Tag Archives: Barcelone

[Barcelone, Espagne] Attaque des bureaux de la Lufthansa

Au matin du 28 mars, nous avons décidé de briser la vitrine des bureaux de la Lufthansa (les seuls de la ville) situés rue Bailén à Barcelone.

Il s’agit d’une compagnie aérienne qui réalise expulsions et extraditions, comme celle de nos compagnonnes anarchistes arrêtées l’an dernier en Espagne et actuellement incarcérées en Allemagne. En ce moment se déroule le procès où on les accuse d’avoir braqué une agence de la Pax Bank de la ville de Aachen.

Pour l’extension de la solidarité et l’action directe !
Feu à toutes les prisons !
Pour l’anarchie !

[Traduit de l’espagnol de Indy Barcelone par Brèves du désordre, 31 mars 2017]

[Barcelone] Double attaque incendiaire en solidarité avec les anarchistes inculpé.e.s pour braquage à Aachen

Attaque solidaire avec les anarchistes emprisonné-e-s en Allemagne

Dans la nuit du 28 janvier dernier, nous avons brûlé deux véhicules de l’entreprise Prosegur, près de leur siège dans le quartier de Bellvitge, Hospitalet. Nous ne pensons pas nécessaire de justifier cette attaque contre ces misérables chiens de garde.

Continue reading

[Aachen, Allemagne] Compte-rendu de la 1ère audience du 2d procès pour braquage [+Perturbation solidaire d’un banquet de chefs d’entreprises allemands à Barcelone]

Aachen : court compte-rendu du premier jour de procès

Aujourd’hui 23 janvier, s’est tenue la première audience contre nos compagnonNEs anarchistes accuséEs du braquage de l’agence de la Pax Bank en novembre 2014 dans la ville de Aachen.

Dans la salle se tenaient le représentant du parquet, le juge, les deux accusés avec leurs avocats, un « jury populaire » (qui ne participe pas aux décisions), des journalistes qui n’ont pas été autorisés à enregistrer dans le tribunal à la demande des avocats de la défense (bien que leurs caméras tournoyaient tout autour du tribunal), et le public composé des familles, des amis et des compagnons des accusés, occupant les 30-40 sièges disponibles.

Continue reading

[Barcelone, Espagne] Attaque du siège de la Croix-Rouge

Dans la nuit du dimanche 15 janvier, le siège de la Croix-Rouge de Barcelone a été attaqué avec une dizaine d’ampoules de peinture. Sur la façade de l’édifice est aussi apparu un slogan mettant en évidence la complicité de la Croix-Rouge avec les CIE (centres de rétention en Espagne, NdT), les déportations et le harcèlement constant envers les migrants en ville et aux frontières. 

A bas toutes les frontières et leurs complices !

[Traduit d’indymedia barcelona par LCNE, 18 Gen 2017]

Un autre compagnon de Barcelone extradé et incarcéré pour l’affaire des expropriations de banques à Aix-la-Chapelle

Un autre compagnon de Barcelone en prison pour l’affaire des expropriations de banques en Allemagne Continue reading

[Affaire des braquages à Aix-la-Chapelle] Un peu de lumière sur l’enquête qui a mené à l’incarcération de la compagnonne arrêtée le 13 avril

Un peu de lumière sur l’enquête qui a mené à l’incarcération de la compagnonne arrêtée le 13 avril

Pax_BankUne brève note de presse diffusée par le corps des Mossos d’Esquadra [police autonome catalane] annonçait le 13 avril dernier l’opération policière au cours de laquelle a été arrêtée à Barcelone la compagnonne actuellement incarcérée à Cologne (Allemagne), accusée d’avoir expropriée une agence bancaire dans la ville de Aachen [Aix-la-Chapelle].

