Tag Archives: Florence

[Florence, Italie] Mise-à-jour sur les perquisitions du 1er janvier

Ces perquisitions font suite à la découverte d’un engin explosif devant la porte d’une librairie fasciste à Florence. Si l’engin ne s’est pas activé au moment voulu contre le local fasciste, celui-ci a cependant explosé à la face d’un flic qui tentait de le désamorcer.


Le matin du 1er janvier 2017, vers midi, la DIGOS de Florence est arrivée aux portes de trois appartements dans la ville, ainsi que d’une habitation du département de Prato. Ils ont perquisitionné les maisons et les voitures des personnes présentes, à la recherche d’armes et d’explosifs. Toutes les perquisitions ont eu un résultat négatif, sauf dans un cas, quand les flics ont confisqué du matériel électrique (câbles, interrupteurs, ampoules) et autre (ordi, bouchons de pots de conserve, cire d’abeilles…).

Continue reading

[Florence, Italie] Troisième attentat contre une librairie fasciste

Nous apprenons par les médias nationaux de l’explosion d’une bombe devant la librairie néo-fasciste « Bargello » rue Leonard de Vinci à Florence et d’un nombre indéterminé de perquisitions dans des logements et espaces de vie des compagnon-nes anarchistes de la ville (il y aurait eu au moins une dizaine de perquisitions, selon l’édition locale de la Corriere della Serra, la Corriere Fiorentino). Le dispositif, relié à une minuterie, a explosé à la face d’un artificier de la police lors de la tentative de désamorçage: l’explosion a conduit à l’amputation d’une main et la perte d’un oeil pour le policier. Dans les heures qui ont suivi ce désamorçage raté, les recherches des flics se sont dirigées contre les milieux anarchistes à Florence et en Toscane. Nous ne disposons cependant d’aucune information précise quant aux lieux perquisitionnés et aux résultats de ces perquisitions. La bombe, placée dans un sac de shopping, avait été repérée par une patrouille de la DIGOS, en charge de la surveillance de la librairie du mouvement fasciste de la Casapound local, ayant déjà fait l’objet d’attaques par le passé.

Continue reading

[Italie] Brèves d’attaques incendiaires et solidaires

Granarolo (Gênes): sabotage incendiaire d’un relais de téléphones portables

« CONTRE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE

La société actuelle est incontestablement décrite comme un système technocratique dans lequel à l’échelle mondiale la science sans frein et les produits qui mettent sur le marché dominent et régissent la vie.

Depuis qu’elles existent, les multinationales maintiennent leur domination sur la planète à travers les Etats et les institutions internationales (ONU, UE, FMI, BCE).

La société de l’hyper-technologie est la société parfaite pour répondre à deux exigences principales du pouvoir: le profit et le contrôle social.
Grâce à la science et à la technologie, élevées au statut de divinité moderne, le bénéfice ne connaît plus de limites: il entre dans les dipositifs militaires en constante évolution des produits inutiles en incroyable quantité mis sur le marché.
De même que le contrôle social et la vie ne peuvent qu’être de plus en plus répandues, allant de simples télé-caméras à l’utilisation de la nanotechnologie.

Les gens, déjà privés de leur autonomie et de leur propre volonté, sont introduits dans le monde fabuleux de la science à travers un accès biaisé et fictif à la technologie.
Avec la chimère d’améliorer la qualité de vie, les seuls effets réels sont la production déchaînée, la réduction de l’esprit et de ses compétences,et de la fin des émotions réelles, et donc de la vie elle-même.

Pendant tout ce temps sous nos yeux, ce qui reste de la nature est dévasté pour construire de grandes œuvres qui permettent de faire voyager les marchandises encore plus rapidement et découvrir des informations plus facilement.
Pendant tout ce temps la télévision dans l’indifférence générale transmet des images de personnes massacrées et affamées pour exploiter les ressources nécessaires afin d’accroître la production de ces marchandises.

Pour une fois, nous avons simplement décidé d’éviter le contrôle et de menacer le profit de la société technocratique.

Nous avons mis le feu aux câbles d’alimentation d’un relais de télécommunications appartenant à Italsite Spa, entreprise spécialisée dans le secteur en Italie et en Europe.

Pour la libération immédiate de Marco Camenish
En solidarité avec les anarchistes incarcéréEs en Italie, Chili, Grèce, Espagne et au Mexique. »

[Traduit par nos soins de informa-azione, Lun, 13/07/2015 – 10:21]

*******************************************************************************************

[Padoue] 15 camions d’une entreprise qui utilise des OGM détruits par les flammes

On a appris par le biais de la presse locale italienne que 15 camions chargés de nourriture, appartenant à la société ‘Mangimi Veronesi’, ont été détruits par le feu dans la nuit du 11 au 12 juillet 2015 à Ospedaletto Euganeo, où ils étaient stationnés. Des restes de bouteilles incendiaires ont eté trouvés sur place, ainsi que des tags : “Pas d’OGM, pas d’élevage.” La société a fait l’objet de campagnes et de presidio à partir de 2014 contre l’utilisation de céréales génétiquement modifiée dans leur alimentation. La boîte essait de nier le commerce de produits génétiquement modifiés, tandis que le porte-parole de la coordination Zéro OGM prend des distances au sujet du sabotage incendiaire qui vient de se produire . Il y a eu des dommages importants.

padova

[Traduit de la presse italienne par nos soins, 12 Luglio 2015]

***********************************************************************************************************

Modène (Italie) : sabotage incendiaire d’un relais de téléphones portables

« 11 juillet : livrés aux flammes les cabines et les câbles d’un relais contre la répression et le contrôle télématique.
De Baltimore à Francfort, de Milan à Cremona, celui qui dévaste, empoisonne et pille c’est l’Etat. Vengeance pour Emilio* !
Salut Soledad ».

Ndt :
Emilio est un antifa de Cremona qui a été salement tabassé par des fascistes le 18 janvier dernier et se trouve depuis à l’hôpital après un coma.

modene

[Traduit de l’italien de informa-azione, Lun, 13/07/2015 – 10:24]

*********************************************************************************************************

Florence (Italie) : incendie d’un voiture de collabos

« Florence : dans la nuit du 24 au 25 juin, une Fiat 500 en auto-partage de ENI, Frecciarossa [TGV italien] et Vodafone a été incendiée via del Bisarno.
Solidarité avec les anarchistes incarcérés. »

[Traduit de l’italien de informa-azione, Ven, 10/07/2015 – 17:25]

 Les autres traductions ont été faites par cette semaine