Tag Archives: attaques contre la police

[Hambourg, Allemagne] Les véhicules de police continuent de cramer en attendant le G20 …

Dans la nuit de dimanche à lundi 27 mars 2017 à Hambourg, de fortes détonations ont retenti dans le secteur du commissariat de police de la Grundstraße. Plusieurs fourgons de police ont été détruits par le feu aux alentours de 2h45 dans le quartier ‘Eimsbüttel’. Parties de deux véhicules, les flammes en ont réduit quatre en cendres au total. Deux autres ont été fortement endommagés, malgré l’intervention rapide des pompiers.

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Feu et flamme pour la police

A Hambourg, on dit bye-bye – même aux bagnoles de flics.

Le 17 mars, nous avons incendié deux véhicules de police à Hambourg. Tout près du domicile du maire Olaf Scholz, dans la ‘Schmarjestraße’, un véhicule de ses gardiens a cramé. Devant les locaux du bureau du syndicat de police (GdP) dans la ‘Hindenburgstraße’ et directement sous le nez de la préfecture, un car du GdP a brûlé.

Le syndicat de police et son président ‘Kirsch’ menaçaient après les émeutes du 21 décembre 2013 à Hambourg : « la prochaine fois nous tirerons à balles réelles ! ». Les fonctionnaires de police judiciaire du syndicat fédéral allemand, en allant dans le même sens, mettaient en garde contre une escalade de la conflictualité sociale à Hambourg en faisant référence aux affrontements à Gênes et le meurtre de Carlo Giuliani. Il est tout à fait clair à l’heure actuelle, que la mort de manifestant.e.s n’est pas à exclure en cas de perte de contrôle pendant le contre-sommet du G20 à Hambourg. Les victimes quotidiennes des flics ne sont pas uniquement des dégâts collatéraux nécessaires à ce système.

Continue reading

[Montréal, Québec] La manif sauvage contre « la brutalité policière » renoue avec l’attaque !

Les quelques 300 manifestants contre la brutalité policière qui ont défilé mercredi soir dans les rues de l’est et du centre-ville de Montréal ont laissé sur leur parcours une voiture de police vandalisée, quelques vitrines brisées et des graffitis anarchistes.

Les policiers, à cheval, à vélo et à pied, étaient presque aussi nombreux que les protestataires, pour contenir les éventuels actes violents. C’était la 21e édition de cette manifestation annuelle, organisée par le Collectif opposé à la brutalité policière (COBP). Le point de départ était la Place Valois, dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, qui «rime de plus en plus avec nettoyage social et gentrification», selon les organisateurs. Partis peu après 19h, les activistes ont marché sur la rue Ontario en direction ouest, jusqu’à la rue Union, au centre-ville. C’est vers 20h15, alors que les manifestants ont changé de direction pour aller emprunter la rue Sainte-Catherine vers l’est, que les premiers méfaits ont été commis. Des vitrines du magasin La Baie ont notamment été brisées. Des pièces pyrotechniques, de la glace et des pierres ont aussi été lancés en direction des policiers et des représentants de la presse. Les forces de l’ordre ont alors diffusé des messages demandant aux manifestants de se disperser, et des agents ont isolé quelques groupes qui semblaient agressifs.

Continue reading

De Washington à Montréal, soyons ingouvernables !

Depuis de nombreuses semaines circulent des appels à perturber la cérémonie d’investiture de Trump à la présidence des Etats-unis. Ce vendredi 20 janvier, l’occasion pour répandre le chaos a bel et bien été saisie par de multiples groupes insurrectionnelles anti-autoritaires et anarchistes. Au milieu du verre brisé et des affrontements à Washington, les émeutiers se sont entre autre attaqués à la multinationale « McDonald’s », une limousine, un « Starbucks », le siège de la « Bank of Amerika » et à une agence de la banque « Wells Fargo ». D’après les flics et les médias US, entre 400 et 500 pavés auraient été balancés sur les flics et les institutions du capital et de l’Etat et près de 217 personnes arrêtées rien qu’à Washington.

D’autres révoltes ont éclaté ailleurs sur le territoire, comme dans la ville de la Nouvelle-Orléans (Louisiane): à la fin de la manif pacifiste, quelques incontrôlables restés sur leur faim ont voulu prolonger la soirée: deux véhicules de patrouille de police ont été sauvagement attaqués, tout comme plusieurs banques et magasins (dont un ‘Starbucks’) qui se sont faits démolir leurs vitrines. Des tags ont été inscrits sur les murs du centre-ville: 15 personnes ont été interpellées, dont 11 pour « vandalisme »

Continue reading

[Allemagne] Incendie solidaire avec Damien à Berlin et attaque d’agences pour l’emploi

Le 25 décembre 2016, nous avons allumé un feu sous le container de l’Ordnungsamt [correspond à la police municipale en France, NdT] de ‘Steglitz’ à Berlin. A cause des chantiers en cours sur le terrain de l’institution, des auxiliaires de police étaient à ce moment-là logés dans ces containers servant de bureaux. Nous avons été inspirés par cette méthode après l’attaque incendiaire contre les flics dans le quartier ‘Rissen’ à Hambourg.

Que le nouveau clown au poste de sénateur à l’intérieur fasse taire cette attaque, contrairement à son prédécesseur qui faisait signaler chaque trace de craie comme une attaque, ne nous afflige pas du tout.

