Tag Archives: Sao Paulo

[Brésil] Grèves, blocages et saccage du ministère de l’économie contre la nouvelle réforme des retraites – Mercredi 15 mars 2017

Grèves, manifestations et même occupation du ministère de l’Economie: des dizaines de milliers de Brésiliens sont descendus dans la rue mercredi pour protester contre la réforme des retraites du gouvernement du président conservateur Michel Temer.

Dès 5h00 du matin (8h00 GMT), plusieurs centaines de militants de gauche, notamment du Mouvement des Sans Terre (MST), se sont introduits dans l’immeuble du ministère de l’Economie, principal concerné par cette réforme qui vise à sortir le pays d’une récession historique. Les services de sécurité locaux ont signalé des « dégâts matériels », notamment des vitres brisées.

Continue reading

[Brésil] Qui dit hausse des tarifs de transports dit émeutes, incendie de bus et saccages de banques – Janvier 2017

Dans de nombreuses villes brésiliennes, l’annonce d’une nouvelle hausse du prix des tickets de transports au début du mois de janvier a mis de nombreuses personnes dans les rues qui, à certains endroits et divers moments, ont laissé exploser leur rage contre la société de transport CTTU mais aussi contre d’autres institutions qui régissent ce monde de misère. La mobilisation contre cette réforme a permis une fois de plus de faire converger les révoltés, qui ont saisi l’occasion pour attaquer les rouages de la domination. Voici un aperçu par ville, incomplet bien évidemment, de ce qui a été dit dans la presse du pouvoir.

Jeudi 12 janvier 2017 à Sao Paulo, la première manif de l’année a été organisée par le ‘Movimento Passe Livre’ (MPL) contre une nouvelle hausse des tarifs de transports urbains (le prix du ticket à l’unité passant de 2.75 à 3.30 Reaux). L’occasion a été saisie pour détruire des banques et s’en prendre à quelques boutiques de luxe. 

Continue reading

[Brésil] Contributions anarchistes au vent de protestations contre le nouveau gouvernement

20926590[Fin août, Dilma Roussef, aux commandes de l’Etat brésilien pendant près de six ans, a été destituée par le Sénat. Elle a été remplacée par Michel Temer, qui était déjà vice-président du pays sous Roussef. S’en est suivi plusieurs journées de protestations (en grande majorité citoyennistes), réclamant le départ de Temer. Toutefois, ces manifs ont montré une conflictualité qui a débouché sur des émeutes dans de nombreuses villes brésiliennes (Curitiba, Sao Paulo, Porto Alègre, Florianopolis, etc…). Des anarchistes ont bien sûr pris part activement à ce climat de révolte, se traduisant par des attaques de banques, de commerces, de concessionnaires automobiles, etc… C’est dans ce contexte que s’inscrit le texte qui suit]

Continue reading

[Brésil] Emeutes à Sao Paulo et Rio de Janeiro contre une énième hausse de prix des transports – Janvier 2016 [Mise-à-Jour]

Mise-à-jour, 13/01/2016

Sao Paulo, 12 janvier 2016: la nouvelle hausse de tarifs des transports (qui est de l’ordre de 8.6%) ne passe pas. 2000 personnes sont redescendues dans la rue ce mardi. Alors que tout se passait pacifiquement sur l’avenida Paulista, des groupes de manifestants ont pris l’initiative de sortir du parcours imposé par le mouvement ‘Pase Libre’ et du contrôle policier en prenant la direction de ‘l’avenida Rebouças’: c’est à ce moment que les flics ont violemment attaqué le cortège avec gaz lacrymo et tirs de flashball, faisant au moins 25 personnes blessés. La réponse de certains manifestants, dont quelques uns étaient masqués, a été immédiate et se sont affrontés à la police militaire. Afin d’empêcher l’avancée de la police, des barricades de poubelles et de toutes sortes d’objets ont été érigées à travers les rues. Même si plusieurs magasins s’étaient barricadés par crainte de pillages, ‘l’Instituto Cervantes’ (institution culturelle dépendant du Ministère des Affaires étrangères espagnol, NdT) et une agence bancaire ont été saccagés, selon le ministère de la sécurité pulique de Sao Paulo. Au total, 8 personnes ont été arrêtées, dont deux en possession d’engins incendiaires. Une nouvelle manif est annoncée pour jeudi 14 janvier.

Sao Paulo, 12 janvier 2016

Sao Paulo, 12 janvier 2016

Vendredi 8 janvier 2016, des émeutes ont accompagnées les manifs contre une énième hausse des transports à Rio de Janeiro et à Sao Paulo, prévue pour le lendemain (faisant respectivement passer le prix du ticket de bus de 3.40 à 3.80 reaux reals et de 3.50 à 3.80 reaux). La hausse des tarifs concerne aussi les transports ferroviaires et fluviales à Rio. Ces hausses des tarifs sont, comme partout, quasi-annuelles et ont suscité des révoltes de masse en juillet 2013 au sein des grandes villes brésiliennes [1].

2qlk3rymnj_955a0a6t4z_fileA Rio, les affrontements avec les flics ont éclaté au moment où la foule de 2000 personnes allait se disperser une fois arrivée à la gare centrale. Des groupes de manifestants masqués ont jeté pierres, pétards et cocktails molotov à la gueule des gardes municipaux et de la police militaire, qui ont répondu par des tirs de lacrymo et de flashball. La confrontation s’est rapidement déplacée avenida Presidente Vargas et dans les rues environnantes et provoqué pas mal de pagaille: deux stations de métro ont été fermées et la circulation bloquée par des barricades de poubelles en feu à travers les rues. L’air remplie de gaz ont fait courir les passants dans tous les sens, créant une situation encore plus incontrôlable pour les flics: des petits groupes mobiles se sont déplacés vers le centre-ville: un bus a été vidé de ses passagers et s’est fait péter ses vitres, mais la police militaire a réussi à empêcher qu’il soit incendié. Au niveau de l’avenida Rio Branco, une agence bancaire a été détruite alors que des pierres volaient sur les flics. Armés de bâtons et de pierres, des individus cagoulés ont alors enfoncé les grilles de chantier du futur tramway (appelé VLT – « Véhicules légers sur rail », NdT) qu’ils ont balancées à travers les rails déjà construits afin d’échapper plus facilement aux robocops de la police militaire).

20173674

A Sao Paulo, plus de 3000 personnes ont pris part à la manifestation. En fin de soirée, les émeutes ont pris pour cible plusieurs agences bancaires et autobus qui se sont faits détruire leurs vitres. 17 personnes ont été arrêtées pour « désordre » et 3 flics ont été blessés (des manifestants aussi, mais comme d’hab’ on n’a pas plus d’infos).

Demonstrator protester kicks a teargas canister fired by riot police during a protest against fare hikes for city buses in Sao Paulo

sp1 sp2 sp3

[Repris de la presse, 09/01/2016]

NdT:

[1] Au sujet des révoltes de l’été 2013 au Brésil, plusieurs textes et compte-rendus sont visibles sur l’ancien site:

Quelques textes 4 pages et brochures à relire en vue des Jeux Olympiques de 2016 au Brésil:

  • Nuits blanches et ciels étoilés – la coupe du monde au Brésil et les soubresauts internationaux de l’insurrection
  • Génocide et spectacle – Une réflexion anarchiste sur le contexte à Rio de Janeiro : l’opération Choc de l’Ordre, la Coupe du Monde de la FIFA et les Jeux Olympiques d’Été de 2016 au Brésil.