Daily Archives: 2016/11/07

[Besançon] Action de soutien aux migrants

abattonslesfrontieresEntre samedi à dimanche, nous sommes passé.e.s chez deux responsables de la machine à expulser.

D’abord, nous avons fait un tour au local PS, où les tags « Solidarité avec les migrants » et « No borders » ont été inscrits sur les murs et la façade aspergée d’huile de friture. C’est bien sûr une réponse à leur politique migratoire, qui s’est dernièrement illustrée par exemple lors du « démantèlement » de la jungle à Calais ou de l’évacuation des migrants de « Stalingrad » à Paris.

On n’a pas oublié que les uniformes qui gèrent les expulsions ne sont pas tous bleus. C’est donc logiquement que nous avons repeint les vitres du local de la Croix-Rouge par « Collabo des rafles » et « Remballez votre charité ». Rappelons juste qu’elle gère un grand nombre de centres de rétention en Italie et organisent les rafles aux côtés de la police à Vintimille.

Continue reading

[Montréal, Québec] Gentrification is scary

Pendant la nuit d’Halloween, plus de 100 personnes masquées ont déambulé à travers le quartier d’Hochelaga à Montréal. Tout en distribuant des bonbons aux enfants et aux voisin-e-s, elles ont tagué de nouveaux immeubles d’appartements et des commerces, responsables de l’embourgeoisement du quartier. Elles ont également défoncé des voitures de luxe et, lorsqu’un véhicule de patrouille a voulu s’approcher un peu trop près du cortège sauvage, il a reçu une pluie de pierres. Tout ce petit monde a disparu comme des fantômes dans la nuit.

Voir la vidéo en cliquant sur l'image

Voir la vidéo en cliquant sur l’image

[Via Montreal counter-information]

[Grèce] Manifs contre l’inauguration de locaux fascistes dans le nord de la Grèce

La police bombardée de cocktails molotov en Grèce

xaaaUne manifestation à Xanthi, dans le nord de la Grèce, a dégénéré samedi soir. Des militants autonomistes d’extrême gauche ont ainsi affronté des policiers en marge d’un rassemblement dans cette ville universitaire afin de s’opposer à l’ouverture d’un nouveau bureau du parti d’extrême droite Aube dorée.

Un groupe de 300 activistes s’est ainsi détaché de la manifestation pacifique et a bouté le feu à des sacs poubelle, réduit en miettes de nombreuses vitrines et jeté des pétards et des cocktails molotov sur la police. Les forces de l’ordre ont alors répliqué à l’aide de bombes lacrymogènes.

Continue reading