Tag Archives: Grenoble

[Grenoble] Attaque incendiaire contre les véhicules de la Métropole [+ Communiqué de revendication]

Grenoble : des véhicules de la Métro volontairement incendiés

Deux Renault Twingo appartenant à la Métro ont été détruites et trois autres sérieusement endommagées par un incendie alors qu’elles étaient stationnées sur le parking de la direction de la gestion des déchets, à deux pas de la déchetterie de la rue Jacquard à Grenoble, vers 2 heures dans la nuit de lundi à mardi. Le feu a vraisemblablement été mis de façon volontaire puisque du produit inflammable a été relevé sur les lieux et que les vandales ont également essayé d’incendier les roues de deux camions. Une enquête a été ouverte.

[Repris du Daubé, mardi 28 mars 2017]

Continue reading

[Grenoble] Trois véhicules du CCAS (charognard de l’humanitaire) partent en fumée

Des flammes sous les nuages

voiture de collabos qui crament

mercredi soir on était pas fatigué alors on est partie a la chasse aux collabos. On avait envie d’aiguiser nos critiques et de pas se contenter d’évidences. Du coup quant on est tombé sur 3 véhicules du C.C.A.S (charognard de l’humanitaire) on y a foutu le feu.
Le C.C.A.S co-gère la misère, donnant ainsi une caution morale a la démocratie.
La police sociale nous parait plus dangereuse encore que les coups de matraques de leurs collègues en uniforme.
Tout les flics ne sont pas bleus.
Et pourtant partout où on les croise les flics sont nos ennemis.
Pas besoin de leurs donner rendez-vous,on peut les enflammer au coin d’une rue,dans l’angle mort d’une caméra,en plein jour ou par nuit noire,seul ou en bande,bref partout où ça nous semble propice.
l’insertion est une forme d’incarcération.

a bientot.

quelques réfractaires a l’enfermement.

[Publié sur indymedia nantes, jeudi 23 mars 2017]

[Grenoble] Saccage de la permanence des Républicains

« Les Républicains » ont reçu de la visite dans la nuit de dimanche à lundi 21 mars 2017 à Grenoble. Après avoir posé des tags sur le mur de l’immeuble et détruit plusieurs vitres extérieures, les révolté.es ont saccagé l’intérieur du local: de la peinture rouge a été propulsée du sol au plafond, de l’amoniac a été balancé sur des piles de tracts et d’affiches, ordinateurs et mobiliers détruits….

Une des inscriptions inscrites sur la façade d’immeuble abritant la permanence, qui disait « Wanted. From Piolle with love », fait référence à un des tracts des Républicains de Grenoble diffusé en août dernier où figuraient 25 portraits d’élus de gauche, dont M. Piolle, responsables de la « ruine » de la ville, selon LR. Le montant des dégâts n’a pas été communiqué, mais la presse nous apprend que c’est la quatrième attaque en un an contre la permanence LR de la place Paul-Vallier. Ci-dessous la lettre revendiquant le saccage publiée peu de temps après:


Continue reading

[Grenoble] Journal intime d’un sauvage

fracassage de vitre en solidarité grenoble

cher journal ,

ce vendredi soir j’suis sorti triste de compter les jours qui passent.

et les choses qui changent pas assez,

comme j’étais en colère

j’ai éclater une première banque de 12 coups de marteau.
(j’ai été acclammé par un type bourré geulant vas y casse tout pendant que je m’attelais a la tache)

j’avais encore grave la rage.
du coup j’ai été peté une 2ème banques plus loin.
11coups de marteau.

(cette fois un autre type m’a demandé ce que je foutais j’me suis retourné et lui ai dit tu veux mourir toi bouffon ? – il est parti en courant)

Continue reading

[Grenoble] Attaque des locaux du PS à la veille de la primaire

Samedi 21 janvier, aux alentours de 2h30 du matin, un ou plusieurs individus se sont attaqués aux bureaux du PS Isère à Grenoble, situé rue Nicolas Chorier.

Les rideaux extérieurs ont été arrachés, des vitres brisées et les murs tagués. D’après le commissariat de Grenoble, « a voté, saccage primaires » a été inscrit en bleu sur le mur de la permanence du Parti socialiste de l’isère.

