Tag Archives: la seule église qui illumine est celle qui brûle

[Thessalonique, Grèce] Attaque incendiaire d’une église en solidarité avec Monica et Francisco

Dans les premières heures du 8 décembre 2016, nous avons décidé d’attaquer l’église du prophète Eljah de la rue ‘Olympiados’ à Thessalonique, en incendiant la porte d’entrée et l’intérieur. Cet acte était en solidarité avec Monica Caballero et Francisco Solar, accusé-es d’une attaque explosive contre la basilique del Pilar à Sarragosse le 2 octobre 2013. En réalité, durant cette période en Espagne, l’église catholique a été frappée par une série d’attaques à cause de son empressement à limiter l’accès aux avortements.

Chaque religion est notre ennemi. Elle soutient le statu-quo, pacifiant la société avec des normes qui deviennent plus tard des lois. Elle fonde son pouvoir sur les espoirs des croyants d’une vie future après la mort, étouffant tout désir d’insurrection aujourd’hui, ici et maintenant. Elle justifie la guerre fondée sur des différences culturelles que la religion a elle-même créées.

Continue reading

[Toulouse] Les deux églises, la rue des Bons-Enfants et l’extrême-droite locale

bons_enfantsFaire un saut dans l’histoire pour comparer ce qui n’a rien à voir et découvrir (quel surprise !) des liens entre des fafs et des flics.

Le mardi 8 novembre 1892, un anarchiste, Emile Henry, dépose une bombe « à renversement » au siège des mines de Carmaux à Paris. Elle est ramenée au commissariat du 21, rue des Bons-Enfants et y explose, tuant six personnes, dont cinq flics — l’un d’eux meurt d’une crise cardiaque en entrant dans le commissariat après l’explosion. Ce bien heureux événement qui doit tout au hasard, connaît aujourd’hui encore une certaine notoriété grâce à une chanson, La Java des Bons-Enfants, dont le texte, prétendumment attribué à Raymond-la-Science (de la bande à Bonnot) est en réalité de Guy Debord.

Durant l’hiver 2016, un dispositif incendiaire est déposé devant la paroisse Saint-André à Toulouse. Il est composé de bouteilles de liquide inflammable, d’allume-feux et de bougies. Celles-ci se consumment sans enflammer le dispositif. Il reste plusieurs jours devant l’église avant d’être découvert. Des flics le ramènnent alors au commissariat central et le déposent dans la cour pour l’analyser. Et là, c’est la panique : une partie du commissariat est évacué, les pompiers et les démineurs sont appelés. Iels analysent le dispositif puis le font exploser.

Continue reading

[Espagne] Peine de prison réduite pour Monica et Francisco

vidamiseriaLa peine contre les compagnon-ne-s anarchistes Francisco Solar et Mónica Caballero réduite à 4 ans et demi de prison

Le 19 octobre dernier a eu lieu l’audience d’appel de la condamnation à 12 ans infligée aux anarchistes Francisco Solar et Mónica Caballero pour l’explosion dans la Basilique del Pilar en octobre 2013. L’argumentation de la défense se basait sur différents points, dont les suivants :
• Manque d’impartialité du tribunal qui les avait jugé.
• Manque de preuves catégoriques.
• Faire tomber le délit de “dégâts terroristes”, puisqu’aucun bien artistique, culturel ou historique n’avait été touché.
• Changer l’accusation de “blessures terroristes”, puisqu’il ne pouvait s’agir au maximum que d’un “délit”.
• Disproportion des condamnations données en première instance.

Continue reading

[Toulouse] Les religions, leurs défenseur-e-s et leurs faux critiques seront toujours nos ennemi-e-s

Notre éhique anarchiste est chaotique, instable, en mouvement, elle nous apporte plus de doutes que de certitudes, mais c’est pourtant elle qui guide nos mains lorque nous allumons un dispositif incendiaire devant vos portes. Et que nous rêvons de de vous voir cramer au milieux. Mosquée, temple, église ou synagogue, nous ne faisons aucne différence. Pas plus que nous en faisons entre un prêtre et un flic. L’un agit par la manipulation et l’endoctrinement, l’autre à coup de tonfa. Mais le résultat est le même.

cyjaolmvqaanilcLe mois dernier à Toulouse nous avons attaqué deux églises…

Les religions, leurs défenseur-e-s et leurs faux critiques seront toujours nos ennemi-e-s qu’ielles soient radical-e-s, tolérant-e-s, pro-laïcité, gauchistes bien pensant-e-s anti-islamophobie. 

