Tag Archives: sabotons la machine à expulser

[Besancon] Crève SECURITAS !

On ne plaisante jamais quand il s’agit de collabos de la machine à expulser.

Besançon, 1er avril 2017. Les 4 pneus d’une bagnole de SECURITAS (Verisure) crevés. Entreprise assurant la sécurité des riches et de leurs biens. Mais participe aussi au renforcement de l’ordre étatique et de ses frontières : dans de nombreux pays, elle est en charge de la sécurité des centres fermés et de l’expulsion des migrants déboutés de leur demandes d’asile (comme en Suisse par exemple). Des bises aux compas incarcérés à Fleury.

[Publié sur indymedia grenoble, 1er avril 2017]

[Lacey, Etats-Unis] Attaque contre la Wells Fargo en solidarité avec Standing Rock

Il y a quelques nuits, nous avons brisé les fenêtres et les portes de l’agence Wells Fargo Bank à Lacey¹. Wells Fargo finance le projet de la Dakota Access Pipeline, de même que GEO Group, l’entreprise privée qui gère le centre de rétention du Nord-Ouest² et tant d’autres prisons privées. Wells Fargo s’enrichit grâce à la destruction de la terre, l’incarcération de migrants et l’expropriation continue des terres de natives americans.

Continue reading

[Berlin, Allemagne] Six voitures de Securitas incendiées

Bonsoir! Dans la soirée du 28 février 2017, nous avons incendié six voitures de l’entreprise Securitas à la gare Anhalter. Depuis deux ans à Berlin, Securitas surveille l’accès à l’école occupée de la Ohlauer str. et contraint ainsi les quelques réfugiés restés à cet endroit à une vie semblable à la taule. En s’affichant en permanence et en harcelant les habitant.e.s, leur nombre s’est constamment réduit – Beaucoup ont disparu en taule, ont été expulsé.e.s ou sont déclarés indésirables dans ce lieu. Continue reading

[Besançon] Attaque du local de la Croix-Rouge, collabo notoire de la machine à expulser

Charognard = casse

Dans la série « tous les flics ne sont pas bleus »…

… Certains ont un uniforme floqué d’une croix rouge, dont leur tâche consiste à fournir des moyens logistiques et matériels aux flics lors des rafles, à trier et enfermer les indésirables dans les camps de rétention, en Italie, en Espagne…

Ce week-end, nous avons attaqué le local de la Croix-Rouge de la rue Rivotte à Besançon. Des mots pour préciser les raisons de notre venue (« charognards, expulseurs ») ont accompagné les impacts sur les deux plus grandes vitres de ce trou à collabos.

Continue reading

[Île de Manus, Australie] Révolte au centre de rétention contre le nouveau système de distribution des repas

Une émeute a éclaté dimanche 19 mars 2017 au centre de rétention de l’île de Manus en Australie. La colère a explosé lorsque les retenus faisaient la queue pour aller manger. Les geôliers ont érigé une clôture entre la cuisine et les sans-papiers, ce qui a énormément ralenti l’ensemble de la distribution des repas. Les tensions se sont très vite transformées en affrontement entre employés et migrants: des chaises, des bouteilles d’eau et du mobilier volaient en direction des agents et le réfectoire a été en partie saccagé. Après quelques minutes, les agents ont quitté le centre et les portes de la zone sont restées fermées toute la nuit. Les agents se tenaient près à intervenir devant le centre. Environ 200 migrants ont pris part à la révolte.

[Traduit de l’allemand de Ausdemherzenderfestung.noblogs.org]

[Italie] Brèves d’attaques et d’actions de solidarité [+ Arrestation d’un compagnon pour l’attaque d’une caserne de carabiniers]

Turin : tentative d’incendie contre la poste italienne

Nous apprenons des médias locaux en date du 28 novembre qu’un engin incendiaire artisanal non explosé a été retrouvé dans les alentours d’une agence de la Poste Italienne situé dans le quartier turinois de ‘Vallette’: un thermos rempli de poudre noire relié à un minuteur a été placé sur un distributeur de l’agence.

Le 29 avril et le 9 juin déjà, des engins incendiaires réalisés avec du liquide inflammable dans un bidon ont été retrouvés devant deux agences, qui n’ont également pas explosé.

Continue reading

[Suisse] Pour une vie par-delà les papiers

[Affiche avec quelques mots au sujet des papiers comme prison et d’un prisonnier à Bâle].

jenseitsdergrenzenDe tout temps, les papiers d’identité, les prisons et les lois donnent la possibilité aux États de gérer et en même temps de faire chanter les indésirables et les rebelles, ainsi que de diviser les gens entre ceux qui sont exploitables pour l’économie et ceux qui sont le sont pas.

Ainsi, des milliers d’individus se voient confrontés à des réalités telles que des mois entiers de détention préventive et d’assujettissement, de contrôles de police arbitraires, d’interdictions de territoire, de délimitations, d’obligations de quitter le territoire et d’expulsions. Lorsque nous ne possédons pas le bon bout de papiers, lorsque nous nous soulevons contre la folie quotidienne, que nous délaissons les chemins préétablis ou que nous n’obtenons aucun moyen d’y accéder, nous nous voyons tôt ou tard placés derrière les barreaux ou contraints à fuir.

Continue reading

[Carmagnola, Italie] Sabotage incendiaire contre un expulseur de migrants

Carmagnola (Piémont) : attaque incendiaire contre un expulseur de migrants

On apprend par les médias locaux qu’au matin du 2 décembre, la voiture privée du directeur d’une agence de la Poste a été attaquée à Carmagnola, dans la province de Turin.

Vers 11h du matin, deux individus ont été aperçus qui s’éloignaient de la voiture, juste avant que des flammes ne s’échappent du coffre de cette dernière ; par la suite ont été retrouvées deux petites bouteilles remplies de liquide inflammable jetées sous l’automobile.

Depuis plusieurs mois se succèdent des attaques variées contre des propriétés de la Poste italienne, fréquemment revendiquées en opposition aux déportations de migrants effectuées par par sa filiale Air Mistral.

[Traduit de l’italien de informa-azione par les brèves du désordre, Ven, 02/12/2016 – 22:04]

[Bâle, Suisse] Attaque contre leur monde de frontières et de barbelés

A la gare ‘St.Johann’, près d’une dizaine de vitres du bâtiment de la douane doivent être remplacées (vitres brisées). La partie restante doit être nettoyée à cause d’inscriptions „Stop deportation! Smash the State!“ Les vitres du distributeur des CFF [société ferroviaire suisse, NdT] sont également détruites. Les CFF participent activement aux expulsions. Leurs installations et leurs structures (Distributeurs, véhicules, bâtiments, trains, éclisses…) se trouvent partout dans le pays.

Attaquons l’Etat répressif, ses frontières et ses collabos!

*** Saluts solidaires destructeurs ***

[Traduit de l’allemand de linksunten, 3. Dezember 2016]

[Rovereto, Italie] Sabotage incendiaire contre un responsable de la déportation des migrants

roveretopostOn apprend par les médias locaux que la nuit du 22 au 23 novembre à Rovereto, 7 nouvelles voitures de la Poste italienne ont été livrées aux flammes. Sur un mur est apparu le tag « Mistral Air Poste basta déportations« .

Après la précédente action survenue à Trento le 8 novembre dernier, le nombre de voitures brûlées de la Poste se monte à 16. Cette entreprise est attaquée dans toute l’Italie pour sa responsabilité dans la déportation des migrants à travers la compagnie aérienne qu’elle contrôle, Air Mistral.

[Traduit de l’italien de informa-azione par cette semaine, Sab, 26/11/2016 – 19:37]