Daily Archives: 2015/07/18

[Italie] Brèves d’attaques incendiaires et solidaires

Granarolo (Gênes): sabotage incendiaire d’un relais de téléphones portables

« CONTRE LA DICTATURE TECHNOLOGIQUE

La société actuelle est incontestablement décrite comme un système technocratique dans lequel à l’échelle mondiale la science sans frein et les produits qui mettent sur le marché dominent et régissent la vie.

Depuis qu’elles existent, les multinationales maintiennent leur domination sur la planète à travers les Etats et les institutions internationales (ONU, UE, FMI, BCE).

La société de l’hyper-technologie est la société parfaite pour répondre à deux exigences principales du pouvoir: le profit et le contrôle social.
Grâce à la science et à la technologie, élevées au statut de divinité moderne, le bénéfice ne connaît plus de limites: il entre dans les dipositifs militaires en constante évolution des produits inutiles en incroyable quantité mis sur le marché.
De même que le contrôle social et la vie ne peuvent qu’être de plus en plus répandues, allant de simples télé-caméras à l’utilisation de la nanotechnologie.

Les gens, déjà privés de leur autonomie et de leur propre volonté, sont introduits dans le monde fabuleux de la science à travers un accès biaisé et fictif à la technologie.
Avec la chimère d’améliorer la qualité de vie, les seuls effets réels sont la production déchaînée, la réduction de l’esprit et de ses compétences,et de la fin des émotions réelles, et donc de la vie elle-même.

Pendant tout ce temps sous nos yeux, ce qui reste de la nature est dévasté pour construire de grandes œuvres qui permettent de faire voyager les marchandises encore plus rapidement et découvrir des informations plus facilement.
Pendant tout ce temps la télévision dans l’indifférence générale transmet des images de personnes massacrées et affamées pour exploiter les ressources nécessaires afin d’accroître la production de ces marchandises.

Pour une fois, nous avons simplement décidé d’éviter le contrôle et de menacer le profit de la société technocratique.

Nous avons mis le feu aux câbles d’alimentation d’un relais de télécommunications appartenant à Italsite Spa, entreprise spécialisée dans le secteur en Italie et en Europe.

Pour la libération immédiate de Marco Camenish
En solidarité avec les anarchistes incarcéréEs en Italie, Chili, Grèce, Espagne et au Mexique. »

[Traduit par nos soins de informa-azione, Lun, 13/07/2015 – 10:21]

*******************************************************************************************

[Padoue] 15 camions d’une entreprise qui utilise des OGM détruits par les flammes

On a appris par le biais de la presse locale italienne que 15 camions chargés de nourriture, appartenant à la société ‘Mangimi Veronesi’, ont été détruits par le feu dans la nuit du 11 au 12 juillet 2015 à Ospedaletto Euganeo, où ils étaient stationnés. Des restes de bouteilles incendiaires ont eté trouvés sur place, ainsi que des tags : “Pas d’OGM, pas d’élevage.” La société a fait l’objet de campagnes et de presidio à partir de 2014 contre l’utilisation de céréales génétiquement modifiée dans leur alimentation. La boîte essait de nier le commerce de produits génétiquement modifiés, tandis que le porte-parole de la coordination Zéro OGM prend des distances au sujet du sabotage incendiaire qui vient de se produire . Il y a eu des dommages importants.

padova

[Traduit de la presse italienne par nos soins, 12 Luglio 2015]

***********************************************************************************************************

Modène (Italie) : sabotage incendiaire d’un relais de téléphones portables

« 11 juillet : livrés aux flammes les cabines et les câbles d’un relais contre la répression et le contrôle télématique.
De Baltimore à Francfort, de Milan à Cremona, celui qui dévaste, empoisonne et pille c’est l’Etat. Vengeance pour Emilio* !
Salut Soledad ».

Ndt :
Emilio est un antifa de Cremona qui a été salement tabassé par des fascistes le 18 janvier dernier et se trouve depuis à l’hôpital après un coma.

modene

[Traduit de l’italien de informa-azione, Lun, 13/07/2015 – 10:24]

*********************************************************************************************************

Florence (Italie) : incendie d’un voiture de collabos

« Florence : dans la nuit du 24 au 25 juin, une Fiat 500 en auto-partage de ENI, Frecciarossa [TGV italien] et Vodafone a été incendiée via del Bisarno.
Solidarité avec les anarchistes incarcérés. »

[Traduit de l’italien de informa-azione, Ven, 10/07/2015 – 17:25]

 Les autres traductions ont été faites par cette semaine

[Bure, Meuse] Ultime appel aux rencontres internationales du 1er au 10 août 2015

Le camp de Bure approche, et il nous a semblé utile de renvoyer quelques informations fraîches.

