Tag Archives: Magdebourg

[Magdebourg, Allemagne] Coups de peinture en solidarité avec les anarchistes accusées de braquage à Aachen

Dans la nuit du 23 au 24 novembre 2016, l’agence libre-service de la Sparkasse (Caisse d’Epargne)  à Buckau-Magdeburg s’est fait repeindre tout son intérieur pour manifester à la fois notre solidarité avec les compagnon-nes accusé-es et notre rage contre ce système répressif.

Plus d’infos et d’inspiration pour vos propres actions sur solidariteit.noblogs.org

Pas de prisons ! Pas d’Etats ! Liberté pour tou-tes !

Continue reading

[Suisse & Allemagne] Actions de solidarité avec les migrants de Calais

[Suisse] Vinci pris pour cible à Berne et à Lucerne en solidarité avec les migrants de Calais

[Les attaques contre les filiales de Vinci ne sont pas détaillées dans le communiqué de revendication, mais un commentaire en bas de l’article mentionne que deux agences afiliée à ‘Vinci’ ont été souillées à la peinture à Berne]

Continue reading

[Magdebourg, Allemagne] Plusieurs véhicules de la police fédérale et de la Deutsche Bahn partent en fumée

190000« Quasiment l’ensemble du parc automobile de la police fédérale a été détruit par le feu à Magdebourg. » (D’après un article de la presse régionale)

Dans la nuit de mercredi à jeudi 8 septembre, nous avons mis le feu au parc automobile de la police fédérale à Magdebourg.

Sept véhicules de police stationnés à la gare centrale de Magdebourg sont partis en fumée, de même que onze véhicules de la ‘Deutsche Bahn’. La presse écrit que les dégâts sont estimés à 750.000 euros.

Continue reading

[Allemagne] Les belles brèves de février/mars 2016 [Mise-à-jour]

[Les attaques de ce mois de février visent en bonne partie celles et ceux qui prônent un renforcement des frontières, qui appellent à agresser les migrants et demandent aux flics d’être plus « efficaces » dans leur travail de rafle et d’expulsion, etc… La majorité des actions directes sont revendiquées en solidarité avec les migrants, mais aussi contre la répression visant les espaces de luttes et auto-gérés à Berlin comme la Rigaer 94, le Friedel 54… Les chronologies de brèves des mois précédents ici, , là aussi et encore là]

Berlin, 3 mars 2016: Au cours de la nuit, le ‘A-Space’ du groupe immobilier ‘Ziegert’ de la Kremmener Strasse am Mauerpark s’est fait attaquer à coups de pierres et de peinture. Le ‘A-space’ sert de salle d’exposition à un nouveau projet d’immeuble de logements récemment construit, qui participe à l’embourgeoisement du quartier de Prenzlauerbe. Dans un communiqué, le(s) auteur(s) addresse(nt) leur solidarité au Rigaer94 et autres ‘Hausprojekt’ menacés d’expulsion. Peu avant 4h du matin dans le quartier ‘Alt-Treptow’, un véhicule utilitaire de ‘Stromnetz Berlin’ [« Réseau d’électricité de Berlin » a été incendié Lohmühlenstraße. L’attaque incendiaire n’a pas été revendiquée et les flics du land mènent l’enquête.

171091

Berlin, 1er mars 2016 : au petit matin dans la Rigaer Straße à ‘Friedrichain’, une voiture de l’entreprise de travail ‘Aktuell Personal-Service’ a été incendiée. En raison de la forte chaleur et des hautes flammes qui se sont dégagées de l’habitacle, deux autres voitures garées à proximité ont été endommagées. Les flics ne sont pas sûrs des raisons de l’incendie mais ils ont en mémoire le récent appel des autonomes à causer des millions d’euros de dégâts à chaque (tentative d’) expulsion de lieux de vie autogérés.

170847

Berlin, 29 février 2016 : dans la nuit de lundi à mardi, l’agence du ‘Jobcenter’ située ‘Müllerstraße’ à Mitte a été badigeonnée de peinture. Trois grosses tâches étaient visibles sur le bâtiment de l’agence des esclavagistes. Les flics ont annoncé qu’ils menaient l’enquête.

1214237167.preview

Berlin, 26 février 2016 : le bâtiment des services de « anti-terrorisme » du bureau fédéral de la police criminelle (BKA), situé dans le quartier de ‘Treptow’, a été attaqué. L’attaque a été revendiquée en solidarité avec le Rigaer94 et les autres projets d’occupation de maison menacés.

