Tag Archives: Listes des entreprises collaborant avec la police et l’armée

[Berlin, Allemagne] Attaque incendiaire contre l’entreprise d’armement Thalès

8719038005-previewÇa se réchauffe, en ce qui concerne les préparations pour un mois de juillet brûlant contre le G20. Dans la nuit du 11 au 12 novembre, un bien de Thalès a été détruit.

Thalès est une des onze plus grandes boîtes de l’armement avec un chiffre d’affaires annuel de 14 milliards d’euros et s’implique dans d’innombrables programmes de technologie comme le programme satellite Galileo :

Uniquement conçu pour des objectifs civils au début, comme les smartphones, les appareils de navigation, le parlement européen a décidé en juillet 2008, que cette technique devait aussi être « mise à disposition » pour des opérations dans le cadre de la politique de sécurité et de défense au niveau européen.

Continue reading

[Saronno, Italie] Attaque incendiaire contre l’industrie militaire – 29 janvier 2016

Dans la nuit entre le 28 et le 29 janvier, le siège des bureaux de ‘Rotodyne’ à Saronno a été visé par un jet de cocktails molotov.

‘La Rotodyne’ développe des équipements pour l’entretien et la construction d’hélicoptères et d’avions de guerre (EH 101, NH-⁠90, EuroFighter Typhoon), y compris le Lockheed F-⁠35 Lightning ||, conçu et utilisé par les Marines, par l’aéronautique et par la marine américaine, ainsi que de nombreux autres pays de l’OTAN, dont l’Italie.

Les distributeurs de ses produits et les entreprises avec lesquelles elle collabore sontAleniaAirmacchi’, ‘Augusta Westland’ (groupe Finmeccanica), ‘Aereotech’, ‘Patria Helicopters’.

Ses produits ont été adoptés par les forces armées danoises, irlandaises, grecques, italiennes et de l’Oman (Moyen-Orient); par la police néerlandaise, suédoise et italienne; Armée, la Garde côtière et la marine italienne; par l’armée, les gardes-côtes et la marine italienne.

On ne peut pas rester impuissants face à ceux qui font du profit avec la guerre.

Les attaquer avant que leurs produits ne puissent contribuer à causer la mort et des destructions est juste.

Rester à regarder sans agir ferait de nous des complices.

[Traduit d’informa-azione, Mar, 02/02/2016 – 11:50]

[Nique la police et l’armée] Les collabos ont des noms et des adresses

On ne partage pas le discours des auteurs de cette liste de “tenir la police en respect”, parce qu’on ne veut pas “établir un rapport de force en sa défaveur dans les quartiers, dans les luttes”. On veut renverser ce monde.

Mais peut-être que cette liste pourrait donner des idées à quelques enragé.e.s…

En bonus, une liste d’entreprises basées en région Centre travaillant avec l’armée, tirée du site lesamisdelegalite.org et datant de 2013 (idem pour les discours des auteurs):

zad.nadir.org,12 décembre 2014 via Attaque