Nous apprenons par les médias nationaux de l’explosion d’une bombe devant la librairie néo-fasciste « Bargello » rue Leonard de Vinci à Florence et d’un nombre indéterminé de perquisitions dans des logements et espaces de vie des compagnon-nes anarchistes de la ville (il y aurait eu au moins une dizaine de perquisitions, selon l’édition locale de la Corriere della Serra, la Corriere Fiorentino). Le dispositif, relié à une minuterie, a explosé à la face d’un artificier de la police lors de la tentative de désamorçage: l’explosion a conduit à l’amputation d’une main et la perte d’un oeil pour le policier. Dans les heures qui ont suivi ce désamorçage raté, les recherches des flics se sont dirigées contre les milieux anarchistes à Florence et en Toscane. Nous ne disposons cependant d’aucune information précise quant aux lieux perquisitionnés et aux résultats de ces perquisitions. La bombe, placée dans un sac de shopping, avait été repérée par une patrouille de la DIGOS, en charge de la surveillance de la librairie du mouvement fasciste de la Casapound local, ayant déjà fait l’objet d’attaques par le passé.

Continue reading