« C’est le soir dans la ville …

Alors que dans les dernières semaines des centaines de flics assiégeaient [le bâtiment occupé de la] Rigaer Strasse, harcelaient les gens et faisaient irruption dans les maisons et les espaces collectifs, les bureaucrates responsables se sont réunis dans le quartier ‘Mitte’ à Berlin aux côtés de représentants de l’industrie de l’armement, de délégués de divers tortionnaires de différents pays et des acteurs politiques de l’ensemble de l’espace européen pour discuter de la façon dont de telles coups répressifs ainsi que d’autres puissent générer encore plus de profits.

Comme petit geste de solidarité envers les personnes visées par ces rouages et pour exprimer notre haine brûlante des responsables, nous avons attaqué dans la nuit du 26/02/16 le centre de l’anti-terrorisme du Bureau fédéral de la police criminelle (BKA) avec du feu et de la peinture.

Comme à leur habitude mensongère, les flics ont parlé de 5 cocktails molotov, dont un seul s’est allumé et bien sûr la presse lèche-botte a repris avec joie cette version des faits.

Nous avons jeté 7 bouteilles remplis d’essence et de gasoil, toutes ont touché leur cible et ont causé un feu de joie sur les murs et une porte du bâtiment. Nous avons également complété notre art avec un peu de peinture sur le bâtiment et quelques ‘Krähenfüßen’ [clous tordus crève-pneus, NdT] pour les porcs à notre poursuite. Dommage que le béton ne brûle pas … malgré tout, ce feu a été une petite lueur dans une habituelle nuit noire.

Solidarité avec Friedel54, Rigaer94, M99 et tous les projets [de maisons occupées] menacés d’expulsion!« 

Tout le monde déteste la police !

[Traduction reçue de l’anglais et revue à partir du communiqué en allemand]

170209Stuttgart, 26 et 27 février 2016 : dans les premières heures du vendredi 26/02, le château du comte Albrecht Graf Von Brandenstein-Zeppelin– situé à 88441 Mittelbiberach – a été attaqué. Localisé à l’adresse Schloßstr. 11, cette demeure abrite également le siège de „European Family Foundation e.V.“, qui est sous sa direction. Cette institution se vante publiquement de financer le voyage en bus pour l’organisation de la « manif pour tous » à Stuttgart [une fois n’est pas coutume, on partage cette article sur « la manif pour tous » en Allemagne, qui tente de s’implanter dans le Bade-Würtemberg, land de Stuttgart, historiquement conservateur. Bien que son implantation n’est en rien comparable avec celle en France, il est intéressant de remarquer la réponse apportée contre tout ce qui leur permet d’exister, ce qui ne s’est pas passé en France. On y voit aussi les liens indéniable entre l’AfD et leur eurodéputée Beatrix VonStorch (dont ses biens sont régulièrement visés, cf ci-dessous).] Un communiqué explique les raisons de cette attaque qui a eu lieu quelques heures avant la tenue de la mobilisation réactionnaire et homophobe à Stuttgart. Le lendemain de cette action, la manif des homophobes a été fortement perturbée : des contre-manifestants ont tenté de bloquer la marche et ont été sévèrement réprimés par les flics, qui ont fait usage de leurs matraques et de gaz lacrymogène. 15 personnes et trois flics ont été blessées : un flic s’est fait briser plusieurs doigts. Trois bus de la société de transports ‘Bayer-Reisen’ financée par la „European Family Foundation e.V.“ se sont faits péter vitres et pare-brise à coups de pierres. Malheureusement, deux personnes suspectées de l’attaque ont été arrêtées.

bussedfa

Perleberg (Brandebourg), 26 février 2016 : les vitres d’un bureau de l’AfD ont été taguées à Prignitz. Deux mots de trois grosses lettres « FCK NZS » ont été inscrites, ce qui signifie « Fuck Nazis » (les journaflics cherchent toujours la signification).

perleb

Cölbe (Hesse), 25 février 2016 : dans la nuit, l’hôtel ‘Orthwein’ a été visée par une attaque qui ne laisse aucun doute aux gérants. La cause ? la réservation d’une salle pour une grande réception de l’AfD en date du 3 mars prochain, lors de laquelle plusieurs chefs du parti de différents länder seront de la partie et une marche est organisée à partir de 19h « pour la tolérance et l’intégration ». Résultat : 13 vitres pétées, de la peinture sur la façade, et des tags antifascistes.

