Category Archives: Contre les frontières

[Bâle, Suisse] Attaque de deux banques en réponse à la condamnation de quatre participants à l’émeute du 18 septembre 2015 contre l’exercice de l’armée « Conex15 »

Nous avons entendu parler des quatre personnes [1] qui ont été condamnées jeudi dernier (9 février 2017) pour avoir participé à la manif « No Border – No Nation – No CONEX » contre l’exercice militaire Conex15 et avons ressenti le besoin de ne pas en rester là.

C’est pourquoi nous avons récemment endommagé plusieurs vitres de la ‘Basler Kontonalbank’ (« Banque cantonale de Bâle ») de la ‘Wiesenplatz’ et une vitre de l’agence UBS de la ‘Marktplatz’ à Bâle. Malheureusement, les vitres n’ont pas été complètement brisées (et nous n’avons pas voulu nous éterniser à cet endroit en faisant autant de bruit). Cependant : les dégâts sont là et les vitres doivent être remplacées.

Continue reading

[Publication] Dans toutes les directions

A propos de frontières, de forteresses et de liberté

Le concept de frontière signifie généralement une séparation géographique délimitant un territoire étatique ou municipal par rapport à un autre. Parfois, ces zones sont délimitées à travers des « obstacles » naturels comme des rivières ou des montagnes, et dans d’autres occasions elles sont tracées à la règle de manière coloniale. Mais dans tous les cas, les frontières déterminent un territoire dominé et administré autoritairement et devant être protégé et défendu contre l’extérieur. Ainsi, la sécurisation des frontières avec des systèmes (murs, grilles, etc.) et du personnel (police, armée, etc.) de protection ne date pas des « derniers » mouvements migratoires déclenchés par la catastrophe planétaire. De la même manière, les guerres menées pour des conflits frontaliers et des visées de pouvoir territoriales font partie des horreurs trop connues de toute domination.
A l’intérieur même de toute frontière, d’autres méthodes de contrôle et de domination des humains rentrent en jeu, en apparence moins directement agressives, mais cela ne change rien au but permanent de maintien et de développement des rapports de pouvoir existants dans le cadre de la construction nationale.

Continue reading

[Montreuil, 93] Petite contribution solidaire au désordre dans le 93

Samedi 11, suite à la belle émeute de Bobigny,  on avait encore envie…

…et nous avons cramé une voiture COFELY devant le Fort de Noisy. COFELY-ENGIE est propriétaire de GEPSA, premier partenaire privé dans la gestion des taules (pour infos)

Une pensée aux revoltés dans le 93, aux mutins dans les prisons, comme à Valence, au beau feu de la voiture de flics du 18 mai dernier. Un salut complice et solidaire aux anarchistes en prisons, en France comme ailleurs.

Répandons la révolte!

[Publié sur indymedia nantes, dimanche 12 février 2017]

[Athènes, Grèce] Attaque incendiaire du ministère de la culture

Dans la nuit de samedi 28 janvier 2017, nous avons frappé le ministère de la culture à Exarchia avec des cocktails molotov. C’était une petite attaque symbolique pour rappeler à tous les fascistes et militaristes de partout que nous nous futons complètement de vos idéaux nationaux. Nous crachons sur vos emblèmes nationaux, vos uniformes, vos frontières et les tombes que vous construisez pour commémorer vos massacres.

Guerre à la guerre de civilisation.

[Traduit de l’anglais de contrainfo, 31th January 2017]

[Athènes, Grèce] Solidarité incendiaire avec les rebelles aux Etats-Unis

Ce jeudi 26 janvier 2017 à 22h, nous avons attaqué aux cocktails molotov les forces anti-émeute du MAT qui protègent les bureaux du PASOK de la rue ‘Harilaou Trikoupi’ à Exarchia.

Cette action est en solidarité avec les centaines de compagnon-nes arrêté-es à Washington et à travers les Etats-Unis durant les manifestations combatives contre l’inauguration de Donald Trump le 20 janvier dernier.

Continue reading

[Barcelone, Espagne] Attaque du siège de la Croix-Rouge

Dans la nuit du dimanche 15 janvier, le siège de la Croix-Rouge de Barcelone a été attaqué avec une dizaine d’ampoules de peinture. Sur la façade de l’édifice est aussi apparu un slogan mettant en évidence la complicité de la Croix-Rouge avec les CIE (centres de rétention en Espagne, NdT), les déportations et le harcèlement constant envers les migrants en ville et aux frontières. 

A bas toutes les frontières et leurs complices !

[Traduit d’indymedia barcelona par LCNE, 18 Gen 2017]

[Papouasie-Nouvelle-Guinée] Révolte au centre de rétention de l’île de Manus après la mort d’un migrant

Papouasie Nouvelle-Guinée : révolte au centre de rétention

Samedi 24 décembre, une révolte a éclaté au centre de rétention de l’île de Manus après qu’un migrant soudanais de 27 ans soit mort à l’hôpital des suites d’un malaise dans le camp. Les révoltés ont pris le contrôle de deux bâtiments et chassé les gardiens.

Le migrant soudanais, qui est décédé à l’hôpital après avoir fait un malaise au centre un peu plus tôt, avait déjà attiré l’attention de nombreux retenus puisque son état de santé était mauvais depuis plusieurs mois et se dégradait. A plusieurs reprises, il avait demandé en vain à recevoir des soins médicaux.

[Traduit de la presse australienne]

[Lannion, Côte d’Armor] Contre les flics en blouse blanche, pas de repos pour les collabos !

Dans la nuit de mardi à mercredi, le cabinet de radiologie de la polyclinique de Trégor a été pris pour cible : des vitres ont été brisées et la façade taguées d’un « Bonfils collabo ».

Cette action visait particulièrement Remy Bonfils, médecin légiste et radiologue connu pour pratiquer des tests osseux au service de l’état.  Cette action cherche à mettre en lumière les actes de ces flics en blouse blanche, acteurEs trop souvent oublié.e.s, de la repression.

Ces tests, aussi intrusifs qu’humiliants, comportent des radios pour étudier la calcification des os du poignet ainsi que des examens approfondis du corps (palpation des seins, prise du poids, de la taille, examen de la dentition et de la pilosité, …).et servent à expulser et enfermer celleux qui sont considérés comme majeur.

Continue reading

[Bruxelles] Feux d’artifice contre les prisons

FeuAuxPrisonsCes 14 et 15 décembre, deux feux d’artifices ont éclairé les sombres murs du 127bis et de la prison de Saint-Gilles, en solidarité avec les personnes incarcérées à l’intérieur.

L’Etat développe toujours plus de stratégies pour se débarrasser des migrant.e.s, qu’il considère comme indésirables : renforcement de rafles dans les transports en commun (STIB collabo), perquisitions à domicile, cloisonnement des frontières, concentration en centres fermés, expulsions (parfois appelées « retours volontaires »), accès aux soins de santé de plus en plus complexe, interdiction aux citoyens d’aider matériellement les sans-papiers… Et encore beaucoup d’autres stratégies qui nous donnent la gerbe.

Continue reading