Daily Archives: 2015/03/27

[Santiago, Chili] Attaques explosives contre une banque et une église

Santiago: attaque explosive contre la ‘Banco International’ dans la commune de Cerillos

Dans la matinée du 23 janvier 2015, un sac bourré d’explosifs et de petites billes en métal a été posé devant la Banco Internacional située à l’intersection des avenues Pedro Aguirre Cerda et Piloto Acevedo dans la commune de Cerrillos à Santiago. La déflagration a causé de nombreux dégâts sur l’infrastructure financière, aggravés par les projections des objets métalliques. Les forces répressives n’ont heureusement  aucune idée de l’identité des auteurs et aucune personne n’a été arrêtée.

Un tract a été également joint à l’attaque, dans lequel on peut lire des messages de solidarité avec Francisco Solar et Monica Caballero* et un slogan tel que « Tant qu’existera la misère, il y aura la révolte« 

01 03 04 05 07

Traduit sous forme de résumé à partir de contrainformate, 21 mars 2015

NdT:

*Compagnon-nes incarcéré-es en Espagne pour l’attaque à l’explosif de la Basilique del Pilar à Saragosse en 2013, accusé-es également dans le cadre de l’opération Pandora.

Pour leur écrire:

Francisco Javier Solar Domínguez
C.P. de Villabona
Finca Tabladiello s/n
33271 Villabona-Llanera (Asturias)

Mónica Andrea Caballero Sepúlveda
Ávila-Prisión Provincial
Ctra. de Vicolozano s/n
05194 Brieva (Ávila

*********************************************************************************************************************

Santiago : engin explosif contre l’église ‘San Pedro’ à Las Condes

Le samedi 21 février vers 9h00 du matin, un fort fracas a affecté la porte latérale de l’église San Pedro à l’intersection des rues Isabel La Católica et Vespucio dans le quartier huppé de Las Condes. La bombe artisanale était composée de poudre, d’objets métalliques et de clous abîmés, activée par un système de minuterie. La déflagration n’a malheureusement été que partielle.

Le pasteur de l’église, Hans Kast, frère du député fasciste José Antonio Kast du parti d’extrême-droite (UDI), condamne fermement l’attentat. Aucune revendication de l’attaque n’a été retrouvée sur les lieux.

Résumé de l’espagnol à partir de 325, 27/03/2015