170185

Schwäbisch Hall (Bade-Wurtemberg), 25 février 2016 : un bâtiment qui devait recevoir l’AfD, avec la participation de Frauke Petry, a été pris pour cible dans la nuit : la porte a été sabotée à l’aide de mousse expansive et les murs tagués d’un message qui disait : « AfD racaille raciste – Nous vous avons dégueulassé bien salement !»

schabischhall

Nuremberg (Bavière), 25 février 2016 : relayer la propagande des fascistes let les accueillir peut coûter cher. C’est ce qui s’est passé pour l’auberge ‘Heidekrug’ qui devait accueillir dans la soirée du 25 février une cérémonie de l’AfD. « C’est pour cette raison que nous nous sommes décidés à servir à l’AfD et au propriétaire un menu qui n’était pas sur la carte. Il y a eu du bitume déversé sur la façade et à l’intérieur, avec en garniture décorative des vitres brisées. Sur ce, nous mettons en garde tous les propriétaires d’auberge et personnes qui mettent leurs locaux à disposition des racistes et des nazis. Bon appétit ! » dit le communiqué de l’attaque.

nuremberg

Berlin, 24 février 2016 : le local du politicard social-démocrate Ralf Wieland (SPD), situé Bellermannstraße à Wedding, a eu ses vitres étoilées entre mardi et mercredi. Le 19 janvier déjà, les vitres du même local ont été pétées et la façade recouverte de peinture.

SPD_Wedding

Brême, 23 février 2016 : Le bâtiment de l’AWO (association caritative allemande liée depuis 1919 aux social-démocrates, chargée de « fournir un service de conseil » aux migrants et demandeurs d’asile) a été attaqué à la peinture en raison de sa politique « d’aide au retour » des migrants. Elle participe au tri des migrants, entre ceux qui sont exploitables et les autres, considérés comme indésirables, dont le pouvoir cherche à se débarrasser le plus vite possible.

Salzwedel (Saxe-Anhalt), 24 février 2016 : aux alentours de 00h30, la voiture d’un néonazi local part en fumée Max-Adler-Straße.

170384

Berlin, 23 février 2016 : dans la nuit, un loft qui est actuellement en construction Lohmühlen Straße s’est fait fracasser ses fenêtres. La société de construction en charge de ce projet d’habitation est ‘Stadt & Land’, responsable de l’embourgeoisement des quartiers berlinois. Dans le communiqué revendiquant l’attaque intitulé « Pierres d’amour », le(s) auteur(s) ont expliqué avoir agi pour montrer leur amour au Rigaer94 et à tous les autres projets menacés (« Friedel54, M99, Köpi Wagenplatz, Schwarzer Kanal »).

Berlin, 22 février 2016 : l’agence régionale de Saxe, située dans le quartier ‘Mitte’ ‘Brüderstraße’, a perdu plusieurs vitres. Sur les quatre vitres endommagées à l’aide de pierres, l’une d’entre elles a été trouée, les autres étoilées lié au fait qu’elles étaient en sécurit. Malgré la présence d’une balance au moment des faits (qui remonte à lundi vers 21h30) et l’alerte donnée aux flics, l’auteur présumé a réussi à prendre la fuite avant l’arrivée de la police. Cette attaque est en grande partie lié à la collaboration entre la police et les groupes fascistes dans la région de la Saxe (cf attaques répétées contre les migrants en Saxe, qui ont abouti il y a peu à l’incendie d’un centre de demandeurs d’asile à Chemnitz).

berlinSachsenBuro

Brême (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), 22 février 2016 : le bureau des « Citoyens en colère », qui émanent directement du parti de l’AfD, s’est fait trouer une de ses vitres de son local par un lancé de pavé qui, selon les dires de la porte-parole de cette association raciste Malte Grotheer, pesait « plus de 3,5 kilos ».En décembre dernier, un autre membre de l’AfD, Alexander Tassos, n’avait pu que constater les dégâts contre sa permanence.