Selon cette note, l’opération répondait à une commission rogatoire internationale lancée à la demande du Parquet de Aachen (Allemagne), qui avait signé deux jours auparavant un mandat d’arrêt au nom de la militante anarchiste de Barcelone. Ce qui n’était pas expliqué dans cette note et qui jusqu’à présent n’avait pas été rendu public, c’est que l’arrestation et les perquisitions effectuées par le CME (Cuerpo de Mossos d’Esquadra) dans les quartiers barcelonais de Gràcia et el Carmel n’ont pas été que la simple exécution d’une demande internationale, mais le point culminant d’une longue et étroite collaboration entre les appareils policiers et judiciaires des Etats allemand et espagnol, avec la participation active de la police autonome catalane. L’implication des Mossos d’Esquadra dans cette affaire remonte à bien avant avril dernier et, comme cela a été démontré, va bien plus loin qu’un rôle passif et simplement exécutoire.

Continue reading

[Amsterdam, Pays-Bas] Nouvelle arrestation dans l’affaire de braquage de banques à Aix-la-Chapelle (Allemagne) – 6 juillet 2016 [+ Solidarité active]

Dans la matinée du 6 juillet 2016solidariteitInternetversion-212x300, notre compagnonne anarchiste a été arrêtée à Amsterdam par les flics. Ceci découle de l’accusation du ministère public d’Aix-la-Chapelle (Allemagne) en rapport avec un braquage de banque en 2013¹.

Appel à la solidarité. Nous sommes vraiment en colère.

Vandaag, in de ochtend van 6 Juli, is onze anarchistische kameraadin in amsterdam opgepakt door een arrestatieteam.
Dit in verband met een open aanklacht van de aanklager in Aachen (D) met betrekking tot een bank overval in 2013.
De oproep voor solidariteit blijft. Wij zijn woedend.

Pour plus d’informations sur cette histoire de répression et mises-à-jour en allemand, anglais et hollandais: solidariteit.noblogs.org

Continue reading

Appel à la solidarité insurrectionnelle avec les compagnons anarchistes Monica Caballero et Francisco Solar.

Les prochains 8, 9 et 10 mars 2016 les compagnon-ne-s anarchistes Monica et Francisco se confrontent à leur procés de l’audience nationale de Madrid.

Depuis Barcelone nous faisons un appel à la solidarité et à l’action anarchiste, un appel à briser l’inaction, l’attente et la passivité.

L’appel ne se limite pas à une semaine spécifique mais commence aujourd’hui et se prolonge  jusqu’à la fin du jugement.

Ni la distance ni les frontières imposées n’ont été un frein aux diverses preuves de solidarité avec les compagnon-ne-s Monica et Francisco.

Que se soit en divers endroit du monde et que se soit avec des bombes, du feu et des emeutes, de multiples individus et groupes insurgés ont fait de la solidarité avec les prisonnier(e)s anarchistes une pratique de confrontation envers l’Etat et ses sbires.

Solidarisons nous avec les compagnon-ne-s Monica et Francisco, que la solidarité soit plus qu’une parole écrite.

llamadoMonaFrancisco

Leur écrire :

Mónica Caballero Sepúlveda
C.P. Villabona
Finca Tabladiello s/n
33422 Villabona-Llanera
(Asturias)

Francisco Solar Domínguez
C.P. Villabona
Finca Tabladiello s/n
33422 Villabona-Llanera
(Asturias)

[Traduction de contrainfo, reçue pr mail]

[Espagne] Actualisation au sujet des compagnons anarchistes entre les griffes de l’Etat

cartel03castellano

Après quelques semaines passées dans différentes prisons de Madrid où ils ont comparu devant l’Audiencia Nacional, qui leur a signifié la prolongation de leur détention en préventive, Monica Caballero et Francisco Solar ont été reconduits dans la prison de Villabona (Asturies).

