Tag Archives: Italie

[Italie] Nouvelles des compagnon-nes emprisonné-es de l’opération « Scripta Manent »

Le 23 novembre, Danilo Cremonese a été transféré à la taule de Ferrara.

Daniel Cortelli, compagnon anarchiste (et rédacteur de Croce Nera Anarchica), arrêté lors des perquisitions survenue pendant l’Opération Scripta manent parce que soi disant en possession de matériel qui pourrait servir à construire des engins explosif (des batteries et un manuel électricien…) passera en tribunal le 9 février 2017, pour l’appel contre le refus de sa libération.

La demande d’arrestations domiciliaire de la compagnonne Valentina Speziale a été rejetée. Elle reste donc en prison.

Continue reading

[Carmagnola, Italie] Sabotage incendiaire contre un expulseur de migrants

Carmagnola (Piémont) : attaque incendiaire contre un expulseur de migrants

On apprend par les médias locaux qu’au matin du 2 décembre, la voiture privée du directeur d’une agence de la Poste a été attaquée à Carmagnola, dans la province de Turin.

Vers 11h du matin, deux individus ont été aperçus qui s’éloignaient de la voiture, juste avant que des flammes ne s’échappent du coffre de cette dernière ; par la suite ont été retrouvées deux petites bouteilles remplies de liquide inflammable jetées sous l’automobile.

Depuis plusieurs mois se succèdent des attaques variées contre des propriétés de la Poste italienne, fréquemment revendiquées en opposition aux déportations de migrants effectuées par par sa filiale Air Mistral.

[Traduit de l’italien de informa-azione par les brèves du désordre, Ven, 02/12/2016 – 22:04]

[Rovereto, Italie] Sabotage incendiaire contre un responsable de la déportation des migrants

roveretopostOn apprend par les médias locaux que la nuit du 22 au 23 novembre à Rovereto, 7 nouvelles voitures de la Poste italienne ont été livrées aux flammes. Sur un mur est apparu le tag « Mistral Air Poste basta déportations« .

Après la précédente action survenue à Trento le 8 novembre dernier, le nombre de voitures brûlées de la Poste se monte à 16. Cette entreprise est attaquée dans toute l’Italie pour sa responsabilité dans la déportation des migrants à travers la compagnie aérienne qu’elle contrôle, Air Mistral.

[Traduit de l’italien de informa-azione par cette semaine, Sab, 26/11/2016 – 19:37]

[Gênes, Italie] Solidarité incendiaire avec les prisonniers anarchistes de l’opération « Scripta Manent »

Gênes, 17 novembre 2016. Véhicule d’ENI¹ incendié. Solidarité avec tous les prisonniers de l’Opération « Scripta Manent ». Pour l’Anarchie !

Continue reading

[Turin, Italie] Irruption des flics à l’Asilo Occupato : Quatre arrestations

Turin (Italie) : Opération répressive. Les flics font irruption à l’Asilo Occupato, quatre arrestations.

A 6 heures ce 29 novembre, les flics ont défoncé le portail de l‘Asilo Occupato. La DIGOS a fait irruption pour notifier 9 interdictions de territoire et procéder à quatre arrestations. Les délits imputés tournent autour de la résistance lors d’un rassemblement pour s’opposer à une expulsion locative, le 3 mai dernier via Baltea (quartier de Barriera Milano) : violence aggravée (par le fait qu’elle a été réalisée en groupe) et menaces. Cela pour l’opposition à l’huissier et à l’avocat [des proprios] venu exécuter l’expulsion.

Les compagnons arrêtes sont Daniele « Poiana », Antonio, Silvia et Stefano ; deux des personnes à qui étaient destinées les interdictions de territoire n’ont pas été trouvées par les flics [les interdictions ne sont donc pas valables, pour l’instant ; NdT], tandis qu’une personne sans-papiers a été embarquée elle aussi.

Continue reading

[Italie] Mise-à-jour sur l’opération « Scripta manent »

Les transferts des compagnon.nes.s arrêté-es lors de l’opération « Scripta manent » continuent. Le compagnon Alessandro Mercogliano a été transféré encore une fois, depuis la prison de Alessandria à celle de Ferrara (toujours dans des sections à haute sécurité AS2), là où se trouvent déjà les compagnons Nicola Gai et Alfredo Cospito.