AntifainWut

Berlin, 22 février 2016 : dans la nuit de lundi, une visite a été rendue au lieu de rencart de la nouvelle alliance entre l’AfD et le sénateur à l’intérieur Henkel. Les futurs partenaires du politicien de la CDU se donnent rendez-vous au « Stadtklause », situé au Bernburger Str.35 à Kreuzberg. Plus précisément, le proprio du lieu, Franz-Josef Göbel, met son local à disposition des organisations fascistes. C’est pour cette raison que les murs et le mobilier à l’intérieur du café ont reçu des giclées de peinture à coups d’extincteur à travers une vitre pétée pour l’occasion.

169924

Gießen, 22 février 2016 : le domicile du président de l’AfD local, Arno Enners, a reçu une visite dans la nuit : un ou des individu(s) ont recouvert sa porte du message « FCK AfD » et recouvert l’interphone de peinture. Les dégâts s’élèveraient à 2000 euros d’après les flics.

giessen

Berlin, 21 février 2016 : le siège du parti d’extrême-droite du NPD a été badigeonné de peinture dans la nuit de samedi à dimanche. Ce sont les flics qui ont remarqué dimanche après-midi les traces de peinture noire sur le bâtiment situé Seelenbinderstraße, dans le secteur de ‘Köpernick’. La presse parle de plusieurs attaques de ce type dans le passé. Et ce n’est sans doute pas fini….

Leipzig (Saxe), 20 février 2016 : Dans le quartier de ‘Leutzsch’, deux véhicules des services de l’État garés devant la mairie ont été endommagés par un incendie intentionnel : une camionnette de marque ‘Fiat Sedici’ a été entièrement cramée, tandis que le véhicule d’à côté, une voiture ‘Mercedes Vito’, a été léché par les flammes. Peu avant 5h du matin samedi, une femme payée à distribuer la voix des maîtres de la presse a remarqué les flammes envahir l’habitacle des véhicules stationnés Hans-Driesch-Straße et a immédiatement prévenu d’autres chiens de garde, c’est-à-dire les flics. D’après les premiers éléments donnés par les keufs, le(s) incendiaire(s) a/ont escaladé une clôture pour aller saboter un des multiples outils de travail du pouvoir local. Le montant des dégâts n’a pas été communiqué.

169572

Le communiqué revendiquant le sabotage :

« Nous n’avons pas besoin de votre Etat ! Par votre idéologie capitaliste et autoritaire du pouvoir et de domination, vous essayez de légitimer votre action et votre existence en tant qu’institution. Par le biais de votre caractère autoritaire, vous tentez de nous humilier, de nous gérer et de nous contrôler par tous les moyens.
Votre action à travers votre politique fait entre autre émerger le fait que l’Allemagne montre jour après jour l’intensification de sa politique de mépris envers l’humain, qui n’assume jamais sa face hideuse du fascisme.
Nous ne regarderons pas sans rien faire :
La façon dont vous nous contrôlez en permanence et que nous sommes livrés à votre exploitation.
La façon dont vous nous chassez chaque jour, dont vous traquez et expulsez les réfugiés.
La façon dont votre politique contribue à l’essor de l’idéologie fasciste et raciste au sein de la société.
La façon dont vos valeurs capitalistes sont censées représenter notre raison de vivre.
La façon dont vous exercez votre domination.

Chaque jour, votre violence s’exerce contre nous. Nous luttons contre votre violence. Nous faisions ça déjà depuis longtemps et nous continuerons jusqu’à ce que la société soit libérée.

A bas l’Etat !
Et bas les pattes de la Rigaerstr et de nos autres espaces ! »

Chemnitz (Saxe), 20 février 2016. Dans la nuit de samedi vers 2h du matin, le magasin de fringues néonazi ‘Thor Steinar’ a une nouvelle fois été visé par une attaque incendiaire. Un pneu enflammé a été déposé à l’entrée du repaire fasciste, endommageant sérieusement l’entrée.

169569

Schwerte (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), 17 février 2016 : les pneus d’une voiture appartenant à un facho ont tous été crevés. Le sabotage a été revendiqué par un communiqué, expliquant ne pas laisser sans réponse les expressions racistes (en mots comme en actes) envers les migrants et réfugiés.

Berlin, 14 février 2016 : deux locaux du parti populiste d’extrême-droite de l’AfD ont reçu de la visite. Aux environs de 3h30 dans la nuit de samedi à dimanche, les inscriptions “Nazis raus” [« Nazis dégagez »], “Refugees are welcome” et “Kein Mensch ist illegal” [« Aucune personne n’est illégale »] ont été taguées sur le bâtiment de la Schillstraße, abritant les différentes sections berlinoises du parti. Plus tard, au petit matin, des traces de peinture et des tags sont découverts sur le bureau de Beatrix von Storch, cheffe de l’AfD et députée au parlement européen. Des inscriptions telles que « Refugees welcome » et « Expulsons ‘Von Storch’ » ont été taguées sur la porte d’entrée. Mi-octobre 2015 dans le quartier ‘Mitte’ de Berlin, une voiture de la politicarde était partie en fumée.