Peut – être est-ce la recherche d’une cause à laquelle vous devouer, parce que les angoisses d’une vie faite d’aventures et d’inconnu conjugés au présent vous sont insupportables, qui vous unis. Peut – être croyez-vous vraiment lutter contre la racisme en accueillant en votre sein les pires crapules réactionnaires, mais nous ne vous croyons pas aussi stupides. Vous partagez avec les personnes pieuses un amour de la culpabilité.

Continue reading

[Toulouse] Vengeances contre leur répression

Pendant la manif de nuit non mixte ce soir a toulouse des copines ont été arrétées. On a cramé des bagnoles de bourges et une bagnole d’agence immobilière en représailles.

On s’en fou de savoir si elles sont innocentes ou coupable, nous n’avons rien a attendre de la justice. On sait par contre qu’en mettant en actes des envies de subversion on s’expose à la repression. Et c’est par les actes que nous exprimons notre solidarité envers les personnes qui font ce choix. Notre rage et notre vengeance accompagne notre tristesse. 

VANDALE TANT QU’IL LE FAUDRA…

[Publié sur nantes.indymedia.org, samedi 26 novembre 2016]

Continue reading

[Plan-de-Cuques, 13] La petite touche de finition à la rénovation de l’église…

L’église de Plan-de-Cuques taguée

Vers 8h30 samedi matin Marcel Galli, adjoint au maire a découvert que l’église Sainte Marie Madeleine de Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône) qui appartient au diocèse avait été souillée, maculée de goudron sur les 3 façades, jusqu’à la hauteur de la sacristie située sur l’avenue Rollandin : de nombreux cercles sur les murs , de grandes lignes tracées au sol. Les grandes portes en bois de l’entrée de l’église et de la sacristie, la surface du sol sur le perron et le hall d’entrée avaient également été maculées.

Le bâtiment de l’église et le clocher étaient entourés depuis quelques mois d’échafaudages pour un ravalement extérieur qui était presque terminé. Ces travaux venaient achever la restauration totale, l’intérieur de l’église avait été entièrement refait lors de trois longues périodes de réfection du sol, des murs, des peintures et la pose d’un nouvel autel.

La provence, 23/01/2016 à 11h04

870x489_eglise_plan.jpg.pagespeed.ce.QKOefu_MSE

860xNx860_eglise_2.jpg.pagespeed.ic.At7-0DlD3p 860xNx860_eglise_3.jpg.pagespeed.ic.pwSUNUNlchL’église de Plan-de-Cuques victime d’un acte de vandalisme

L’église de Plan-de-Cuques a été la cible d’un probable acte de vandalisme dans la nuit de samedi à dimanche [sic, NdCNE] : ses murs ont été recouvert d’un liquide noir, alors qu’elle venait tout juste d’être rénovée.

Le nouveau revêtement n’aura pas tenu longtemps. Rénovée très récemment, l’église de Plan-de-Cuques a été victime d’un acte de vandalisme ce week-end.

De la peinture noire et du goudron selon la police scientifique ont été répandus sur les murs de l’édifice, sans que l’on puisse y distinguer un quelconque message ou une éventuelle revendication. 

« Des hurluberlus sont venus faire des gribouillis tout en noir sur les façades. C’est un méga-scandale. Il y a des caméras de vidéo-surveillance juste à côté de l’église, ça aidera peut-être à identifier ces grands artistes. » (Roger, habitant de Plan-de-Cuques qui s’est rendu sur place)

La police nationale est venue faire des constatations en milieu de matinée. Une enquête devrait être ouverte.

France bleu provence, 24/01/2016 à 14h46

[Santiago, Chili] Arrestation et incarcération d’un compagnon pour l’attaque incendiaire d’une église lors d’une manif infiltrée par les flics – 12 octobre 2015

Le 12 octobre 2015, une manifestation pour rappeler l’extermination des peuples autochtones a traversé le centre de Santiago. Les affrontements avec la police et les attaques contre les symboles du pouvoir se sont produites pendant le parcours, c’est à ce moment-là que l’église San Francisco a été attaquée aux cocktails molotov.

nicolasiglesiasanfrancisco

Un policier en civil qui s’était infiltré dans la manifestation a réussi à choper des images de l’encapuchonné en train de lancer un cocktail molotov contre la porte de l’église à Alameda. Le keuf infiltré l’aurait suivi quelques rues plus loin du lieu de l’attaque incendiaire, l’observant en train d’abandonner ses vêtements le long du chemin. L’encapuchado s’est fait arrêter dans le secteur de Cumming et Santa Monica, un secteur assez loin d’où a eu lieu l’attaque incendiaire.

