Daily Archives: 2015/07/31

[Grèce] Attaque incendiaire d’un concessionnaire ‘Porsche’ dans la banlieue huppée d’Athènes

Un groupe anarchiste a revendiqué l’attaque incendiaire d’un concessionnaire automobile ‘Porsche’ situé à Glyfada, banlieue huppée d’Athènes. L’incendie, qui a causé de gros dégâts tant sur les véhicules que sur le bâtiment, s’est déroulé dans la nuit du 26 au 27 juillet 2015. Il a fallu une vingtaine de pompiers pour éteindre l’incendie. Voici quelques extraits du communiqué publié sur indymedia athènes:

« Dans la matinée de lundi 27 juillet, nous avons choisi d’attaquer le concessionnaire de voitures de luxe ‘Porsche’ de l’avenue Vouliagmeni dans la zone de Glyfada. Nous avons mis le feu à tous les véhicules garés dans la cour extérieure du concessionnaire et, à notre grande joie, des dommages importants ont été causés à l’intérieur du bâtiment grâce à l’explosion des réservoirs des voitures.

Glyfada est une zone éminemment bourgeoise, une zone stérile où la surveillance de la bourgeoisie privilégiée est synonyme de sécurité. Une zone résidentielle qui offre une « haute qualité de vie » où les bâtards qui nous exploitent étalent leur richesse, qui est bien sûr notre propre sang en tous points.

Nous devons clarifier que le choix de la cible n’était pas focalisé sur le fait que c’est une entreprise d’intérêt allemand. C’était en raison du luxe et de la « spécificité » de l’emplacement présent. C’est un symbole principal – un totem affichant la richesse et la prospérité dont jouissent les bourgeois. […] »

porsche2

Reformulé d’insurrection news

[Hambourg, Allemagne] Deux antennes-relais incendiées – 20 juillet 2015

incendieDeux antennes-relais ont été incendiées dans la nuit du 19 au 20 juillet 2015: arrêt partiel du réseau, interruption des flux de données, perte de contrôle du pouvoir.

Actuellement, le pouvoir n’est plus concentré dans les parlements et les sièges d’entreprises, mêmes si ceux-ci restent toujours un symbole important du pouvoir. Un parlement brûlé ou un siège d’entreprise détruit est certes un symbole fort mais ébranle de façon minime le pouvoir de ceux qui nous gouvernent. Le pouvoir se trouve dans les relations et les connexions entre les objets. Le pouvoir se trouve aussi dans l’infrastructure qui, chaque jour, chaque heure et chaque minute permet que ce système d’exploitation et d’oppression puisse ainsi perdurer et obtenir encore plus de profit. Dans les conditions actuelles, l’infrastructure soutient avant tout le maintien et le développement de la domination – construit et entretenu par les gouvernants.

La perpétuation quotidienne de la société capitaliste dépend des flux ininterrompus de marchandises, de personnes, d’informations et d’énergie.

Un aspect du contrôle est la surveillance. Ceci est renforcé et amélioré à l’époque d’internet par la NSA/BND/BKA à travers la collecte massive de données personnelles, des lieux de résidence est profils. En même temps, les fournisseurs de télécommunications mobiles sont des aides volontaires et des profiteurs. Chaque possibilité est utilisé afin d’élargir cette collecte de données, chaque occasion est exploité comme alibi. Comme l’appel à étendre le stockage des données de télécommunications après l’attaque terroriste de Charlie Hebdo.

Nous aimerions avec cela briser un peu le quotidien interconnecté et créer un peu d’espace à la réflexion.- un petit répit du regard ininterrompu sur le smartphone.

C’est pas la technologie que nous rejetons (sic), mais son utilisation pour le profit, la surveillance, le contrôle, son exploitation par les réseaux du pouvoir. […]

Traduit de l’allemand de linksunten indymedia