168974

168976
Berlin, 11 février 2016 : la voiture du chanteur néonazi de “Deutsch Stolz Treue” [qui veut dire « Allemagne, Fierté, Fidélité »], Peter Marko Brammann, a été réduite en cendres. Ce fasciste est connu et réputé pour son implication dans la scène RAC.

168932

Magdebourg (Saxe-Anhalt), 10 février 2016 : un groupe de militants néonazis du NPD, qui collaient des affiches dans le secteur est de la ville en vue d’élections (pour le ‘Landtag’) en Saxe-Anhalt le 13 mars prochain, se sont faits agresser à coups de pierres. Trois d’entre eux (âgés de 48, 49 et 67 ans) ont été blessés, tandis que le 4ème a du être hospitalisé.

Göttingen (Basse-Saxe), 5-17 et 18 février 2016 : trois voitures appartenant à des jeunes affiliés au parti raciste de l’AfD ont été incendiées. Le dernier incendie, visant une voiture BMW, a causé près de 2000 euros de dégâts d’après les flics. Des symboles communistes ont été tagués à proximité.

169423

[Allemagne] Pas de paix pour les fascistes, ni pour ce monde de merde – Octobre / Novembre 2015

[Dans un contexte d’augmentation des actes racistes et d’attaques contre les migrants un peu partout en Allemagne, de nombreux actes de sabotage et d’attaques ont également visé les infrastructures, les repaires, les biens des fascistes, qui entretiennent aux côtés des démocrates ce climat nauséabond. Parfois, ils ont même récolté des coups lorsque l’occasion se présentait. Les partis plus institutionnels comme la CDU, ainsi que la police, n’ont pas été épargnés eux aussi par ces multiples actes vengeurs et de rage. Cette petite liste nous réchauffe le cœur, en ces temps où les fascistes se montrent de plus en plus dans les rues. Elle pousse à réfléchir sur la façon d’agir ici en France contre ces crapules, leur mettre des bâtons dans les roues. Certains diront que le contexte n’est pas le même entre les deux pays, mais ce sont souvent les mêmes qui en profitent pour discréditer/se dissocier et cracher sur l’action directe anarchiste lorsque ça se passe sous leurs fenêtres, tout en l’applaudissant quand ça se déroule dans des pays plus exotiques (« où ils ont connu le fascisme il n’y a pas longtemps, eux ! »). Donc « l’acta non verba » ne se rapporte pas à un produit vidéo, mais bel et bien à une réalité sociale qu’il s’agit de combattre ici et maintenant, par la plume et par la pratique.]

Une traduction de l’article est disponible en anglais sur Rabble

______________________________________________________________

[Berlin et Leipzig] Nouvelles attaques contre l’AfD….

Dans la nuit de jeudi à vendredi 6 novembre à Berlin, le local des politiciens de l’AfD a perdu ses vitres et s’est fait boucher ses serrures. Cette attaque a été un avertissement pour la manif des fachos prévue le week-end suivant.

Samedi 7 novembre à Leipzig, quate personnes masquées ont fait une irruption de quelques secondes à un stand de l’AfD. Elles ont détruits tout le matériel et lancé en direction des membres du parti « sales porcs nazis ». Elles ont toutes pris la fuite sans qu’aucune personne ne soit interpellée.

[Berlin] Une voiture de sécurité ‘WISAG’ en feu

Dans la nuit du 4 au 5 novembre, une voiture de la société ‘Wisag’ a été incendiée à Wedding. ‘Wisag’ est un prestataire de services, connue pour son rôle dans la sécurité notamment: que ce soit pour les porcs de la sécurité de la BVG (entreprise de transports berlinoise) ou dans les aéroports. « Dans une période où chaque nuit ont lieu des attaques racistes, il ne s’agit pas seulement de combattre les structures néo-nazies, mais aussi de désigner et attaquer les profiteurs du racisme institutionnalisé, que ce soit lors des expulsions de migrants ou lors de contrôles de tickets ». Le communiqué de l’attaque ici.

