Tag Archives: Opération « Scripta manent »

[Italie] Mise-à-jour sur l’opération « Scripta manent »

Les transferts des compagnon.nes.s arrêté-es lors de l’opération « Scripta manent » continuent. Le compagnon Alessandro Mercogliano a été transféré encore une fois, depuis la prison de Alessandria à celle de Ferrara (toujours dans des sections à haute sécurité AS2), là où se trouvent déjà les compagnons Nicola Gai et Alfredo Cospito.

Les nuits blanches et paranoïaques du sale proc’ Roberto Sparagna se poursuivent, qui, afin de trouver quelque preuve, puisqu’il n’en a pas, s’amuse à torturer les compagnon.nes avec des « interdiction de rencontre » (nous rappelons que pour Sandro et Marco à Alessandria, ainsi que pour Danilo et Daniele dans la taule de Terni, ça n’a jamais été possible de se rencontrer) et des transferts en continue.

Continue reading

[Toulouse] Sabotage incendiaire en solidarité

Dans la nuit du 19 au 20 novembre, à Toulouse, une fourgonnette eiffage a été détruite dans les flammes

Quand la répression cible les anarchistes, des accusations suite aux braquages à aachen à l’opération « scripta manent » en Italie, la solidarité est notre arme.

On vous envoie un peu de chaleur.

[Publié sur indymedia nantes, dimanche 20 novembre 2016]

[Paris] “La rage entre les dents et le sourire sur les lèvres”

Tract diffusé pendant le « week end de solidarité avec les prisonniers de la guerre sociale »

“Lorsque les foules subissent les gouvernements, végétant dans la paix sainte et honteuse de leur propre résignation, l’individu anarchiste se dresse contre la société, parce qu’entre elle et lui la guerre est éternelle et ne connaît pas de trêve, niais quand à un détour de l’histoire il croise la foule en révolte, il hisse son drapeau noir et, avec eux, lance sa dynamite. L’individualiste anarchiste s’avère dans la Révolution sociale, non un démagogue, mais un élément démolisseur, non un apôtre, mais une force vive, agissante, destructrice…”

Renzo Novatore 1919

Le matin du 6 septembre 2016, sur ordre d’un juge d’instruction, les chiens de la DIGOS de Turin (services de renseignement – police politique italienne) ont fait irruption chez une trentaine d’anarchistes dans différentes villes du pays, avec des mandats de dépôt pour 7 d’entre eux. Deux étaient déjà en prison pour l’attaque contre le dirigeant d’Ansaldo Nucleare, une entreprise qui fait partie des principaux acteur de l’industrie nucléaire en Italie. Un huitième compagnon a été arrêté suite à la découverte de matériel électrique au cours de la perquisition de son domicile. Cette opération, surnommée « Scripta Manent » n’est que l’énième manœuvre policière contre les anarchistes en Italie, depuis l’opération Marini des années 1990. Prison préventive, perquisitions, filatures, micros dans les voitures et les appartements et interceptions environnementales sont les instruments mobilisés par l’État dans ces opérations anti-anarchistes. Les inculpés ont été placés dans différentes prisons éparpillées sur le territoire national et soumis au régime d’isolement, avec censure sur la correspondance et l’interdiction de rencontre. Debut octobre Alfredo Cospito et Anna Beniamino ont entamé une grève de la faim pour protester contre leur condition d’isolement. Ils y ont mis fin le 22 octobre, suite à la satisfaction de leur revendication, la fin de l’isolement.

Continue reading

[Gênes, Italie] Sabotage de distributeurs de billets en solidarité aves les anarchistes emprisonné.e.s

bancomat-incendiato-2-2« VERBA VOLANT, SCRIPTA MANENT, IGNIS ARDENS¹.

Gênes 1er novembre 2016. Deux distributeurs de billets de La Poste et un DAB de banque brûlés. L’Etat incarcère, « Mistral Air » [filiale de la Poste italienne, NdT] déporte, « Unicredit » finance Erdogan. Poste et banques continueront à être attaquées.

Solidarité avec Alfredo, Nicola, Sandro, Marco, Anna, Valentina, Danilo, Daniele et Divine ».

[Traduit de informa-azione, Lun, 07/11/2016 – 11:02  ]

NdT:

¹ « Les paroles s’envolent, les écrits restent, les flammes sont vives ». « Scripta manent » est le nom donné à la dernière opération répressive contre les anarchistes en Italie.

