Daily Archives: 2015/09/29

[Londres, Angleterre] « Fuck Parade » contre l’embourgeoisement à Shoreditch – 26 septembre 2015

Samedi 26 septembre, une manif contre l’embourgeoisement de l’est de Londres appelée « Fuck Parade » a réuni plusieurs centaines de personnes. A l’initiative entre autre du groupe anarchiste « Class War » [1], les participants étaient la plupart équipés de torches et de masques de cochons pour symboliser les promoteurs et autres bourgeois qui investissent le quartier. Une mascotte de carnaval représentant un flic-hypster a été crâmée à la fin de la marche.

eastlondon2

Mais au-delà du symbolique, un commerce pour hipsters et bobos, le « Cereal Killer Cafe » s’est fait trasher sa façade avec de la peinture rouge. En gros a été inscrit le mot « Scum » [déchet]. Les flics ont très vite été appelés par les deux proprios hipsters pour protéger leur local. Ces deux-là se sont dits « terrifiés pour leurs vies ». On voit sur des vidéos plusieurs personnes se faire interpeller. Plus loin sur ‘Brick Lane’, plusieurs commerces ont aussi été attaqués. Le promoteur et agent immobilier ‘Marsh&Parsons’ a aussi eu sa façade vitrée étoilée.

eastlondon

Vu de l'intérieur du café de bobos et d'hipsters

Vu de l’intérieur du café de bobos et d’hipsters

Une dame de 55 ans, qui a été interviewée par la presse britannique, a expliqué avoir rejoint cette marche car elle a été expulsée de son logement qu’elle occupait depuis 7 ans. Le loyer avait doublé de son prix l’année dernière. Ca faisait 17 ans qu’elle vivait à Shoreditch et comprenait parfaitement qu’en plus des proprios, on s’en prenne aux promoteurs, aux architectes, aux hipsters, etc…Elle n’a pas manqué de fustiger le nettoyage social qui gagne de plus en plus les différents quartiers de Londres.

[Reformulé de la presse anglaise, 27&28/09/2015]

"Nous devons dévaster les avenues où vivent les riches - Lucy Parsons (1853-1942)"

[1] Les rares articles de la presse française au sujet de cette manif parlent tous sans exception d’un « parti anarchiste » concernant le groupe ‘Class War’. Venant de la part de ces gens-là, qui ne peuvent concevoir d’autres formes que la représentation politique et la délégation, on ne sera évidemment pas étonnés… Mais quant à leurs traductions des articles de presse de l’anglais, c’est un autre problème…

Par ailleurs, ce même groupe anarchiste est pointé du doigt par les partis et organisations d’extrême-gauche depuis quelques temps: entre autre pour leur volonté commune « de se confronter violemmement à la police ». Ces mêmes gauchistes balancent leurs sempiternels refrains de soit-disant infiltration policière à l’intérieur du groupe pour discréditer toute volonté de révolte contre l’oppression et la domination. A la suite de la manif de samedi, les flics le soupçonnent à travers la presse d’être à l’origine des destructions de commerces et d’agences immobilières sur ‘Brick Lane’.

Le dimanche qui a suivi cette manif, le groupe a manifesté devant un nouveau musée: le « London’s Jack the Ripper museum » pour protester contre ce “misogynist freak show”. Inauguré il y a peu dans l’est londonien, ce musée constitue une « nouvelle attraction touristique qui glorifie la violence sexuelle et constitue un énième chapitre dans l’histoire du « nettoyage social et de la colonisation par l’internationale des riches ». ‘Scotland Yard’ a rapporté qu’un flic avait été blessé après avoir reçu une bouteille sur la tête lors de ce rasemblement.