Daily Archives: 2015/04/02

[Berne] Attaque à la peinture d’une banque UBS en solidarité – 1er avril 2015

Dans la nuit de mardi à mercredi 1er avril, nous avons marqué à la peinture noire une partie de l’UBS bank à Breitenrain. Avec cette action, nous montrons notre solidarité avec tous ceux qui ont été la cible de la répression ces derniers temps, parce qu’ils luttent contre la gentrification, l’Etat et le capital.

Impitoyablement, la violence étatique dominante prend des mesures contre les espaces libres dans la ville de Berne. Le dernier exemple à ce jour sont deux attaques par les forces spéciales sur des maisons occupées. Tandis que la politique veut promouvoir la gentrification avec des projets à plusieurs millions, des appartements de la spéculation immobilières continuent à être vides. Dans le même temps, des locataires de logements abordables sont jetés dehors pour attirer dans la ville de (grandes) entreprises avec des conditions avantageuses.

En 2007, le centre autonome Ungdomshuset à Copenhague a été expulsé après que ça a été acheté par une secte chrétienne. Près d’un an plus tard, un nouveau Ungdomshuset a pu voir le jour. Néanmoins, la gentrification du quartier continue et l’Etat tente de briser les luttes par des lois anti-terroristes. Le 1er mars*, il y a néanmoins eu une manifestation émeutière contre la gentrification.

Fede est allé dans les rues le 18 mars avec des milliers de personnes pour protester contre l’inauguration du bâtiment à plusieurs milliards d’euros de la Banque Centrale Européenne et de sa politique. Il a été a été arrêté de force par 30 à 40 flics à un pique-nique et est depuis incarcéré.**

Il y a une semaine à Amsterdam, le squat ‘De Slang’ qui était occupé depuis les années 80 a été expulsé, où maintenant des habitations de luxe et des complexe de bureaux vont voir le jour. Ainsi, 19 personnes ont été arrêtées.***

Hier en Espagne, des maisons occupées et des centres sociaux**** ont été perquisitionnés par les flics. Suite à cela, 28 anarchistes ont été détenus sous l’application des lois antiterroristes.

Nous exigeons des espaces libres (sic!) au lieu de grandes entreprises et des quartiers chics.

Saluts solidaires à tous les combattants et liberté pour tous les prisonniers !

Traduit de l’allemand de indymedia switzerland, 1er avril à 22h25

NdT:
*Le 1er mars 2015, 300 personnes ont manifesté dans le quartier Nørrebrogade de Copenhague avec le slogan « ni oubli ni pardon », en référence à l’expulsion du squat ‘Ungdomshuset’ il y a huit ans (et qui avait conduit aux plus grosses émeutes de ces dernières annéesau Danemark). Vers 18h30, alors que la manif touchait à sa fin, deux vagues d’attaques de quelques minutes ont ciblé la police par des jets de bouteilles et de cocktails molotov: un flic a été blessé après avoir eu une de ses jambes en flamme. Des barricades illuminaient les rues. Suite à cela, les flics ont verrouillé le quartier et 40 personnes ont été brièvement détenues.

69-5275 69-5289 69-5400 69-5412 69-5411

**Plusieurs actions de solidarité avec Federico afin d’exiger sa libération immédiate ont eu lieu depuis le 18 mars un peu partout en Allemagne : à Lübeck, à Leipzig, devant la prison de Francfort le 1er avril (où est enfermé Federico)… Le 26 mars à Leipzig, le palais de justice situé ‘rue du 17 juin’ a de nouveau été attaqué (après celle de mi-janvier): lors d’une manif sauvage en début de soirée, le tribunal a été recouvert de plusieurs slogans (« contre l’Etat et la répression, Fede libre » et des logos antifa) et sa façade endommagée par deux pavés lancés. Le lien vers la page de soutien sur facebook a été supprimé (faut pas déconner!).

Le 24 mars à Lübeck

Le 24 mars à Lübeck

Leipzig, le 26 mars 2015

Leipzig, le 26 mars 2015

***Mercredi 25 mars 2015, l’expulsion du squat n’est pas restée sans résistance: des barricades ont été montées et incendiées dans les rues du quartier, les flics ont été attaqués avec des bombes de peinture et des pierres.

****Les perquisitions ont aussi été menées à 11 domiciles particuliers de compagnon-nes.