Tag Archives: CCF

[Bruxelles] Voiture de diplomate cramée

voiture de diplomate qui brule

Hier soir, on n’avait pas envie de rentrer après avoir bu un jus, ou regarder un film. ou se réchauffer sous une couette (même si des fois c’est très chouette). On cherchait une bétise à faire, qui nous permettrait de digérer un peu la colère du quotidien, nous mettrait la joie au ventre et nous apaiserait pour quelques instants.
alors l’attaque…

On connaissait un quartier avec des voitures de diplomates, et avec quelques allumes feux jamais très loin (parait même qu’il y a des voyou-tes qui se mettent des planques de matos en ville pour pouvoir être toujours prêtes), on a décidé d’aller y faire un tour.

Continue reading

[Italie] Quelques nouvelles des compagnons anarchistes incarcérés à Ferrara

Quelques nouvelles de la section AS2 (quartier de haute-sécurité) de la prison de Ferrara, dans laquelle plusieurs compagnons anarchistes sont incarcérés.

Continue reading

[Publication] Texte de Panagiotis Argirou à propos du procès des 250 attaques de la CCF / FAI-FRI (Grèce)

« TOUJOURS COUPABLE »

Les procès des Anarchistes ayant choisi une forme violente pour leurs idées et valeurs, qui choisissent d’associer avec le feu, les explosifs, et les balles leur haine envers le Pouvoir, sont un nouvel exemple de guerre entre la révolte anarchiste et le monde de la souveraineté. Voilà pourquoi, pour atteindre la fin d’un tel procès, le troisième d’affilée auquel je dois faire face en raison de mon action en tant que membre du groupe anarchiste d’action directe la Conspiration des Cellules de Feu, je ressens le besoin des mots pour répondre à nouveau à tous les camarades anarchistes en dehors des murs.

Depuis Septembre 2009, quand j’ai fais le saut vers la liberté illégale tout en étant recherché, en choisissant de poursuivre l’action anarchiste en prenant part à la Conspiration des Cellules de Feu jusqu’à maintenant, c’était il y a 6 ans. Six ans, dont cinq à courir à travers le temps concret, l’espace et la réalité suffocante de la captivité. Environ 1825 jours à marcher des kilomètres en cercle sous un morceau de ciel sculpté de fil de fer barbelé. Environ 1825 jours verrouillé avant le coucher du soleil.

Cinq ans absent des errances dans les rues sauvages de l’action anarchiste, absent de ces beaux moments ou l’attaque brise la régularité. Cinq ans où l’apparition des camarades, des amis et des amours se reflètent dans les fenêtres de visites à heure et jour prédéterminé, complétant un puzzle de portraits fanés de tant de personnes qui ont une raison vitale de franchir le seuil de la prison en espérant « parfois à nouveau ensemble ».

Pourtant, dans ces cinq années, il n’a pas eu un seul moment où j’ai regardé en arrière et douté que ça valait la peine. Parce que la valeur et la beauté de la révolte anarchiste ne peuvent pas être remplacées par la froide mathématique d’une cour de justice.

Malgré les cinq années de persécutions continues, les dizaines d’année de condamnation qui me sont imposés, les tribunaux qui rajoutent encore des dizaines d’années, toujours plus d’années, toujours plus de jours d’isolement dans ce Neverland blindé, je reste fier de mes choix, d’avoir rejoins la Conspiration des Cellules de Feu et de l’ensemble de ses  actions. Nous subissons vos procès encore et encore, toujours sous le joug des mêmes accusations: 

Terroriste, terroriste, terroriste …

AINSI, C’EST AINSI LA BONNE MANIERE DE PENSER…

Pour votre civilisation pourrie
Pour les idéaux  empoisonnées et les valeurs que vous représentez
Pour la brutalité et l’horreur sur laquelle vous construisez vos carrières

JE SERAIS TOUJOURS UN TERRORISTE

Parce que bien qu’étant captif, mon cœur est partout ou des conspirations anarchistes sont concoctés contre la culture du pouvoir, aux côtés de ceux qui brûlent la monotonie, aux côtés de ceux qui incitent de quelque façon que ce soit à l’insurrection anarchiste constante et aux côtés de ceux qui repoussent leurs limites à travers les attaques contre la souveraineté et pour cette raison

JE SERAIS TOUJOURS COUPABLE !

Quant à l’action globale de la Conspiration des Cellules de Feu, j’en suis une partie vivante tout comme elle fait partie de ma vie. Toutefois, cela ne concerne que moi et mes camarades et en aucun cas je suis prêt à aider les autorités judiciaires dans leur travail. Mais tous les juges ayant activement  aidé dans la guerre contre l’insurrection anarchiste doivent garder à l’esprit que leurs responsabilités ne disparaitront jamais et seront toujours à leur trousse.

