[Paris] Damien Camelio condamné à 10 mois ferme

Aujourd’hui, Damien Camelio passait en procès au tribunal de grande instance de Paris à partir de 13h30 en correctionnelle, accusé de quatre chefs de « dégradation de bien public en réunion en état de récidive légale », c’est-à-dire d’avoir participé à la manifestation sauvage du 14 avril 2016, dans le cadre de l’agitation contre la dite « Loi Travail », et d’avoir commis des destructions en son sein.

Lors du procès, un avocat des parties civiles était présent (pour Pole emploi), réclamant des dommages et intérêts. Dans son réquisitoire, le procureur a demandé huit mois fermes. La salle a été évacuée et la suite du procès s’est tenue à huis clos alors que les personnes présentes applaudissaient aux chefs d’inculpation, Damien a affirmé qu’il ne reconnaissait pas l’autorité des juges sur lesquels il a jeté des cacahouètes.

Suite aux délibérations, Damien a été condamné, au-delà des réquisitions, à dix mois fermes avec mandat de dépôt (il reste donc à Fleury) et 14 000 € de dommages et intérêts pour les parties civiles.

Continue reading

[Paris] Un compagnon de poche discret et efficace …

[Paris] Vive le carbure de tungstène !

En solidarité avec Damien qui passe demain au TGI de Paris. L’occasion de partager l’efficacité redoutable d’un petit compagnon de poche.

J’avais grave les glandes ce soir. Je pensais à Damien qui passe en procès, à la manif grandiose du 14 avril dernier, qu’est-ce qu’on s’était marré à tout défoncer, à tous ces emmerdeurs qui nous pourrissent la vie et à nos lunettes de plongée et nos masques à gaz qui s’ennuient depuis qu’on casse plus plein de trucs tous les jeudis.

Autour de la porte des Lilas, j’ai pété les écrans de 7 DAB, 4 panneaux de pub JcDecaux et les vitres d’une bagnole RATP et d’une bagnole SPIE (constructeur de taules).

Continue reading

[Barcelone, Espagne] Attaque du siège de la Croix-Rouge

Dans la nuit du dimanche 15 janvier, le siège de la Croix-Rouge de Barcelone a été attaqué avec une dizaine d’ampoules de peinture. Sur la façade de l’édifice est aussi apparu un slogan mettant en évidence la complicité de la Croix-Rouge avec les CIE (centres de rétention en Espagne, NdT), les déportations et le harcèlement constant envers les migrants en ville et aux frontières. 

A bas toutes les frontières et leurs complices !

[Traduit d’indymedia barcelona, 18 Gen 2017]

[Paris] Un pôle emploi défoncé en solidarité avec Damien

Contre le travail

Dans nuit du 15 au 16 janvier nous avons brisé une partie des vitres du pôle emploi de la rue des nanettes dans le 11ème.

Nous haïssons le travail et son monde. Pour nous l’enterrement du mouvement social ne signifie pas la fin des hostilités.

Nous voulons aussi envoyer un message solidaire à Damien qui passera en procès jeudi prochain.

Liberté pour tous et toutes des deux côtés des murs.

La solidarité c’est l’attaque

[Publié sur indymedia nantes, mardi 17 janvier 2017]

[Italie] Quelques nouvelles des compagnon.ne.s incarcéré.e.s suite à l’opération Scripta manent [+Affiche de solidarité]

Début janvier, Anna a informé des compagnon.nes dehors que les matons lui ont bloqué des lettres contenant deux textes destinés au prochain numéro de la revue Croce Nera Anarchica, dont une à l’adresse du compagnon incarcéré Alfredo Cospito.

Par ailleurs, elle commence seulement à recevoir certaines des lettres qui lui ont été envoyées les mois passés.

Le 10 janvier, le Juge des Libertés et de la Détention a refusé les arrestations domiciliaires à Daniele Cortelli, arrêté à cause de ce que les flics auraient trouvé chez lui lors d’une perquisition dans le cadre de l’opération Scripta manent (mais la Cour de cassation a renvoyé à une date ultérieure la sentence qui lui a refusé la première fois sa remise en liberté).

Continue reading

[Brésil] Qui dit hausse des tarifs de transports dit émeutes, incendie de bus et saccages de banques – Janvier 2017

Dans de nombreuses villes brésiliennes, l’annonce d’une nouvelle hausse du prix des tickets de transports au début du mois de janvier a mis de nombreuses personnes dans les rues qui, à certains endroits et divers moments, ont laissé exploser leur rage contre la société de transport CTTU mais aussi contre d’autres institutions qui régissent ce monde de misère. La mobilisation contre cette réforme a permis une fois de plus de faire converger les révoltés, qui ont saisi l’occasion pour attaquer les rouages de la domination. Voici un aperçu par ville, incomplet bien évidemment, de ce qui a été dit dans la presse du pouvoir.