Continue reading

[Algérie] Soulèvement en Kabylie (Janvier 2017) – Solidarité avec les insurgés !

Le lundi 2 janvier, en Algérie, à Bejaïa, des affrontements ont eu lieu avec des flics, des voitures et des façades d’immeubles attaqués, alors que les petits commerçants et les détenteurs du marché se mirent en grève générale contre l’augmentation des impôts et le contrôle étatique. Le nouveau QG de l’Académie et une banque BNP ont été détruits et pillés; Il y avait des barricades en feu, des mini-autobus brûlés, une camionnette anti-émeute retournée; Et les travailleurs du transport se sont joints tardivement à la grève. Les bureaux locaux de la Société nationale des tabacs et des allumettes et un magasin éléctroménager ont été pillés. A Chorfa, un poste de police a été défoncé. À Tichy, un autre poste de police a été attaqué; À Amizour, une grande route était barricadée; À Bouira, les flics ont été attaqués. A Sidi Aich, un autre poste de police a été lapidé. Et il y avait des barricades enflammées dans Ain Benian.

Continue reading

[Berlin & Leipzig, Allemagne] Cadeau de St-Nicolas pour les flics

198581[Dans la nuit de mardi à mercredi 7 décembre à Berlin, le bureau de recouvrement des amendes de la police a été incendié. Voici le communiqué de revendication de cette attaque incendiaire]

« En mémoire d’Alexis [1], qui a été assassiné par les flics à Athènes il y a plusieurs années.

En cadeau, nous avons placé dix litres d’essence devant la porte d’entrée des amis de ses meurtriers de la ‘Magazinstrasse’, rue située à proximité du ‘alexanderplatz 10’, et les avons immédiatement incendié.

Par ailleurs, la solidarité de cette action s’adresse aux compagnon-nes qui sont incarcéré-e-s à Aachen pour une action anarchiste de retrait d’argent et qui sont dans l’attente d’être condamné-es par des bourreaux. D’autres salutations solidaires vont à Thunfisch, Balu, Cem et Ali.

Continue reading

[Bruxelles, Belgique] « A bas l’Etat, les flics et les nazis ! »

BRUSSELS ANTI FASCIST DEMONSTRATIONLes 56 personnes qui avaient été interpellées samedi matin à la fin d’une manifestation antifasciste à Bruxelles ont été relâchées, a indiqué le parquet de Bruxelles. La police poursuit ses investigations pour relier des manifestants aux faits de violence recensés. Une manifestante a par ailleurs été blessée lors d’une émeute qui a suivi le rassemblement. Elle passera la nuit à l’hôpital. Une centaine de personnes, à l’appel de l’organisation BXL Zone Antifasciste, ont manifesté samedi matin contre la tenue d’un congrès d’Alliance for Peace and Freedom (APF), qui regroupe plusieurs organisations européennes d’extrême droite. Jusque 11h30, le rassemblement s’est déroulé dans le calme square de Meeûs, où l’Alliance a installé ses bureaux l’an dernier, avant que certains militants ne lancent des pierres et des projectiles sur la police.
Les protestataires se sont ensuite dirigés vers la rue du Luxembourg, rendant la manifestation hors de contrôle, et ont détruit un abribus ainsi que la vitrine d’une agence bancaire en se dirigeant vers la petite ceinture. Le groupe de manifestants a finalement été encerclé par des véhicules de l’unité d’intervention de la police. 56 personnes ont été interpellées.

Continue reading

[Etats-Unis] Petit aperçu des feux de révolte en réponse à l’arrivée de Trump au pouvoir

ecranportlandCela fait désormais trois nuits que la révolte embrase les rues de plusieurs villes à travers les Etas-Unis, et notamment sur la côte nord-ouest du pays (Oakland, Portand et Los Angeles). Ces émeutes ont commencé à éclater dès mardi soir lors de l’annonce de l’élection du milliardaire réactionnaire Donald Trump à la tête de l’Etat. Voici un petit compte-rendu à partir de la presse de ce qu’il s’est passé ces dernières nuits.

kill_cops_cropped_allison_levitsky_bcn-1478847308-733Dans la nuit de jeudi 10 novembre, plus de 4000 personnes ont pris les rues à Portland (Oregon) et plusieurs d’entre elles se sont affrontées à la police. CNN rapporte que « des anarchistes parmi la foule ont lancé des objets sur les policiers, attaqué des banques et des commerces, détruit des véhicules de police ». Armés de battes de baseball et de bâtons, des émeutiers sont entrés dans une concession automobile Toyota pour exploser les vitres des voitures parquées là. Le média local KATU News rapporte même qu’une conductrice a aspergé les manifestants de lessive, avant de se faire subtiliser ses clefs de voiture, jetées ensuite par-dessus un pont. Du mobilier des transports urbains, ainsi que des armoires électriques de l’éclairage public, ont été défoncés à coups de barre de fer. Vingt-six personnes auraient été arrêtées par les flics cette même nuit.

Continue reading

[Affiche] Tout le monde aime les voitures de flics en feu !

Parce qu’elle n’existe que pour défendre les intérêts des riches et des puissants,
Parce qu’elle vient réprimer toute envie de révolte contre ce monde qui nous veut docile et soumis à l’exploitation,
Parce que chaque jour, dans les quartiers, aux frontières ou en manif, elle humilie, blesse et tue,

Continue reading