Et je sais de l’histoire que toujours au fil des ans il y a des consciences qui choisissent de marcher dans les pas de la révolte anarchiste et d’armer leurs désirs. Pour tous les camarades qui sont peut-être déjà en marche dans l’ombre ou peut-être le seront à l’avenir, je dois dire que si j’ai occasionnellement ressenti quelques moments de liberté, c’est à travers les attaques anarchistes qui me rappellent que la rébellion constante continue.

Alors je suis fier que même maintenant, après cinq ans de captivité et bien plus d’années à venir qui pèsent sur moi, je peux encore crier à travers les fissures de vos murs renforcés par des doubles couches de béton et des triples rangées barbelés.

PAS UN MILLIMÈTRE EN ARRIERE.
9MM DANS LA TÊTE DES JUGES.

Panagiotis Argirou
Fier membre de la Conspiration des cellules de feu – FAI / FRI

[Traduction de 325 reçue par mail]

[Bristol, Angleterre] Banderoles en solidarité avec Emma Sheppard, ainsi qu’avec Billy, Costa et Sylvia – 30 avril 2015

Nos salutations vont à Em, qui vient d’avoir 34 ans derrière les barreaux pour avoir placé des pièges à clous contre des véhicules de police.

Une banderole disait: Joyeux anniversaire à la prisonnière anarchiste Emma Sheppard – (A) bas toutes les cages.

Une autre disait: Le capital est « vert » comme le nucléaire est « sûr » – Contre la société industrielle – Bas les pattes sur Billy, Sylvia et Costa.

En référence aux trois éco-anarchistes que l’Etat italien veut inculper pour une attaque explosive avortée contre IBM à Zürich et le stratagème marketing capitaliste de Bristol comme « Capitale verte européenne ».

Les deux banderoles ont été accrochées sur la M32 au moment de l’heure de pointe dans la matinée du jeudi 30 avril 2015.

Récemment, on a appris par les journaflics qu’une collaboration policière internationale au Royaume-Uni ciblait les groupes d’action ou de publication qui seraient prétendument connectés aux combattants anarchistes incarcérés en Grèce […]

Banner1web Banner2web

A partir de 325

[République tchèque] Actualisation au sujet de l’opération de police ‘Phoenix’ – 6 mai 2015

Complément d’info de cet article

La police vient d’annoncer que les trois personnes qui ont été placées en détention provisoire sont accusées de terrorisme. Selon la loi tchèque, la peine minimale encourue pour ce délit est de 12 ans minimum et très peu de cas vont jusqu’à la peine de prison à perpétuité.

Deux autres personnes, qui sont accusées de ne pas avoir prévenu du délit de terrorisme, sont également poursuivies pour possession d’armes illégales (les flics disent avoir retrouvé un dispositif explosif à minuterie fabriqué à l’aide d’un tube en métal. L’affaire est apparemment très sérieuse. L’accusation de terrorisme donne à la police quelques pouvoir et droits supplémentaires. D’autres personnes arrêtées sont sous enquête pour « soutien au mouvement cherchant à violer les droits de l’homme et la liberté », qui est un délit utilisé en temps normal contre les mouvements haineux (racistes et d’extrême-droite). Les gens poursuivis sont accusés d’avoir planifié une attaque aux cocktails molotov contre un train transportant des voitures ‘Hyundai’. Deux d’entre eux auraient obtenu des « explosifs », deux autres auraient en fait attaqué le train et les trois derniers auraient été chargés de guetter. L’attaque aurait du avoir lieu en novembre dernier mais elle ne s’est jamais déroulée pour une raison inconnue (c’est possible qu’elle ait été simplement retardée). La police dit que tou-tes appartiennent à la « Conspiration des Cellules de Feu » et que toutes les personnes étaient sous surveillance depuis au moins septembre dernier.

6 mai 2015

**************************************************************************************************************

Prague: le squat ‘Cibulka’ attaqué et expulsé par la police – 6 mai 2015

Ce 6 mai, la police a expulsé le seul lieu squatté à Prague dans le 5ème arrondissement nommé ‘Cibulka’. Lors d’un assaut massif, 200 flics, équipés de canons à eau et même d’un hélico, ont arrêté au moins douze personnes et blessé au moins quatre autres (qui ont toutes été hospitalisées).

Il y avait environ 50 personnes dans les lieux quand la police s’est ramenée, la plupart d’entre elles étaient parties volontairement. Quatre personnes ont occupé le toit mais ont été enlevées de force par les flics et les pompiers. Ce lieu était occupé depuis près de deux ans. Les occupant-es (ou une partie) ont opté pour la collaboration et la compromission en signant rapidement un contrat avec le propriétaire des lieux (l’entreprise Autoklub) – qui avait pour but de maintenir l’occupation (sic!). 2015-05-06_Prague_Cibulkova_expulsion-n

via l’ABC et Act for freedom now