Pour toutes les info : http://vmc.camp/

Du 20 au 26 juillet aura lieu un dernier chantier collectif avant le début du campement. Et pour celles et ceux qui voudraient être présent-e-s pour le montage initial, le weekend des 1 et 2 août seront consacrés à la mise en place de la plupart des structures, qui nous viennent de plusieurs régions.

En amont, nous avons œuvré et œuvreront encore dans les jours qui viennent à la mise en place de systèmes d’alimentation en eau et en électricité qui nous permettent d’être autonomes au maximum de nos possibilités. Nous préférerions évidemment être entièrement autonomes par rapport aux circuits d’électricité classiques et aux générateurs à carburant. Nous feront notre possible pour tendre en ce sens.

Ces derniers mois, et notamment depuis un mois et demi, de nombreuses contributions sont venues de l’extérieur, pour apporter coups de mains, matériaux et apports logistiques divers, sans compter les contributions au contenu même du campement.

Il y a quelques mois nous pensions être 400, aujourd’hui nous pensons que nous allons exploser de loin ce plafond. Des ami-e-s et camarades ont prévu de venir de loin, de l’autre bout de l’Europe. C’est pourquoi il sera primordial que nous ayons des traductions tout au long des discussions et rencontres du campement. Un collectif nous apporte le matériel de traduction indispensable, et nous ferons appel à toutes les volontés polyglottes pour nous aider dans l’interprétariat simultané.

En terme d’alimentation, nous espérons pouvoir relever le défi de nourrir toutes ces bouches supplémentaires, c’est pourquoi plusieurs cantines seront présentes sur le campement. Dans l’idéal, et parce que la logistique bouffe promet d’être lourde, nous invitons toutes les personnes qui viennent à *apporter des cageots de légumes*, ce qui peut alléger un peu la tâche de celles et ceux qui participent à trouver des fournisseur-euse-s. Et, cela va de soi, participer à l’autogestion sur le campement même, en terme de confection et de gestion de nos déchets.

Le programme des discussions et activités du campement a été mis en ligne, et tout au moins partiellement traduit dans la plupart des langues du site (anglais, allemand, espagnol, italien, russe) : http://vmc.camp/programme/

Il n’est pas exhaustif, car de nombreuses idées s’ajoutent. Nous souhaiterions que ces discussions permettent d’entrer dans le fond des questions qui traversent nos milieux politiques, et qu’ensemble nous puissions effectuer des retours critiques et formuler des perspectives concrètes afin que nos mouvements se trouvent renforcés à l’issue de la rencontre de Bure.

Tout apport de nouvelle discussion est bienvenu, à condition que celles et ceux qui la proposent s’organisent pour la porter, la réfléchir en amont, de manière à ce qu’elle soit plus fluide le moment venu, et que tout-e-s puissent en comprendre les enjeux. Pour cela, vous pouvez contacter l’organisation du campement à l’adresse vmc[at]riseup.net

L’initiative de ce campement n’a pas été portée par un seul groupe, mais par plus d’une soixantaine de personnes issues de divers groupes répartis sur plusieurs régions. Depuis un an, des réunions mensuelles se sont tenues dans l’Ouest, à Paris et dans l’Est, ainsi qu’un large infotour dans plus de 60 villes et lieux de résistance, pour parvenir à mettre sur pieds cette rencontre, que nous espérons porteuse de nouvelles énergies. Le projet a été pensé de manière à ne pas reproduire les écueils du passé. Nous n’avons pas la prétention d’y être parvenu, mais sa réussite dépendra aussi de la manière dont chaque participant-e investira de sa propre sensibilité et de ses expériences le campement lui-même.

Si vous ne vous étiez pas encore décidé à venir, il n’est pas trop tard.

A tout bientôt à Bure !

*Collectif Vladimir, Martine & Co** /* Nous tenons à préciser que le nom du collectif n’est pas un hommage à Vladimir Poutine, qui ne cessera jamais d’être notre ennemi, mais à Vladimir Martynenko, le conducteur de la déneigeuse qui a provoqué la chute du Falcon dans lequel le patron de Total, Philippe De Margerie, a perdu la vie. Vladimir Martynenko, à l’heure où commencera notre campement, sera toujours en détention provisoire dans les geôles russes

Agrandir l'affiche

Agrandir l’affiche

Agrandir l'image du plan

Agrandir l’image du plan

[Reçu par mail]