Tag Archives: attaque contre la police

[Clermont-Ferrand] Attaque du commissariat de police municipal

[CLERMONT FD ] Toc toc toc ! Marteau : 1 / Police : 0

Dans la nuit du 27 au 28 juin, les portes vitrées du commissariat municipal de Clermont-Ferrand (situé place de la Poterne à côté de la mairie) ont été défoncées à coups de marteau.

Ce bâtiment est notamment le siège du centre de supervision des caméras de vidéosurveillance de la ville, caméras dont le nombre ne cesse de croître depuis leur apparition en 2012. Le prochain quartier visé est celui de la gare, fin 2016. La multiplication de ces dispositifs de contrôle témoigne bien de la volonté dégueulasse (bien que logique) du pouvoir de renforcer son emprise sur les rues, par l’intimidation et la répression.

Continue reading

« Refugees welcome », ça ne suffit pas ! Contre ce monde de frontières et de papiers !

165235Nous sommes actuellement face aux conséquences de la normalité des conditions existantes : fuites de masse, provoquées par la guerre, par l’exploitation et par l’ordre de ce monde. Des gens sont contraints d’endurer des conditions de vies hallucinantes, des trajets et la fatigue. Puis subir ici même le nationalisme et le patriotisme, la peur de tout perdre caractérisée par le racisme, qui se solde par des centaines d’attaques et d’agressions contre les migrants et centres pour demandeurs d’asile. L’État se présente comme le bon sauveur des sans-défense et s’en vante vis-à-vis des autres États, quant au nombre de personnes qu’il « accueille », alors que dans le même temps de nouvelles lois et restrictions concernant l’accès au droit d’asile sont en train de passer. De nouveaux pays d’origine « sûrs » sont décrétés, c’est-à-dire que des gens de ces pays se font contester la légitimité à fuir, puisque c’est prétendument sûr. Dans le même temps, les hébergements restent temporaires ou bien précaires autant que possible. Ainsi, des personnes sont obligées de vivre dans des campements, bien qu’il y ait des logements vacants en masse. Ou également isolé en province plutôt que dans n’importe quel endroit où ce serait plus facile de nouer des liens, de s’agiter davantage de manière auto-déterminée.

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Un commissariat de police incendié

180696Dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 mai à Hambourg, le poste de police du quartier de ‘Rissen’ a été cramé. A l’aide de pneus enflammés, ce commissariat en pré-fabriqué (qui était là de manière provisoire) a été sérieusement endommagé par les flammes aux alentours de 3h du matin. « Plus rien est utilisable » d’après un porte-parole de la police locale. Le communiqué de revendication de l’attaque est traduit ci-dessous.]

Continue reading

[Varsovie, Pologne] Trois anarchistes arrêtés pour avoir tenté d’incendier une voiture de police

VarsoIncendiaryDeviceDans la nuit du dimanche 22 au lundi 23 mai 2016, trois compagnons ont été arrêtés à proximité du parking du poste de police au sud de Varsovie. Les flics prétendent avoir trouvé un dispositif explosif sous une voiture de police. Tous les trois ont été placés en détention au commissariat et un d’entre eux a été sévèrement frappé. Les compagnons ont refusé de coopérer et ont nié toute accusation de « terrorisme ». Les trois ont reçu le soutien du milieu anarchiste et de trois squats de Varsovie (Przychodnia, Syrena, Radykalne Ogrody Działkowe), une représentation légale leur a été fournie.

Continue reading

A Besak comme ailleurs, les flics ne sont jamais les bienvenus !

12383383_1677313069187217_1398890514_nMontée de violence ce samedi, aux alentours de 15 h, sur le boulevard Léon-Blum, au niveau de la place Beauquier. Alertés pour des dégradations, les sapeurs-pompiers se sont rendus sur place. Ils ont été suivis par un véhicule de police. Mais visiblement, les forces de l’ordre n’étaient pas les bienvenues. Des individus ont commencé à caillasser la voiture de police. Le pare-brise a été brisé.