[Berlin] Peinture contre le local des nationalistes

Berlin, nuit du 31 octobre au 1er novembre 2015 – Les locaux des nationalistes ‘Pro-Deutschland’ à Marzahn-Hellersdorf ont été recouverts de peinture pendant la nuit. Ceci constitue une « réponse nécessaire à ceux qui sèment et répandent la haine envers les réfugiés, ainsi qu’envers tous ceux qui ne sont pas « allemands ». ‘Pro Deutschland’, AfD, PEGIDA, comme les partis en place CDU et SPD utilisent l’atmosphère actuelle pour appliquer leur politique de mépris à la logique capitaliste. Pierre par pierre, morceau par morceau. On reviendra. Personne n’est illégale »

158094

[Magdebourg] La « manif pour tous » touchée au porte-feuille

Magdebourg – 1er novembre 2015. Dans la nuit, un minibus de l’entreprise de construction d’échafaudage ‘Bever’ a été livré aux flammes. Cette société appartient à la famille « von beverfoerde », dont la membre la plus connue est la baronne Edwig von beverfoerde : elle est la principale organisatrice du mouvement de masse réactionnaire et homophobe de « la manif pour tous ». Avec le mouvement anti-migrants PEGIDA, la « manif pour tous » s’illustre de plus en plus dans les rues partout en Allemagne : après des tentatives de s’implanter qui ont plus ou moins échouées à Hannovre et à Münich, il semble que le mouvement ait réussi à faire son nid à Stuttgart. D’après les flics, les dommages de ce sabotage s’élèvent à plus de 80.000 euros.

magde

magde2

[D’après la presse allemande et le communiqué qui revendique le sabotage]

[Berlin] Les racistes de l’AfD ne sont pas les bienvenus à Kreuzberg !

Berlin – 31 octobre 2015. A 16h, le parti populiste et raciste ‘Alternative pour l’Allemagne’ prévoyait de tenir un stand devant la Roten Rathaus (mairie rouge) à Kreuzberg afin de diffuser leurs tracts racistes et anti-migrants. Des antiracistes ont fait irruption sur la place et ont détruit leur stand de propagande nauséabonde. Le communiqué de l’action finit par « Gardez les yeux ouverts et attaquez-les ! Pas de place pour l’AfD ! »

157627

[Leipzig] Le local de la CDU prend l’air !

Leipzig – Dans la nuit du 30 au 31 octobre, l’agence des députés de la CDU Thomas Feist et Andreas Nowak a été attaqué. Chacune des vitres du local ont été brisées, laissant apparaître de gros trous. Ca donne un bon bol d’air contre la politique !

cduleipzig

[Traduit de la presse]

[Berlin] Un repaire de fascistes se fait péter ses vitres

Berlin, 29 octobre 2015 – Au cours de la nuit, le « Stumpfe Ecke » au Naugarder Str.15 a été attaqué avec des pierres. Le samedi 17 janvier 2015, ce bar avait accueilli les néonazis du réseau raciste « HoGeSa » (« hooligans contre les salafistes »). Ces derniers avait bénéficié de la protection policière et de la bienveillance du patron du bar.

[Kiel] Le parti raciste de l’AfD attaqué en marge d’une contre-manif antifa

Kiel, 29 octobre 2015 – En vue de la marche raciste du 31 octobre à Hambourg appelée par l’AfD, le bureau du parti de l’AfD a perdu plusieurs vitres au cours de la nuit. Un appel à perturber cette marche a été appelée par les antifas d’Hambourg.

[Dresde] Les fachos rentrent à pied…

Dresde, 26 octobre 2015 – Vers 19h30, trois voitures appartenant à des participants à la marche de Pegida ont été incendiées (une Audi, une VW et une Opel). Celles-ci étaient garées Marienbrücke, à proximité du rassemblement des racistes. Quatre véhicules garés à proximité ont aussi été endommagés. Les flics penchent une fois de plus pour des incendies volontaires. Une attaque similaire avait eu lieu la semaine précédente, visant également des véhicules de participants aux marches de PEGIDA.

