Tag Archives: Hambourg

[Allemagne] Pour un juillet noir ! (Suite des attaques en solidarité avec la Rigaer94)

183801Les attaques se poursuivent à Berlin comme partout en Allemagne en solidarité avec la Rigaer94 qui, le 22 juin dernier, s’est fait expulser et détruire son espace de vie. Une manifestation solidaire avec le lieu autonome est d’ores et déjà prévue dans la soirée de samedi 9 juillet. Elle sera aussi et surtout une manière de marquer son refus de la militarisation et de la surveillance du quartier nord de Friedrichshain que gouvernants et puissants mettent en place pour mater les rebelles à cette société de misère. On pourra aussi se reporter aux précédentes brèves d’actions directes de la fin du mois de juin. 

Continue reading

« Refugees welcome », ça ne suffit pas ! Contre ce monde de frontières et de papiers !

165235Nous sommes actuellement face aux conséquences de la normalité des conditions existantes : fuites de masse, provoquées par la guerre, par l’exploitation et par l’ordre de ce monde. Des gens sont contraints d’endurer des conditions de vies hallucinantes, des trajets et la fatigue. Puis subir ici même le nationalisme et le patriotisme, la peur de tout perdre caractérisée par le racisme, qui se solde par des centaines d’attaques et d’agressions contre les migrants et centres pour demandeurs d’asile. L’État se présente comme le bon sauveur des sans-défense et s’en vante vis-à-vis des autres États, quant au nombre de personnes qu’il « accueille », alors que dans le même temps de nouvelles lois et restrictions concernant l’accès au droit d’asile sont en train de passer. De nouveaux pays d’origine « sûrs » sont décrétés, c’est-à-dire que des gens de ces pays se font contester la légitimité à fuir, puisque c’est prétendument sûr. Dans le même temps, les hébergements restent temporaires ou bien précaires autant que possible. Ainsi, des personnes sont obligées de vivre dans des campements, bien qu’il y ait des logements vacants en masse. Ou également isolé en province plutôt que dans n’importe quel endroit où ce serait plus facile de nouer des liens, de s’agiter davantage de manière auto-déterminée.

Continue reading

[Allemagne] Brèves de la guerre sociale

Un rapide aperçu de la guerre sociale contre les riches et l’Etat dans plusieurs villes allemandes (Fin mai/Début juin)

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Un commissariat de police incendié

180696Dans la nuit du dimanche 29 au lundi 30 mai à Hambourg, le poste de police du quartier de ‘Rissen’ a été cramé. A l’aide de pneus enflammés, ce commissariat en pré-fabriqué (qui était là de manière provisoire) a été sérieusement endommagé par les flammes aux alentours de 3h du matin. « Plus rien est utilisable » d’après un porte-parole de la police locale. Le communiqué de revendication de l’attaque est traduit ci-dessous.]

Continue reading

[Allemagne] Brèves de la guerre sociale – Mai 2016

Un aperçu d’attaques et de sabotages de ce mois de mai (et fin avril) en Allemagne:

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Barricade en solidarité avec les migrants du camp d’Idomeni – 25 mai 2016

BarrikadeHamburg2505Hambourg, mercredi 25 mai  : vers 19h00, environ 25 personnes ont monté une barricade de poubelles qu’elles ont ensuite incendié au carrefour de la Max-Brauer-Allee et la Holstenstraße. L’action a été revendiquée contre les frontières et en solidarité avec les migrants réprimés dans le camp d’Idomeni:

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Une énième flic infiltrée dans le milieu autonome démasquée

Astrid Oppermann à l'époque de son infiltration

Astrid Oppermann à l’époque de son infiltration

On apprend par un communiqué qu’une énième flic en civil a été démasquée à Hambourg. Cette flic infiltrée, connue sous le faux-nom de „Astrid Schütt“, s’appelle en réalité Astrid Oppermann. Celle-ci a travaillé pour le compte du Landeskriminalamts (LKA) d’Hambourg et s’est infiltrée dans différents lieux du milieu autonome à partir de la fin de l’année 2006 jusqu’à avril 2013. A cette date, elle s’est retirée du milieu en prétextant vouloir partir en Italie avec son petit ami pour au moins 6 mois. Mais en réalité, elle est retournée aux services de la préfecture de police d’Alterdorf après une période de congé plus longue que prévue en octobre 2013. D’après les recherches des compagnon-nes et camarades, elle travaille toujours là-bas à l’heure actuelle.

Continue reading

[Allemagne] Les belles brèves de la fin du mois d’avril

177005

Berlin, 25 avril 2016 : vers deux heures du mat’, un véhicule d’auto-partage « Flinkster » a été entièrement cramée. Les flammes ont fortement endommagé un autre véhicule, le rendant inutilisable.

Mannheim : banque défoncée en solidarité avec la révolte en France

« Le week-end dernier [23 et 24 avril 2016, NdT], plusieurs vitres de la Deutsche Bank à ‘Mannheim-Seckenheim’ ont été détruites. Ceci est une attaque contre un symbole du capitalisme à l’occasion de la journée du 1er mai. Nous ne voulons pas seulement lutter contre le système capitaliste le 1er mai, mais les 365 jours de l’année. Pour un monde sans classes, sans exploitation ni guerre ! Nous saluons la jeunesse qui luttent sur les places et dans les rues de France ! Votre combat est notre combat ! Le monde est à nous ! »

Forêt d’Hambach, nuit du 23 au 24 avril : des câbles à l’air libre de la mine à ciel ouvert ont été incendiés, paralysant quelques temps l’activité des pollueurs de ‘RWE’, chargé de l’exploitation de lignite dans cette zone forestière.