[Italie, Opération « Scripta Manent] Fin de la grève de la faim d’Alfredo et Anna

19 octobre 2016 – Nous recevons des nouvelles de l’interruption de la grève de la faim d’Alfredo. Après 13 jours de lutte contre l’isolement de toutes les personnes arrêtées dans le cadre de l’opération Scripta Manent, il semble avoir gagné la fin de cette mesure. Nous attendons la confirmation par rapport à la permanence de l’interdiction de se voir.

[Traduit de l’italien d’informa-azione. par non-fides]

MAJ CNA : Anna a également mis fin à sa gréve de la faim..

[Opération « Scripta manent » en Italie] Grèves de la faim et transferts

Depuis le 3 octobre, Alfredo Cospito est en grève de la faim. Cela est dû au fait qu’entre son action de solidarité avec les compagnon.ne.s de la CCF et l’Opération Scripta Manent, il est en isolement depuis plus d’un mois. Il a notamment l’interdiction de rencontrer Nicola Gai.

Anna Beniamino aussi a commencé une grève de la faim, le 10 octobre, toujours contre l’isolement auquel se trouvent les compagnon.ne.s arrêtés lors de l’Opération Scripta Manent.

Entre-temps, certain.e.s compagnon.ne.s ont été transféré.e.s. Leurs adresses, au 9 octobre, sont :

Continue reading

[Pantin, 93] Sabotage en solidarité avec les compagnon.nes réprimé.es en Italie à travers l’opération « Scripta Manent »

SCRIPTA MANENT ? ACTA NON VERBA !

Face à la répression qui frappe des compagnon.ne.s anarchistes en Italie (Opération Scripta Manent), face à nos ennemis qui sont l’Etat et le capital, nous pensons encore et toujours que la meilleure solidarité c’est l’attaque. Elleux payent pour des actes qui appartiennent à tous les anarchistes à travers le monde. Nous voulons leur envoyer une marque de notre proximité avec des actes. Contrairement à d’autres ici et ailleurs qui se contentent d’un peu de rhétorique sur leurs sites internet.
La nuit du 3 au 4 octobre rue Candale prolongée à Pantin, nous avons brûlé un utilitaire d’Engie entreprise qui collabore avec l’Etat à l’enfermement (gestion de prisons et de centres de rétention).

Feu aux prisons !
La solidarité c’est l’attaque !

Quelques autres anarchistes solidaires de Paris.

Continue reading

[Italie] Des nouvelles sur l’opération « Scripta Manent » – 01.10.2016

Les compagnon.ne.s anarchistes Valentina Speziale et Danilo Cremonese ont été transférés.

Voici leur nouvelles adresses :

Danilo Cremonese, Str. delle Campore, 32  –  05100 Terni

Valentina Speziale, Via Aspromonte, 100 – 04100 Latina

Le Juge des libertés et de la détention a confirmé l’arrestation de tous les compagnons placés dans les camps de l’État italien le 6 septembre à cause de l’Opération « Scripta Manent », étant l’œuvre du juge turinois Roberto M. Sparagna.

Continue reading

[Italie] Deux antennes-relais incendiées en solidarité avec les compagnon-nes qui font face à l’opération répressive « Scripta Manent »

Deux antennes relais de Wind/Ericsson brûlées en Valsavignone

Mais qu’est ce qu’il fait chaud!
Le 13 septembre, dans le lieu-dit Valsavignone [commune de Pieve Santo Stefano, Toscana; NdT], nous avons brûlé deux antennes relais de Wind/Ericsson.

C’est une petite réponse à la récente arrestation de nos compagnon.ne.s Anna, Vale, Alfredo, Nicola, Danilo, Daniele, Divo, Marco et Sandro.

Continue reading

Seditiones volant et manent – Au sujet des récentes perquisitions et arrestations contre les anarchistes en Italie

Un nouveau consultant tourne dans les couloirs du parquet et de la préfecture de police de Turin. Plus squelettique que Fassino, plus nauséabond que Borghezio, plus décrépit que Mathusalem, il tourne dans ces lieux comme un véritable fantôme. Notamment parce que c’est un fantôme. Quand il était en vie, il s’appelait Caio Tito et officiait au Sénat de la Rome antique. C’est lui, soupçonne-t-on, qui a été l’auteur du diction « Verba volant scripta manent » (les paroles s’envolent, les écrits restent). Sauf que — contrairement à ce qu’on pense — le vieux sénateur n’entendait pas conseiller de laisser une trace des pensées qui risqueraient sinon de disparaître au vent, au contraire ! Son propos était plutôt une invitation à la précaution, à la prudence, qui s’adressait à ses honorables collègues de forfaitures. On peut toujours démentir les paroles prononcées, pas celles imprimées.

Continue reading