7181047

dresde2610-2

[Traduit de la presse]

[Berlin] La députée européenne raciste perd sa voiture de fonction

Berlin, nuit du 25 au 26 octobre 2015 – La voiture de luxe de l’euro-députée de l’AfD Beatrix von Storch a été incendiée. D’après les flics, l’attaque incendiaire s’est déroulée vers 2h30 Swinemünder Straße à Mitte. Deux autres véhicules garés à côté ont été endommagés par les flammes. Les enquêteurs privilégient la piste volontaire de militants « d’extrême-gauche ». Depuis 2014, cette politicarde raciste de 44 ans siège au parlement européen.

beatrixAFD

[D’après la presse policière]

[Leipzig] Flics caillassés !

Leipzig, 24 octobre 2015 – Cinq voitures de police ont été endommagées à la suite de caillassages alors qu’elle était présente pour assurer la protection de la manif nationaliste « Offensive pour l’Allemagne ».

[Stralsund] Pendant que les fascistes manifestent…

Stralsund, 23 octobre 2015 – Tandis que les néonazis et fascistes répondaient à un appel du “MV Patrioten” à manifester contre les migrants, dix de leurs véhicules qui étaient garés sur un parking de supermarché ont été incendiés dans la soirée. Bien que 400 personnes aient participé à cette manif raciste, « cela montre une fois de plus que les actions antifascistes sont réalisables, efficaces et nécessaires ! Nous sommes reconnaissants et nous nous réjouissons énormément de l’action réussie ! »

stralsund

[Berlin] Les collabos des néonazis ne restent pas impnis

Berlin, 22 octobre 2015 – Le bistro « Au Hérisson », situé à l’angle de la Gürtelstrasse et Scharnweberstr, s’est fait péter toutes ses vitres. Ce bistro est connu pour accepter régulièrement des néonazis. Pendant la lutte des réfugiés de l’an passé à l’hôtel de la Gürtelstraße, les patron du bar et ses acolytes fascistes ont mené des attaques depuis le bar à l’encontre des participants aux rassemblements de soutien aux migrants. Une petite vengeance dans un contexte d’incendies de foyers de migrants et d’agressions racistes à travers le pays.

 

[Halle] Attaques contre l’AfD

Halle, 21 octobre 2015 – La manif en soirée de l’AfD ne s’est pas passée sans encombres. Vers 20h30, un militant de l’AfD a été agressé et a reçu des œufs Wilhelm-Külz-Straße. Vers 19h20 dans la Salzgrafenstraße, des inconnus ont endommagé une voiture d’un militant du parti raciste. A ce moment-là, des fachos ont aussi été frappés. Par ailleurs, une camionnette de l’AfD, qui transportait du matériel (sono, mégaphone, etc…), s’est fait détruire ses rétros et plusieurs vitres. Pour chacune de ces attaques, les flics ont lancé une enquête.

[Traduit de la presse allemande]

[Göttingen] Le leader des jeunes de l’AfD se mange des coups

Göttingen, 21 octobre 2015 – Le chef des jeunes de l’AfD, Lars Steinke, s’est fait frapper vers 22h15 alors qu’il se baladait Groner Straße : il a reçu des coups à la nuque et à l’arrière du crâne. Les assaillants lui ont dit : « Lars Steinke, si tu te montres encore une fois sur le campus, tu sais ce qu’il t’en coûte ! »

[Traduit de la presse]

[Cologne] Logements de fascistes attaqués

Dans la nuit de mardi 20 octobre, plusieurs néonazis (au moins 3) ont reçu de la visite à coups de pierres et de peinture. Des tags pointant leurs sales activités ont été inscrits sur place.

[Berlin] Un lieu de festivités néonazies livré aux flammes

Berlin, 19 octobre 2015 – Au cours de la nuit, le ‘Metal-Club’ a été visé par un incendie volontaire. ‘Blackland’ est un bar de rock-métal à Ernst-Thälmann Park qui voudrait se présenter comme un lieu apolitique. Hors, c’est loin d’être le cas : il a une longue histoire d’organisation de concerts nazis.

156293

[Dresde] Y’a quelqu’un pour ramener la vermine fasciste ?

Dresde/Heidenau, 19 octobre 2015 – Des fachos de Heidenau qui étaient en voyage à Dresde pour manifester leur haine des migrants ont eu une mauvaise surprise lorsqu’ils sont retournés à leurs véhicules pour repartir. En effet, trois véhicules (deux voitures et un minibus) leur appartenant avaient été incendiés durant leur absence. 10 racistes sont restés bloqués sur place : dans un poste facebook du groupe, ils implorent leurs petits camarades de les ramener.

dresdenheiden dresdenheiden3heiden3