Archives quotidiennes :

[Berkeley, USA] Récit de la manif sauvage de ce samedi 12 novembre

Berkeley : la manif anti-Trump vandalise des banques et le poste de police

signal-2016-11-13-020755Soixante-quinze personnes ont défilé de l’université de Berkeley au centre-ville de Berkeley. Aucune présence de flics à l’exception de deux flics à moto qui étaient de temps en temps à deux ou trois pâtés de maison devant le cortège mais ils n’étaient la plupart du temps pas visibles. La majeure partie du temps, la marche a été menée par des jeunes très enthousiastes. Des banques et le commissariat de police de Berkeley ont été tagués. A deux occasions distinctes, des automobilistes ont été empoignés par des personnes de la foule quand ils sont devenus agressifs. Deux heures de manif, pratiquement aucune présence policière tout le long et aucune arrestation. Petite manif mais animée.

Une autre marche de deux-cent personnes a eu lieu à proximité d’Oakland, qui s’est réuni sur la ‘Oscar Grant Plaza’, d’où les manifs sont organisées depuis les quatre dernières nuits. La manif a pris les rues du centre-ville et a tenté de pénétrer sur l’autoroute mais a été bloquée par la police.

[Traduit de It’s going down, 13 november 2016]