La presse chilienne s’horrifie des dégâts causés à un « monument historique », un des vestiges de l’architecture coloniale de plus de 400 ans. La valeur historique de ces portes sert à esquiver les 523 ans de massacre d’une église basée à travers le monde qui s’est implantée dans le sang, les massacres, la domination, la torture, la violence et en réduisant des populations entières à l’esclavage. […]

A la suite de son arrestation, Nicolas Rojas Candia, 20 ans, est emmené au 7ème tribunal et poursuivi pour « port illégal d’armes à feu » et « dommages à un monument national ». Il a été incarcéré immédiatement en préventive pour 60 jours à la prison « Santiago 1 ». […]

Solidarité avec tous ceux qui décident de foutre le feu à ce monde de merde !

[Traduit librement de Publicacion Refractario]

[Santiago, Chili] Attaques explosives contre une banque et une église

Santiago: attaque explosive contre la ‘Banco International’ dans la commune de Cerillos

Dans la matinée du 23 janvier 2015, un sac bourré d’explosifs et de petites billes en métal a été posé devant la Banco Internacional située à l’intersection des avenues Pedro Aguirre Cerda et Piloto Acevedo dans la commune de Cerrillos à Santiago. La déflagration a causé de nombreux dégâts sur l’infrastructure financière, aggravés par les projections des objets métalliques. Les forces répressives n’ont heureusement  aucune idée de l’identité des auteurs et aucune personne n’a été arrêtée.

Un tract a été également joint à l’attaque, dans lequel on peut lire des messages de solidarité avec Francisco Solar et Monica Caballero* et un slogan tel que « Tant qu’existera la misère, il y aura la révolte« 

01 03 04 05 07

Traduit sous forme de résumé à partir de contrainformate, 21 mars 2015

NdT:

*Compagnon-nes incarcéré-es en Espagne pour l’attaque à l’explosif de la Basilique del Pilar à Saragosse en 2013, accusé-es également dans le cadre de l’opération Pandora.

Pour leur écrire:

Francisco Javier Solar Domínguez
C.P. de Villabona
Finca Tabladiello s/n
33271 Villabona-Llanera (Asturias)

Mónica Andrea Caballero Sepúlveda
Ávila-Prisión Provincial
Ctra. de Vicolozano s/n
05194 Brieva (Ávila

*********************************************************************************************************************

Santiago : engin explosif contre l’église ‘San Pedro’ à Las Condes

Le samedi 21 février vers 9h00 du matin, un fort fracas a affecté la porte latérale de l’église San Pedro à l’intersection des rues Isabel La Católica et Vespucio dans le quartier huppé de Las Condes. La bombe artisanale était composée de poudre, d’objets métalliques et de clous abîmés, activée par un système de minuterie. La déflagration n’a malheureusement été que partielle.

Le pasteur de l’église, Hans Kast, frère du député fasciste José Antonio Kast du parti d’extrême-droite (UDI), condamne fermement l’attentat. Aucune revendication de l’attaque n’a été retrouvée sur les lieux.

Résumé de l’espagnol à partir de 325, 27/03/2015

[Milan] Nuit de vengeance Trans – 20 novembre 2014

Milan : Nuit de vengeance Trans, une église prise pour cible

eglizenfeuLe 20 novembre est le jour de mémoire pour les personnes assassinées parce qu’elles étaient trans. Cette année, ce sont 226 personnes qui ont trouvé la mort dans le monde pour cette raison. Nous avons décidé d’attaquer une église catholique en tant que symbole de l’oppression anti-trans. La violence vécue par les personnes trans est la conséquence de leur morale et de leurs règles de genre.

La nuit du 20 novembre, nous avons pris la basilique San Paolo pour cible, au 2 de la via Vismara. Nous avons collé les serrures de plusieurs portes, lancé de la peinture rose sur la façade et écrit : “20/11 NUIT DE VENGEANCE TRANS” sur la porte d’entrée.

ATTAQUONS LES EGLISES ! LA VENGEANCE AU-DELA DU SOUVENIR !

Traduit d’informa-azione par contrainfo