Les nuits blanches et paranoïaques du sale proc’ Roberto Sparagna se poursuivent, qui, afin de trouver quelque preuve, puisqu’il n’en a pas, s’amuse à torturer les compagnon.nes avec des « interdiction de rencontre » (nous rappelons que pour Sandro et Marco à Alessandria, ainsi que pour Danilo et Daniele dans la taule de Terni, ça n’a jamais été possible de se rencontrer) et des transferts en continue.

Continue reading

[Italie] Mise-à-jour sur le procès d’un compagnon anarchiste pour « apologie de terrorisme »

[On pourra lire davantage d’infos à propos de cette affaire ici ; NdT]

Comme cela était facilement prévisible, j’ai été condamné à 14 mois de prison, pour le texte que j’ai publié juste après les dissociations de quelques personnages ambigus.

L’accusation est d’apologie de délit, tandis que les caractères aggravants de terrorisme et celui de récidive n’ont pas été pris en compte, pareil pour celui d’avoir publié ce texte sur internet (toutes de choses demandées par le Procureur Manotti), car le décret Renzi qui endurcit ce délit est aparu après ma publication.

Continue reading

[Campania, Italie] Communiqué en solidarité avec l’espace anarchiste ‘Spazio Anarchico Vesuviano’

vtffErcolano [près de Naples, Italie; NdT], le matin du 15 novembre. Six militants de Casa Pound [micro-parti néofasciste italien; NdT] étaient en train de s’opposer à une expulsion locative dans la rue Resina, où quelques familles squattaient un bâtiment appartenant à l’Église.

Pendant leur rassemblement, une voiture avec 6 fascistes a essayé d’attaquer le Spazio Anarchico Vesuviano [espace anarchiste de la région du Vesuvio; NdT], qui n’est pas loin. Quelqu’un, armé de bâton, les a frappé, les envoyant à l’hosto.

Continue reading

[Trente, Italie] Neuf voitures de l’expulseur de migrants partent en fumée

pandaposte2On apprend dans les quotidiens locaux que la nuit du 7 au 8 novembre, à Trento, neuf Panda du service commercial de la Poste italienne ont été incendiées et complètement détruites.

Sur place n’ont été retrouvés aucun tags revendiquant l’incendie. Ces derniers mois, plusieurs biens appartenant à la Poste (distributeurs de billets, vitres des agences, etc.) ont été pris pour cible suite à l’implication de l’entreprise, à travers sa filiale Mistral Air, dans les déportations forcées de migrants.

Continue reading

[Paris] “La rage entre les dents et le sourire sur les lèvres”

Tract diffusé pendant le « week end de solidarité avec les prisonniers de la guerre sociale »

“Lorsque les foules subissent les gouvernements, végétant dans la paix sainte et honteuse de leur propre résignation, l’individu anarchiste se dresse contre la société, parce qu’entre elle et lui la guerre est éternelle et ne connaît pas de trêve, niais quand à un détour de l’histoire il croise la foule en révolte, il hisse son drapeau noir et, avec eux, lance sa dynamite. L’individualiste anarchiste s’avère dans la Révolution sociale, non un démagogue, mais un élément démolisseur, non un apôtre, mais une force vive, agissante, destructrice…”

Renzo Novatore 1919

Le matin du 6 septembre 2016, sur ordre d’un juge d’instruction, les chiens de la DIGOS de Turin (services de renseignement – police politique italienne) ont fait irruption chez une trentaine d’anarchistes dans différentes villes du pays, avec des mandats de dépôt pour 7 d’entre eux. Deux étaient déjà en prison pour l’attaque contre le dirigeant d’Ansaldo Nucleare, une entreprise qui fait partie des principaux acteur de l’industrie nucléaire en Italie. Un huitième compagnon a été arrêté suite à la découverte de matériel électrique au cours de la perquisition de son domicile. Cette opération, surnommée « Scripta Manent » n’est que l’énième manœuvre policière contre les anarchistes en Italie, depuis l’opération Marini des années 1990. Prison préventive, perquisitions, filatures, micros dans les voitures et les appartements et interceptions environnementales sont les instruments mobilisés par l’État dans ces opérations anti-anarchistes. Les inculpés ont été placés dans différentes prisons éparpillées sur le territoire national et soumis au régime d’isolement, avec censure sur la correspondance et l’interdiction de rencontre. Debut octobre Alfredo Cospito et Anna Beniamino ont entamé une grève de la faim pour protester contre leur condition d’isolement. Ils y ont mis fin le 22 octobre, suite à la satisfaction de leur revendication, la fin de l’isolement.

Continue reading