La situation est montée d’un cran. Et la police s’est retrouvée face à une quinzaine d’individus agressifs. Des renforts ont dû intervenir et ont utilisé des moyens de riposte. Les policiers ont eu recours à des lancers de gaz lacrymogène et à des tirs de Flash-Ball.

Continue reading

[Allemagne] Brèves de la guerre sociale – Mai 2016

Un aperçu d’attaques et de sabotages de ce mois de mai (et fin avril) en Allemagne:

Continue reading

[Rennes] Attaques d’un comico et d’un pôle emploi

Deux communiqués revendiquant, d’une part, une attaque à l’extincteur contre un commissariat et, d’autre part, l’attaque d’une agence Pôle Emploi, responsable du contrôle et plus généralement du flicage des pauvres.

Continue reading

[Paris] Solidarité avec les inculpés de l’incendie d’une bagnole de flics le 18 mai

Paris-18-5-2016Suite à l’hypermediatisation d’une voiture de flics incendiée sous les yeux d’une bonne vingtaine de caméras, cinq personnes ont été arrêtées, dans la soirée ou le lendemain, accusées de cette attaque, somme toute, assez basique, puisque comme on l’entend beaucoup, tout le monde déteste la police, et c’est presque tous les jours qu’elle est attaquée sur le territoire de diverses manières. Notamment de cette manière là.

Continue reading

[Berlin, Allemagne] Incendie solidaire d’un camion de police

178851« En solidarité avec les 600 personnes et plus qui ont attaqué la frontière au Brennero, nous avons voulu envoyer un signe de solidarité. Dans la nuit du 11 mai, nous avons donc incendié entièrement un camion de la police dans une cour intérieure à Berlin. Ce camion a été prêté par la police à une école pour le « Karneval der Kulturen » [1], mais aucune cour intérieure n’est assez sûre, comme ils ont pu le remarquer. […] Pour les gens qui ont été arrêtés [6 personnes ont été arrêtées mais toutes ont été relâchées. Les compagnon.es ont écopé de peines lourdes en comparution immédiate (que des peines de prison ferme avec sursis sauf pour deux d’entre eux), NdCNE].

Continue reading

[Berlin] A Friedrichshain, il pleut des pavés sur la police – 8 mai 2016

Berlin: barricades et pluie de pavés sur les flics.

12849682.htmlDans la nuit de samedi à dimanche 8 mai, une barricade de palettes en bois est montée en travers la route, au niveau du carrefour de la Rigaer Straße et de la Liebigstraße. Des flics en civil, présents sur les lieux vers 00h30, remarquent environ 40 personnes masquées en train d’y mettre le feu. Ils interviennent en éteignant les flammes.

Alors que les flics menaient des contrôles et harcelaient les gens pour qu’ils quittent le carrefour, un groupe d’une quinzaine de personnes a refusé de partir et s’est affronté aux flics. Une policière a été légèrement blessée. D’autres policiers, arrivés rapidement en soutien à leurs collègues, ont reçu une pluie de pierres depuis les toits d’immeuble. Trois porcs en uniforme ont été légèrement blessés. Cette pluie de pavés a aussi endommagé sérieusement trois véhicules de police, ainsi qu’une autre voiture garée à proximité. Vers 2h du matin, les pompiers ont du intervenir pour éteindre les flammes qui embrasaient un container à poubelles et un matelas. Il paraît, d’après les amis des flics, que l’aide d’un hélicoptère pour sillonner à distance cette « zone dangereuse » [1] leur a permis de rétablir l’ordre. Les 70 agents envoyés dans le quartier n’étaient apparemment pas suffisants.

20 personnes ont été contrôlées durant la nuit et une personne interpellée pour « blessure physique dangereuse, résistance et incendie ».

Traduit de la presse allemande (Der Tagesspiegel), 8. Mai 2016

NdT:

[1] Le quartier de ‘Friedrichshain’ est placé en « zone de danger » par la police. Elle décrit ce quartier selon ses critères habituels, où traffic et délinquance sont monnaie courante. Mais dans ce quartier – que flics, médias et politiciens qualifient de « zone dangereuse » – les flics ont pris l’habitude de récolter la rage de celles et ceux qui les subissent. Voir les antécédents.