Jeudi 12 janvier 2017 à Sao Paulo, la première manif de l’année a été organisée par le ‘Movimento Passe Livre’ (MPL) contre une nouvelle hausse des tarifs de transports urbains (le prix du ticket à l’unité passant de 2.75 à 3.30 Reaux). L’occasion a été saisie pour détruire des banques et s’en prendre à quelques boutiques de luxe. 

Continue reading

[Mexique] Vague de révolte et de pillages suite à la hausse des prix du pétrole

La hausse des prix du pétrole décidée en début d’année par le gouvernement mexicain a provoqué émeutes et pillages spontanés dans tout le pays à partir du début de la semaine dernière.

Des centaines de commerces, dont les plus grandes chaînes commerciales, ont été attaqués dans les principales villes du pays, des autoroutes ont été bloquées ainsi que de nombreux dépôts, centres de traitement et de distribution, qui menaçaient dans la semaine l’approvisionnement dans 3 États du Nord (Durango, Chihuahua et la Basse-Californie, les plus vastes du pays) et l’État de Morelos (sud).
On a aussi vu des des blocages de voies ferroviaires, des attaques de camions citernes, des occupations de stations-service, et des batailles avec les flics, qui ont été repoussés à Ixmiquilpán (État d’Hidalgo, centre) le jeudi 5. Voir à ce sujet la vidéo suivante.

Continue reading

[Brésil] A propos des émeutes à Porto Alegre contre un énième plan d’austérité du nouveau gouvernement

[Un texte publié sur le blog anarchiste Cumplicidade le 30 décembre, qui revient sur la révolte récente à Porto Alegre suscitée par l’annonce gouvernementale d’un énième plan d’austérité. Sur la situation insurrectionnelle au Brésil, on pourra relire ce récit concernant l’agitation anarchiste lors de la destitution de Dilma Roussef fin août dernier]

Ils veulent que, chaque jour à l’aube, nous nous levions pour travailler, si possible jusqu’au dernier jour de notre vie…. Pour quoi ? Ça, nous l’avons déjà compris et nous ne l’accepterons pas.

La loi, c’est la destruction de la terre et de tout être humain pour en faire de l’argent. Les lois, qui ensemble forment la constitution – la Bible de l’État, de la démocratie – sont une flopée de traités et d’obligations de la part des politiques, des propriétaires, des riches, des capitalistes et des faux-critiques. Tout ce qui vient de la loi et de l’État est nuisible pour la liberté.

Continue reading

[Publication] Sortie du huitième numéro de ‘Paris Sous Tension’ (Janvier 2017)

Le n°8 de Paris sous tension (janvier 2017), journal anarchiste sur Paris et au-delà, est sorti il y a quelques jours. On peut le lire et se l’imprimer, ainsi que les sept premiers numéros, sur :

http://parissoustension.noblogs.org


Se faire exploiter, choisir un maître (ou se le voir imposer) et de manière générale faire comme tout le monde ; est-ce cela la liberté ? NON. Dépassons ce constat amer que nous faisons -trop- régulièrement. Réfléchissons et discutons de tout ce qui nous opprime, nous exploite et nous empêche de nous émanciper. Pointons du doigt les responsables, les collabos, leurs projets et leurs structures qui participent à la perpétuation et au développement de la domination et de l’exploitation. Faisons résonner les diverses manifestations d’insoumission et d’attaques, les révoltes plus ou moins étendues dans l’espace et dans le temps. Car la domination et l’exploitation s’incarnent dans des êtres humains, des bureaux, des structures, des véhicules, etc. bien réels et atteignables par l’imagination de chacun-e. Car voici notre conviction : nous pouvons nous donner les moyens de reprendre nos vies en main, de lever la tête, d’agir et de rendre des coups au « meilleur des mondes » par nousmêmes, de manière directe et autonome. Sans se soumettre, ni commander. Et au-delà de tout cynisme ou résignation, nous sommes capables de rêver et d’imaginer des vies et des relations autres que celles qui nous sont imposées. Ce journal se veut ainsi un cocktail d’oxygène et d’étincelles, d’idées et de rêves de liberté, d’attaques, d’insoumission et d’offensives diverses. Par des individus d’ici et d’ailleurs qui se mettent en jeu ; avec audace, lucidité, espoir, dégoût, rage, joie et confiance en soi, ses idées et ses complices… Ce journal souhaite montrer et faire la convergence de ces vies ; ces vies comme des paris sous tension.

[Bruxelles] Voiture de diplomate cramée

voiture de diplomate qui brule

Hier soir, on n’avait pas envie de rentrer après avoir bu un jus, ou regarder un film. ou se réchauffer sous une couette (même si des fois c’est très chouette). On cherchait une bétise à faire, qui nous permettrait de digérer un peu la colère du quotidien, nous mettrait la joie au ventre et nous apaiserait pour quelques instants.
alors l’attaque…

On connaissait un quartier avec des voitures de diplomates, et avec quelques allumes feux jamais très loin (parait même qu’il y a des voyou-tes qui se mettent des planques de matos en ville pour pouvoir être toujours prêtes), on a décidé d’aller y faire un tour.

Continue reading