Monthly Archives: mars 2017

[Berlin, Allemagne] Six voitures de Securitas incendiées

Bonsoir! Dans la soirée du 28 février 2017, nous avons incendié six voitures de l’entreprise Securitas à la gare Anhalter. Depuis deux ans à Berlin, Securitas surveille l’accès à l’école occupée de la Ohlauer str. et contraint ainsi les quelques réfugiés restés à cet endroit à une vie semblable à la taule. En s’affichant en permanence et en harcelant les habitant.e.s, leur nombre s’est constamment réduit – Beaucoup ont disparu en taule, ont été expulsé.e.s ou sont déclarés indésirables dans ce lieu. Continue reading

[Grèce] Affiche de solidarité avec les anarchistes inculpés de double braquage à Velventos

Solidarité avec ceux qui sont en procès pour les braquages à Velventos.

En 2013, six anarchistes ont été arrêtés pour un double braquage dans la ville de Kozani, à Velventos. Un an plus tard, ils ont été condamnés à des peines allant de 11 à 16 ans de prison ferme. Au début du mois de mars 2017 a débuté le procès en appel dans la prison de Korydallos, où ils sont incarcérés depuis leur arrestation.

La raison pour laquelle ces personnes ont été pourchassées, frappées, enfermées et condamnées à plusieurs années de prison n’est pas à cause de la somme d’argent que les banques auraient perdu si le braquage avait été pleinement réussi. La vraie raison est le danger pour l’autorité si ces pratiques se propageaient dans la société, le choix d’en sortir et de faire ce qui est possible pour combattre l’oppression quotidienne, de trouver les moyens nécessaires afin de créer des projets de lutte, de lutter contre le monde des riches et des puissants d’une manière directe et autonome. Nous ne parlons pas du braquage de banque en tant que tel, qui pourrait très bien aussi être un moyen alternatif d’obtenir du fric dans cette même logique capitaliste qui tente de nous hypnotiser partout où nous nous trouvons. Nous parlons du choix d’agir, de poursuivre dans une aventure de révolte sans cesse en évolution, armés de nos idées de liberté et de courage.

Continue reading

Nouveau rassemblement devant la prison de Fleury-Mérogis samedi 8 avril

Après le rassemblement devant la taule de fleury-merogis du samedi 11 mars, un deuxième s’annonce pour le 8 avril meme heure, meme endroit!

Pour se faire entendre à l’intérieur, pour parler à l’extérieur avec les proches. Contre toutes les prisons!


Continue reading

[Grenoble] Attaque incendiaire contre les véhicules de la Métropole [+ Communiqué de revendication]

Grenoble : des véhicules de la Métro volontairement incendiés

Deux Renault Twingo appartenant à la Métro ont été détruites et trois autres sérieusement endommagées par un incendie alors qu’elles étaient stationnées sur le parking de la direction de la gestion des déchets, à deux pas de la déchetterie de la rue Jacquard à Grenoble, vers 2 heures dans la nuit de lundi à mardi. Le feu a vraisemblablement été mis de façon volontaire puisque du produit inflammable a été relevé sur les lieux et que les vandales ont également essayé d’incendier les roues de deux camions. Une enquête a été ouverte.

[Repris du Daubé, mardi 28 mars 2017]

Continue reading

[Chili] Solidarité avec Juan, Nataly et Enrique face au nouveau procès antiterroriste « Caso Bombas II »

Retours et paroles avant le début du procès dans le cadre du dénommé « Caso Bombas II »

Ce 24 mars 2017 commence le procès contre les compagnonNEs Enrique Guzman, Juan Flores et Nataly Casanova. Ce processus judiciaire se présente comme une nouvelle bataille entre les ennemis de la liberté et celleux qui refusent d’obéir à la domination. Après les arrestations médiatiques et les déclarations pompeuses du parquet, des policiers et des ministres, le labyrinthe juridique arrive à son point culminant contre Juan, Nataly et Enrique.
Aujourd’hui, l’inquisition démocratique cherche à se venger des différentes attaques explosives qui ont eu lieu dans la capitale, en particulier pour les engins explosifs qui ont pété le 11 août 2014 de manière coordonnée et simultanée contre le 39e commissariat de El Bosque et le 1er commissariat de Santiago Centro, deux actions revendiquée par la Conspiration Internationale pour la Vengeance (CIV).

Continue reading

[Besançon] Attaque du local de la Croix-Rouge, collabo notoire de la machine à expulser

Charognard = casse

Dans la série « tous les flics ne sont pas bleus »…

… Certains ont un uniforme floqué d’une croix rouge, dont leur tâche consiste à fournir des moyens logistiques et matériels aux flics lors des rafles, à trier et enfermer les indésirables dans les camps de rétention, en Italie, en Espagne…

Ce week-end, nous avons attaqué le local de la Croix-Rouge de la rue Rivotte à Besançon. Des mots pour préciser les raisons de notre venue (« charognards, expulseurs ») ont accompagné les impacts sur les deux plus grandes vitres de ce trou à collabos.

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Les véhicules de police continuent de cramer en attendant le G20 …

Dans la nuit de dimanche à lundi 27 mars 2017 à Hambourg, de fortes détonations ont retenti dans le secteur du commissariat de police de la Grundstraße. Plusieurs fourgons de police ont été détruits par le feu aux alentours de 2h45 dans le quartier ‘Eimsbüttel’. Parties de deux véhicules, les flammes en ont réduit quatre en cendres au total. Deux autres ont été fortement endommagés, malgré l’intervention rapide des pompiers.

Continue reading

[Île de Manus, Australie] Révolte au centre de rétention contre le nouveau système de distribution des repas

Une émeute a éclaté dimanche 19 mars 2017 au centre de rétention de l’île de Manus en Australie. La colère a explosé lorsque les retenus faisaient la queue pour aller manger. Les geôliers ont érigé une clôture entre la cuisine et les sans-papiers, ce qui a énormément ralenti l’ensemble de la distribution des repas. Les tensions se sont très vite transformées en affrontement entre employés et migrants: des chaises, des bouteilles d’eau et du mobilier volaient en direction des agents et le réfectoire a été en partie saccagé. Après quelques minutes, les agents ont quitté le centre et les portes de la zone sont restées fermées toute la nuit. Les agents se tenaient près à intervenir devant le centre. Environ 200 migrants ont pris part à la révolte.

[Traduit de l’allemand de Ausdemherzenderfestung.noblogs.org]

Pacification et révolte autour de « la journée de la femme ». Une réflexion anarchiste

Lorsque nous nous rendons compte de la nature autoritaire et patriarcale de la société actuelle nous voyons  les genres comme une imposition au travers desquels les individus sont obligés de reproduire des rôles au sein du réseau de la domination.

Bien entendu, cette société continue d’imposer à celles qui naissent « femmes » une position inférieure à ceux nés comme « hommes ». De là chaque 8 mars, pour la commémoration de « la journée de la femme », de nombreuses personnes, majoritairement des femmes, manifestent leur mécontentement face à une telle situation d’inégalité.

L’histoire la plus connue sur la commémoration du 8 mars fait référence aux faits qui se sont déroulés en 1908, où 146 ouvrières de l’usine de textile Cotton à New York sont mortes brûlées vives dans un incendie provoqué par les patrons, face au refus des ouvrières de mettre un terme à l’occupation de l’usine, pour lutter contre les bas salaires et les mauvaises conditions de travail dont elles soufraient.

Continue reading