176914 176915

Continue reading

[Hambourg, Allemagne] Contre la ville des riches / Chronique d’actions directes contre l’embourgeoisement (mars-avril 2016)

Comme ça n’a pas échappé aux utilisateurs de l’espace vert et aux médias, il y a eu en mars deux nouvelles actions contre l’hôtel de luxe 4 étoiles à ‘Schanzenpark’. Maintenant, presque l’ensemble du bâtiment du restaurant présente de gros dégâts. La phase de construction se révélait déjà difficile pour les investisseurs et les futurs gérants. L’ensemble du projet de construction a été accompagné de résistance variée et a pu seulement être imposé par la présence continue de la police et la répression en masse. Après l’ouverture tenue secrète il y a neuf ans, l’objet de prestige indésiré n’est toujours pas laissé en paix.

Des attaques avec de l’huile de vidange et facultativement des bris de vitres ont lieu constamment. Actuellement, une énième commercialisation de ‘Schanzenviertel’ est de nouveau en suspens. Loués depuis 25 ans à des « Initiativen » [comités de défense citoyens, NdT], à des associations, à des institutions sociales, culturelles et de formations politiques, les bails d’une grosse partie des locataires de ‘Schanzenhof’ ont été résiliés après une forte hausse des loyers prévue pour le 31 mars 2016. […]

Comme cela était déjà mentionné, des actes de résistance multiples se manifestent depuis des mois. Pour exemple, les frères Schommartz ont reçu de la visite inattendue dans leur bureau (Harvestehuder Weg 92 in 20149 Hamburg). Même sort pour un bourgeois qui vient d’arriver et qui exploite déjà plusieurs hôtels à ‘Schanzenviertel’, à ‘Sankt-Pauli’ et à ‘Eimsbüttel’. Une grande partie des habitants du quartier de Schanzen se positionne contre une énième réévaluation du quartier et exige à l’avenir une utilisation non commerciale. […]

[Traduit partiellement de linksunten indymedia]

Lundi 28 mars, une barricade a été érigée à l’angle de la ‘Schanzenstraße’ et de la ‘Susannenstraße’. La rue a été bloquée avec des grilles de chantier et des containers à poubelles. D’un pont une banderole a été suspendue et des tracts ont également été lancés. Les vitres de quelques magasins ont été endommagées et des slogans disant « Contre la ville des riches » tagués dessus.

174094 174095 174048 174049 174050 174052 174053 174054

Une bonne partie de lieux culturels et d’espaces non marchands (comme le centre d’aide pour toxicomanes ‘Palette’) ont été expulsés par la société immobilière des frères ‘Max und Moritz Schommartz’, puisque celle-ci a fortement augmenté le prix des loyers.

« Nous trouvons l’embourgeoisement du quartier toujours plus merdique et voulons dégoûter les investisseurs en exploration ».

« Une grave nuit de vandalisme à Hambourg comme il n’y en a pas eu depuis bien longtemps ! », titre la ‘Bild-Zeitung’. Dans la nuit du 10 au 11 avril, 42 voitures ont été taguées de symboles anarchiste et communiste. Dans le ‘Stadtpark’, une voiture de luxe de marque ‘Mercedes’ a même été livrée aux flammes. Deux autres véhicules (une ‘Volvo’ et une ‘BMW’) ont aussi été incendiés. Une quatrième voiture aurait été endommagée par incendie. Les faits ont été découverts au petit matin dans les secteurs de la ‘Sierichstraße’, à proximité de la place du marché ‘Winterhuder’, de la ‘Ohlsdorfer Straße’, de la ‘Himmelstraße’ et de la ‘Bebel-allee’. Tous les véhicules visés par des tags anarchistes et communistes sont des marques de bagnoles de luxe (Audi, BMW, Mercedes et Porsche). Des insultes envers les « gros porcs » de bourgeois ont aussi été inscrites sur les voitures. Les flics ont procédé à des prélèvement sur les lieux des dégradations et mènent l’enquête, mais ils n’ont aucune piste sérieuse à l’heure actuelle.

175466 175468 175582 175583

[Hambourg, Allemagne] Attaque de trois églises en solidarité avec Monica et Francisco – 20 mars 2016

Dans la nuit du 20 mars 2016, des inconnus ont profané trois églises avec des extincteurs remplis de peinture, des pierres et des frondes. En plus du vandalisme, des slogans tels que « Ni Dieu! Ni Etat! Ni Patriarcat! » et « solidarité avec Monica et Francisco« , accompagné d’un « (A) » ont été tagués. Dans les rues, des tracts étaient disponibles sur lesquels on pouvait lire « La religion signifie oppression. Contre toute domination! Solidarité avec Monica Caballero et Francisco Solar, anarchistes incarcéré-e-s en Espagne. »

Continue reading