Nous en profitons également pour diffuser l’adresse du dernier compagnon séquestré par l’Etat espagnol dans le cadre de l’opération ‘Ice’. Le compagnon Borja, qui était également en détention préventive pour la même affaire, vient d’être libéré dans la matinée de ce vendredi 20 novembre. On ne sait pas si une caution a été versée pour obtenir sa libération.

  • Mónica Caballero Sepúlveda
    Francisco Solar Domínguez
    C.P Villabona-Asturias
    Finca Tabladiello s/n
    33422 Villabona-Llanera
    (Asturias) España
  • Borja Marquerie Echave
    Centro Penitenciario Madrid II
    Carretera Meco, 5
    28805 Alcalá de Henares, Madrid, España.
  • Juan Manuel Bustamante Vergara
    Centro Penienciario Madrid IV, Navalcarnero.
    Ctra. N-V, km. 27.7,
    28600 Navalcarnero, Madrid, España.

Par ailleurs, Enrique, qui a été arrêté le 28 octobre dernier dans le cadre de l’opération ‘Pandora 2’, a été relâché mercredi 18 novembre en échange du versement d’une caution de 8.000 euros.

Résumé de contrainfo, de barcelona indymedia et de claudicarnuncarendirsejamas

_______________________________________________________________________

Le vendredi 13 novembre dernier, alors que ça fait deux ans que les anarchistes Monica Caballero et Francisco Solar sont incarcérés et que le 28 octobre dernier l’Audiencia Nacional a décidé de maintenir les deux compagnons en détention préventive, un groupe de compagnons est sorti dans les rues de Sant Andreu de Barcelone pour se montrer solidaires avec eux et montrer l’échec du pouvoir dans son intention de les isoler derrière les murs. 

Une attitude combative s’est maintenue durant le parcours: des slogans contre l’Etat, les prisons et pour la liberté des anarchistes séquestrés ont été criés, des tags ont été réalisés et des banderoles ont été suspendues.

Résumé de contrainfo

[Espagne, Pandora 2] Prison préventive pour un des neuf arrêtés à Barcelone et Manresa

cartel03castellanoAujourd’hui 30 octobre, le juge d’instruction Juan Pablo González de l’Audiencia Nacional a envoyé en prison préventive un des neuf arrêtés du 28 octobre lors de l’opération Pandora 2. Cinq autres ont été remis en liberté contre une caution de 5000 euros, un autre contre une caution de 4000 euros (soit 29.000 euros en tout !), et les deux dernières personnes sans caution, mais avec un pointage hebdomadaire au tribunal le plus proche de leur domicile et le retrait du passeport. Tous ont été mis en examen pour « appartenance à organisation terroriste », les fameux GAC (Grupos Anarquistas Coordinados), que le juge a définis comme de type « anarchiste insurrectionaliste« .

Les neuf arrêtés avaient été transférés le 29 octobre des commissariats catalans de Terrassa, Sabadell, Cerdanyola del Vallès et Rubí vers la prison de Tres Cantos à Madrid. Ils ont commencé à être interrogés aujourd’hui par le juge Juan Pablo González, qui remplace pendant six mois son collègue Javier Gómez Bermúdez (celui de Pandora 1 depuis décembre 2014), affecté en France. Le juge a décrété le secret de l’instruction, ce qui lui permet de ne pas justifier pourquoi un des compagnons -par ailleurs avocat et résident à Sants- a été envoyé en prison.

Une manifestation d’une centaine de personnes a eu lieu à Madrid lorsque les neuf sont passés devant l’Audiencia Nacional. Hier 29 octobre, d’autres manifestations s’étaient déroulées aussi à Valence (300 personnes), Iruña et Granada.

[Synthèse de la presse espagnole par cette semaine]

Voici l’adresse du compagnon en préventive :

Enrique Costoya Allegue
CP Madrid V Soto del Real
Ctra M-609, km 3,5 Módulo 15
28791 Soto del Real (Madrid)
Espagne

Solidarité !

afichemonicayfrancisco Affiches publiées sur contramadriz