Continue reading

[Grenoble/Besançon/Lille] Attaques nocturnes en marge des manifs contre la loi « travail »

Voici une petite chronologie d’attaques qui ont eu lieu ces derniers jours, en dehors des manifs, qu’elles soient classiques (c’est-à-dire encadrées par les syndicats) et/ou sauvages (bien que non déclarées et spontanées, elles sont souvent gangrénées par des citoyens de la ‘Nuit Debout’ puisqu’elles partent de leurs rassemblements, comme cela a été le cas à Paris à de nombreuses reprises et à Lyon dans la soirée du 20 au 21 avril). Toutefois, on a pu voir à Brest un cortège nocturne très bien organisé contre les moyens de contrôle et de surveillance du début à la fin, qui a terminé la manif sauvage par l’attaque de plusieurs banques du centre-ville et des dizaines de milliers d’euros de dégâts.

L’avantage du fait d’agir en marge de ces manifs est à la fois de se protéger des poukaves citoyennes et politiciennes (et plus globalement de la répression policière), de frapper là où les flics ne nous attendent pas (on pourra lire le texte « Du centre à la périphérie »), de multiplier le désordre un peu partout, mais aussi de contribuer à la révolte en cours.

Lire un inventaire des fossoyeurs de la révolte en cours rédigé sur non-fides : Le millésime 2016 des amoureux de l’Ordre et de la dissociation de gauche est arrivé !

***

Lille: attaque symbolique contre deux locaux du ps

Hier soir, alors que hollande vomissait son discours à la télé, le local du ps de Lille, ainsi que la permanence parlementaire de bernard roman, élu du ps, ont été peinturlurés et taggés en soutien à la lutte contre la loi « travaille ».
Par cet acte, nous attaquons le parti socialiste dans son entièreté, que ça soit sa majorité ou son aile gauche représentée en partie par aubry. Le ps comme tous les politicards ne sont que les gestionnaires de notre misère. Qu’ils dégagent tous !

Continuons le début !

[Publié sur indymedia lille, 15 avril 2016]

***

Besançon : « des tags et des oeufs »

On a eu vent que l’armée (de l’air) s’expose ces jours-ci au centre commercial de Chateaufarine de Besançon, à travers une exposition intitulée « Des ailes et des hommes » : les bouchers en uniforme font des démonstrations de leurs joujous qui massacrent aux quatre coins du monde pour leur nation, leur économie, leurs frontières… Cette institution d’assassins en kaki soigne à la fois son image auprès du jeune public et des petits soldats de la consommation, mais cherche aussi et surtout à grossir ses rangs pour terroriser et massacrer les populations et les rebelles, ici comme partout.
De fait, cela nous a motivés à agir. Dans la nuit du 17 au 18 avril, le centre de recrutement de la rue Bersot a été bombardé d’oeufs de peinture rouge. Un tag (« Assassins ») a recouvert le panneau d’accueil du CIRFA. Sur un mur en face et sur l’église d’à côté ont été tagués « A bas l’armée » et « Qu’ils soient de Dieu ou de l’Etat… A bas tous les soldats ! (A) ».

Refusons leur mise au pas ! attaquons l’armée !

[Publié sur indymedia lille, 19/04/2016]

***

Lille: Profanation du nouveau tribunal administratif

Alors qu’un certain urvoas, nouveau ministre de la justice, vient inaugurer aujourd’hui (18/04, NdCNE] le nouveau tribunal administratif, nous sommes venu le profaner en l’aspergeant d’huile de vidange et en le taggeant.
Plusieurs dizaines de personnes ces derniers jours se sont fait tabassées, mutilées, blessées par la police et d’autres condamnées, enfermées par la justice pour s’être opposées concrectement à la loi travail et au monde qui l’a engendrée. Par cette action, nous les soutenons, quelques soient les moyens qu’elles ont utilisés pour s’être défendues contre l’état. Nous continuerons d’attaquer tous les lieux de pouvoir tant que la répression sévira et que cette loi travail ne sera pas abrogée.

Big bisou !

|Publié sur indymedia lille, 19/04/2016]

***

Grenoble : Macdo voit rouge !

photo-le-dl-1461052608-300x225Au cours de la nuit de lundi à mardi [du 18 au 19 avril 2016, NdCNE], la devanture du restaurant Mc Donald’s située rue Félix-Poulat, dans le centre-ville de Grenoble, a été entièrement aspergée de peinture rouge.

