Daily Archives: 2015/05/02

1er mai à Seattle, Oakland et Montréal

Montréal.

« Une des premières soirées de beau temps de l’année a pris une odeur de gaz lacrymogène au centre-ville de Montréal vendredi où près d’une trentaine de manifestants ont été arrêtés au terme d’une soirée mouvementée.

Des affrontements entre policiers et manifestants ont donné lieu à deux souricières, des tables de pique-nique qui volent dans les airs et des cônes de signalisation lancés vers les agents.

Au total, les policiers ont procédé à 27 arrestations, dont une personne mineure, et 57 interpellations, dont deux mineurs. Les arrestations ont entre autres été faites pour méfait, voies de fait, agression armée et tentative de désarmer un policier.

Un agent a même été blessé au visage.

9fc532ab-1a20-40bf-ad1b-6dca34ed17a1_ORIGINALLa journée avait pourtant été ponctuée de multiples manifestations sans anicroche à l’occasion de la fête des Travailleurs. Enseignants, employés du secteur public et étudiants ont défilé dans les rues de façon pacifique.

Passants incommodés

Mais ça s’est corsé vers 19 h quand le rassemblement des manifestants anti-capitalistes au square Phillips a été déclaré illégal.

Les policiers de Montréal ont alors dispersé la foule. Ils ont notamment utilisé des gaz lacrymogènes sous les yeux des curieux qui profitaient tout simplement de leur vendredi soir au centre-ville. […]

Confusion

En effet, à chacune des manoeuvres policières de dispersion, les manifestants se sont scindés en plusieurs petits groupes pour se regrouper à différents endroits.

«Ce n’est pas une situation simple à gérer ce soir (en raison de la multiplicité des groupes qui se forment et se déforment)», a lancé l’agent Laurent Gingras.

À quelques reprises, les policiers ont complètement perdu de vue les groupes qui s’étaient formés.

On pouvait d’ailleurs voir dans les rues du centre-ville de Montréal des poignés de manifestants courant à toutes jambes, des policiers à leurs trousses.

Au plus fort de la marche, 2000 personnes étaient présentes. Une centaine de Black Bloc étaient parmi eux.

Pendant ce temps, des auto-patrouilles ont été vandalisées et des poubelles ont été lancées dans les rues.

cab9ca22-4d4f-4b66-abc8-e969938dfab4_ORIGINAL

 Des vitrines de magasins ont volé en éclats dans les rues du centre-ville de Montréal.

Des vitrines de magasins ont volé en éclats dans les rues du centre-ville de Montréal.

Leur presse – agence QMI via journal de montréal, 01/05/2015

Plusieurs appels anti-police et solidaires avec les émeutiers de Baltimore ont été lancés par les anarchistes à l’occasion des manifs de ce 1er mai. La plupart ont eu lieu en soirée pour marquer les distances avec les marches citoyennistes et droitsdel’hommistes contre « la brutalité policière » ou encore des assoces de [défense] aux sans-papiers qui se sont tenues dans l’après-midi.

Seattle. En début de soirée, l’ambiance s’est réchauffée. Des façades de commerces ont été taguées, certaines ont eu leurs vitres détruites; les flics ont été attaqués à coups de bouteilles et de pavés, en en laissant trois blessés. Des véhicules ont aussi été pris pour cible, dont un des médias mainstream. Des poubelles ont été balancées à travers les rues, dont quelques-unes ont été incendiées. Au moins 15 personnes ont été arrêtées.

"Mets des ailes aux porcs"

« Mettons des ailes aux porcs »

628x471 628x471bis CD-IF9KUkAEp8lb

Oakland. En soirée; une manif pour Freddie Gray et en solidarité avec la révolte de Baltimore s’est ponctuée de nombreuses attaques contre des banques (Wells Fargo Bank, CityBank, Chase Bank..), des chaînes de restaurants (KFC entre autre) et commerces… Un concessionnaire  automobile ‘Hyiundai’ a également été ciblé, où 40 fenêtres de véhicules ont été détruites avec quelques départs de feu.

CD97ERxUgAAiHtW hyiun

Chase Bank

Chase Bank

692306_1280x720

920x920

KFC

KFC

reszto stand

voiture partiellement incendiée

voiture partiellement incendiée

A gauche, le KFC / à droite, la Wells Fargo Bank

A gauche, le KFC / à droite, la Wells Fargo Bank

[Montréal, Canada] Attaque du centre d’emploi à Hochelaga – 1er mai 2015

Hochelaga-Maisonneuve: un édifice gouvernemental vandalisé

0f945eb7-ef3e-4826-9d8f-ed729532006c_JDX-NO-RATIO_WEBMONTRÉAL – Le Centre local d’emploi d’Hochelaga-Maisonneuve a été vandalisé, dans la nuit de jeudi à vendredi, à Montréal, alors que de la peinture blanche et rouge a été lancée sur la façade de l’édifice et que des fenêtres ont été brisées.

C’est un passant qui a communiqué avec le 911 vers 5h40 pour signaler les dommages à l’immeuble de la rue De Rouen. Arrivés sur place, les policiers ont également constaté du «saccage» à l’intérieur, a affirmé le porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), Jean-Pierre Brabant.

Le service d’identité judiciaire du SPVM a été dépêché sur place pour tenter de recueillir des indices permettant de retrouver le ou les coupables. Il semble qu’aucune caméra ne surveillait les lieux.

a-saccage-hochelagaLeur presse – journal de montreal, 01/05/2015

[Nantes] Le tribunal repeint en rouge – 1er mai 2015

Le tribunal de Nantes repeint en rouge : la justice laisse apparaître son vrai visage

À l’aube d’une journée historique de lutte, nous avons voulu rendre manifeste la violence quotidienne de la justice envers les dominé-e-s, qu’ils soient sans-papiers, habitant-e-s des quartiers populaires, roms ou militant-e-s anticapitalistes.

En avril dernier, la procureure de Nantes Brigitte Lamy choisit de ne pas poursuivre les policiers qui ont éborgné les manifestant-e-s anti-aéroport du 22 février 2014.

Une nouvelle fois, la justice entérine le permis de tuer et de mutiler pour la police, en toute impunité.

La justice et la police ont du sang sur les mains. Aujourd’hui, le tribunal laisse apparaître leur vrai visage.

Vengeance pour Freddie, Wissam, Zyed, Bouna, Malik, Rémi, Daranka, Quentin, Damien, Emmanuel et tou-te-s les autres.

De Nantes à Baltimore, ni oubli ni pardon !

3

Publié sur nantes indymedia, vendredi 1er mai 2015 à 17h11