Tag Archives: démantèlement de la jungle à Calais

[Marseille] Ni prisons ni expulsions

Ces derniers temps, les expulsions se sont multipliées à Marseille, et une personne a été incarcérée aux Baumettes lors de l’une d’elles..

Ces derniers jours, un bureau de vente immobilière Vinci, situé boulevard de la Corderie, a eu toutes ses vitres éclatées. Vinci participe notamment à la construction de plusieurs prisons, et a construit récemment le mur anti-migrants et une partie du camp de containers à Calais, en plus de participer à la destruction d’une partie de la « jungle ».

Le cabinet d’architectes Tangram (rue Virgile Marron) a lui aussi reçu une visite hostile: des tags « ni gentrification, ni pacification » et « connards » ont été écrits sur la porte, tandis que la façade et les vitres ont été souillées à l’huile de vidange. Tangram Architectes est entre autres choses impliqué sur le chantier de construction d’un hôtel de luxe entre la Canebière et Noailles, projet qui vise selon divers responsables à « nettoyer et pacifier le quartier »…

Ceux qui veulent nous encager ont des noms et des adresses: pourrissons-les !

[Publié sur indymedia nantes, 9 novembre 2016]

[Besançon] Solidarité avec les sans-papiers expulsés de la « jungle » de calais

Ce mercredi 25 octobre à Besançon, un deuxième rassemblement s’est tenu place pasteur à 18h pour marquer notre solidarité avec les sans-papiers expulsés du camp de Calais.

Contrairement au rassemblement de la veille, un tract a cette fois-ci été distribué aux passant-es. Une banderole a été suspendue quelques heures plus tard à la périphérie de la ville, sur laquelle était marquée « Solidarité avec la jungle de Calais – No Border No Nation ».

Continue reading

[Suisse & Allemagne] Actions de solidarité avec les migrants de Calais

[Suisse] Vinci pris pour cible à Berne et à Lucerne en solidarité avec les migrants de Calais

[Les attaques contre les filiales de Vinci ne sont pas détaillées dans le communiqué de revendication, mais un commentaire en bas de l’article mentionne que deux agences afiliée à ‘Vinci’ ont été souillées à la peinture à Berne]

Continue reading

[Calais] Appel à représailles contre la politique concentrationnaire.

[Transmis par mail, 30 septembre 2016]

jungle_dans_les_gazC’est un point sombre sur la carte, plongé dans la brume des gaz lacrymogènes ou du temps pourri du Nord de la France. Y aller, pour quoi faire ? L’humanitaire vous répugne, la météo vous rebute et sur le terrain un rapport de force démesuré et défavorable condamne à l’impuissance. Pas si vite, voici une proposition à saisir depuis là où vous êtes.

Calais, rentrée 2016, sixième mort depuis juillet. On pourrait dérouler  la liste tragique sur toute l’année mais gageons que les  chiffres de l’été suffisent à poser l’ambiance. La plupart des  décès ont eu lieu sur la rocade dont la sécurisation est l’argument favori de la maire, pour confiner toujours plus fermement les exilé.e.s  sur une lande boueuse et exiguë. Pourtant le danger tient moins au  trafic routier qu’à la chasse à l’homme assidûment menée par les forces  de l’ordre. Quadrillée par 1300 flics, la ville est un terrain de jeu plus vrai que nature qu’il faut débarrasser des intrus. Traquer de jour comme  de nuit. Verrouiller le port et l’Eurotunnel à coups de matraque,  flashball et grenades. La préfecture ne lésine pas sur les moyens et dispose même de quelques blindés pour l’exotisme. Il y a longtemps que l’on n’a pas vu l’ombre d’un matricule sur le littoral. Les policiers  peuvent besogner tranquilles et quand bien même ils seraient identifiés,  ils n’ont pas à craindre pour leur carrière. Après tout, ils ne font que  leur boulot. Briser les os, gazer, inscrire la peur dans les chairs pour  dire « N’oublie pas ce que tu es, n’oublie pas où tu es, go back to the  jungle ». Et ça te passera l’envie de sortir.

Continue reading