Des faits vraisemblablement commis à l’aide d’extincteurs remplis de peinture. […]

[Via Attaque]

***

Besançon: attaque de la Chambre du Commerce et de l’Industrie

Alors que je flânais dans le secteur du lycée Jules Haag en ce joli mercredi après-midi ensoleillé, des tâches de plusieurs couleurs sur la façade du gigantesque édifice ont attiré mon attention.

Et quelle agréable surprise de s’apercevoir que celles-ci n’étaient que la face visible de l’iceberg!

En plus de la dizaine de tâches de peinture visible à plusieurs mètres de haut sur la façade toute blanche de la CCI, certaines vitres ont été fissurées par des jets de projectiles. Sur un mur de l’immense édifice, un graffiti disait : « Sur les cendres du vieux monde naîtra la liberté – Allumons le feu ! (A) ».

C’est plaisant de voir que certains passent leur nuit debout en restant loin des discours citoyennistes et pacifistes, qui se tiennent depuis plusieurs semaines en compagnie des journaflics et des politiciens. […]

[Publié sur indymedia nantes, 21/04/2016]

***

Lille: début de vengeance sur un commissariat

versoAujourd’hui [20/04/2016, NdCNE], une nouvelle mobilisation contre la loi El Khomri a eu lieu à Lille. Suite à cette manifestation, un petit cortège, voulant aller se réunir pour l’ag de lutte à l’insoumise, s’est fait chargée par la BAC. Plusieurs personnes ont réussi à se réfugier dans les locaux de la CNT qui se trouvent à proximité. C’est alors qu’une centaine de keufs a bloqué l’entrée du quartier moulins, puis est rentré en fracturant la porte de la CNT, saccageant l’intérieur, et a arrêté deux personnes arbitrairement, en n’oubliant pas de gazer les gens du quartier.

Nous prenons acte et esquissons un début de réponse à la répression que nous subissons et à la violence de la police. La façade d’un commissariat de lille a été redécorée avec de l’huile usagé et quelques messages explicites ont été inscrits.

Soutien aux inculpés !

PS : et au fait, on n’aime toujours pas la police.

recto

[Publié sur indymedia lille, 21/04/2016]

[Grenoble] Manif sauvage suite à la mort de Rémi – 27 octobre 2014

[Solidarité Testet] Manif sauvage à Grenoble

Suite à la mort de Rémi Fraisse sur la lutte contre le barrage de Sivens, une manifestation a été organisée au départ de la place saint bruno en direction du centre ville. Rassemblant une centaine de personnes, nous avons déambulé bruyamment dans le quartier Saint Bruno, Championnet. Rencontrant la rue Lesdiguières, nous avons pris le temps de redécorer le commissariat municipal de quelques tags (« la police assassine ») et de boules de peinture. Nous nous sommes ensuite dirigés dans le centre ville où la vitrine de la boutique SNCF à Hubert Dubedout a été brisée, pour signifier que de la ZAD à la Val Susa (lutte NOTAV) c’est aussi les entreprises , comme Vinci ou la SNCF, qui au côté des états participent de la destruction des territoires et n’hésitent pas à blesser ou à tuer pour imposer leur monde. Durant toute la manifestation, un tract a été distribué pour expliquer la situation et ramener un peu de vérités au milieu du vide des dépêches AFP. La flicaille s’est faite discrète et nous avons pu terminer tranquillement jusqu’à la dispersion.

Pour celles et ceux mutilés et assassinés par la police. Ni oubli, ni pardon. Ce soir dans la rue, demain sur les barricades.

Des manifestants et manifestantes présentes ce lundi soir.

Grenoble indymedia, 27 octobre 2014

************************************************************************************************************

Ce que leur presse a rapporté des manifs durant le week-end des 1er et 2 novembre 2014 à Toulouse, Dijon, Lille, Nantes et Paris (Un point sur la répression à Paris et de partout)

Compte-rendu en image:

  • Lille, 1er novembre:
c-39

Attaque du local PS

b-47

Attaque du local PS

  • Dijon, 1er novembre:
poste de police municipale

poste de police municipale

4-191 5-179 11-50 12-40 13-37 15-21

  • Toulouse, 1er novembre
banque toulousaine après le passage du cortège...

banque toulousaine après le passage du cortège…

6-143

  • Nantes, 1er novembre:

3-256 23-7